Sabine von Schorlemer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sabine von Schorlemer
Illustration.
Fonctions
Ministre de la Science et de la Culture de Saxe
En fonction depuis le
Ministre-président Stanislaw Tillich
Prédécesseur Eva-Maria Stange
Biographie
Nom de naissance Sabine Irene Braun
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Cologne, RFA
Parti politique Aucun
Diplômé de Université de Hambourg
Université de Munich
Profession Universitaire

Sabine von Schorlemer

Sabine Irene Freifrau von Schorlemer, née Braun le à Cologne, est une universitaire et femme politique allemande n'appartenant à aucun parti politique.

Universitaire spécialisée dans les relations internationales et la culture, elle a été conseillère à l'office des Affaires étrangères d'Allemagne et membre de la commission allemande de l'UNESCO, avant d'être nommée ministre de la Science et de la Culture du Land de Saxe en 2009.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Elle suit des études supérieures de droit et d'histoire de la culture à l'université de Munich, l'université libre de Berlin, l'université de Lausanne, et enfin à l'université de Hambourg, où elle obtient en 1992 un doctorat de droit international avec une thèse sur la protection du patrimoine culturel en temps de paix et de guerre.

Elle en reçoit un second de l'université de Munich, en politique internationale et droit international, cinq ans plus tard, avec sa thèse sur la libéralisation des télécommunications dans le cadre de la mondialisation.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Elle commence à travailler en 1991 comme maître de conférences à l'institut de sciences politiques de l'université Louis-et-Maximilien de Munich, un poste qu'elle occupe jusqu'en 2000, lorsqu'elle devient professeur des universités de droit international, droit communautaire et relations internationales de l'université technologique de Dresde.

Elle fonde trois ans plus tard le centre d'études internationales au sein de l'université, puis prend en 2008 la direction du département de recherche sur les Nations unies de la faculté de droit. L'année suivante, elle reçoit la chaire de l'UNESCO pour les relations internationales de l'université de Dresde.

Conseillère[modifier | modifier le code]

Parallèlement à sa carrière universitaire, elle a fait partie, de 2002 à 2007, du conseil de politique envers les Nations unies de l'office des Affaires étrangères d'Allemagne, de la délégation allemande à l'UNESCO entre 2004 et 2009, et a été élue à la commission allemande de l'UNESCO en 2004, au titre des personnalités qualifiées. Elle y a été réélue en 2008.

Elle a qualifié, « d'acte d'auto-mutilation culturelle unique » la construction du pont de Waldschlösschen dans la vallée de l'Elbe à Dresde, qui a de ce fait été retirée en de la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Vie privée[modifier | modifier le code]

De confession protestante, elle a été mariée jusqu'en 1998 à l'avocat d'affaires de Munich Andreas Freiherr von Schorlemer, avec qui elle a eu deux de ses trois enfants. Elle vit aujourd'hui à Leipzig.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Le , Sabine von Schorlemer est nommée ministre de la Science et de la Culture du Land de Saxe sur proposition de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), dont elle n'est pas membre, dans la coalition noire-jaune du Ministre-président chrétien-démocrate Stanislaw Tillich.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]