Sabah Fakhri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sabah Fakhri

Sabah Fakhri, de son vrai nom Sabah Eddine Abou Kaws,(صباح فخري) né le 2 mai 1933 à Alep est un chanteur, ténor syrien d'une vieille famille de la région. C'est l’un des derniers maîtres de l’héritage musical d’Alep que l'on appelle aussi koudoud al-halabiyya. Il a fait ses études au Conservatoire d'Alep, et celui de Damas par la suite. Il fut le disciple de grandes figures de la musique arabe telles que Ali Darwich, Omar Batch et Mohamed Rajab.

Grâce au Prince du violon Sami Chawaa il est sorti de l'ombre. En effet, celui-ci le présenta à Fakhri Bik Baroudi qui lui apporta des performances vocales et une grande maîtrise dans ses interprétations. Finalement, il l'integra dans son conservatoire musical puis le présenta à la Radio Télévision Syrienne. Comme reconnaissance à cela; Sabah choisit d'ajouter Fakhri à son nom artistique.

Il innove le muwashah (موشح) (Muwachahat [موشحات] au pluriel) en élargissant la formule du Takht classique (petite formation traditionnelle de chambre), à un grand orchestre largement dévolu aux cordes comme les violons, les violoncelles et la contrebasse.

Il a reçu en 1978 la Médaille d’or de la Musique arabe de Damas.

Il est considéré aujourd'hui comme étant le chanteur ayant la voix la plus puissante dans la musique arabe du XXe siècle.

Lors d’un de ses concerts à Caracas, il a chanté dix heures d’affilée, ce qui lui a valu de figurer dans le livre Guinness des records.

Liens externes[modifier | modifier le code]