Saab MFI-15 Safari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saab MFI-15 Safari
Image illustrative de l'article Saab MFI-15 Safari

Type Avion d'entraînement
Motorisation
Moteur Avco Lycoming IO-360-A1B6 de 200 ch
Dimensions
Envergure 8,85 m
Longueur 7 m
Hauteur 2,60 m
Surface alaire 11,90 m2
Nombre de places 2 à 3
(1 pilote + 2 pass.)
Masses
Masse à vide 645 kg
Masse maximum 1200 kg
Performances
Vitesse de croisière 210 km/h (113 kts)
Vitesse maximale (VNE) 235 km/h (127 kts)
Vitesse de décrochage
plein volets
Plafond 4 100 m (13'123 ft)
Vitesse ascensionnelle 245 m/min
(804 ft/min) m/s
Distance franchissable 700 km
Autonomie 5 h

Le Saab MFI-15 Safari est un avion monomoteur léger d'entraînement, construit par le Suédois Saab dès 1971.

Souhaitant développer pour les besoins du marché un appareil d'entraînement léger, Saab se tourna vers le constructeur qu'il venait d'acquérir en 1968, Malmö Flygindustri AB (MFI). Ce dernier proposait depuis 1966 un avion éprouvé par l'expérience de terrain : le MFI-9. De structure métallique l'avion se présentait avec un empennage classique, un train tricycle et une voilure médiane qui libérait le champ de vision d'un poste de pilotage très aéré. Développé à partir de cette cellule, un prototype du futur MFI-15 motorisé par un 4 cylindres Lycoming IO-320-B2 de 160 ch (119 kW) décolla pour la première fois le 11 juillet 1969[1]. Après de nombreux essais, la puissance du moteur parut insuffisante et l'empennage se montra trop sensible aux conditions rustiques des terrains d'intervention. Un nouveau prototype reçut alors le moteur actuel de 200 ch (149 kW), puis un nouvel empennage en « T » avec stabilisateurs horizontaux entièrement mobiles. Dès son premier vol, le 26 février 1971, l'avion montra des qualités satisfaisantes[2]. Il entra en production sous le nom Safari.

Sa voilure monoplan se reconnaît à sa flèche inversée caractéristique de 5°. Elle présente de plus un dièdre positif de 1,8° ainsi qu'un angle d'incidence positif de 2,8°. En option le compartiment à bagages pouvait accueillir un siège passager.

250 unités, comprenant Safari et Supporter, auront été produites par Saab.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Saab MFI-17 Supporter

Aussi nommé T-17 dans la version danoise (photo de la fiche), il s'agit d'une version militarisée dotée de six pylônes sous les ailes, autorisant jusqu'à 300 kg de charges. Équipé d'une motorisation identique, il fit son premier vol le 6 juillet 1972. L'avion pouvait emporter divers armements comme des nacelles de mitrailleuse 7,62 mm, des missiles anti-chars et des roquettes. Assez robuste, il a souvent été exploité comme utilitaire pour des missions civiles.

  • Mushshak

Il s'agit d'un MFI-17 Supporter construit sous licence au Pakistan, d'abord en kit dès 1976 à 92 exemplaires, puis directement par le Pakistan Aeronautical Complex situé à Kamra à partir de 1981 lors de la fin de la production par Saab[3], à 120 exemplaires.

  • Super Mushshak[4]

Aussi désigné MFI-395, cet avion est une amélioration pakistanaise du MFI-17. Il reçoit, entre autres, le moteur 6 cylindres Textron Lycoming IO-540-V4A5 de 260 ch (194 kW), une hélice à trois pales, l'air conditionné, le trim électrique et un équipement ILS en option. Ces modifications lui autorisent une vitesse de croisière de 240 km/h, et une vitesse maximale de 270 km/h. La distance franchissable s'étend jusqu'à 850 km, et son plafond pratique atteint 6 700 m en dépit d'une masse de 998 kg. Il est exporté pour la première fois en 2004.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

[Quand ?]

  • MFI-17 Supporter

Drapeau du Danemark Danemark : Force aérienne royale danoise - (32)
Drapeau de la Norvège Norvège : Force aérienne royale norvégienne - (23)
Drapeau du Pakistan Pakistan : Force aérienne pakistanaise - (28 vendus par Saab, 92 assemblés en kit)
Drapeau de Sierra Leone Sierra Leone : Force de défense du Sierra Leone - (2)
Drapeau de la Zambie Zambie : Commandement de la force aérienne et de la défense aérienne zambienne - (20)

  • Mushshak

Drapeau de l'Iran Iran : Force aérienne de la République islamique d'Iran - (25)
Drapeau d'Oman Oman : Force aérienne royale d'Oman - (8)
Drapeau du Pakistan Pakistan : Force aérienne pakistanaise- (149)
Drapeau de la Syrie Syrie : Armée de l'air syrienne - (6)

  • Super Mushshak

Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite - Force aérienne royale saoudienne - (20)[3]
Drapeau de l'Irak Irak - Force aérienne irakienne - (20 commandé en février 2014[5])

voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Andersson, Lennart, Svenska flygplan : den svenska flygindustrins historia, Allt om hobby, Stockholm, 1990. (ISBN 91-85496-33-2)(sv)
  2. Magnusson, Michael, Saab Safari : det mångsidiga skolflygplanet, Allt om hobby, Stockholm, 2003. (ISBN 978-91-7243-014-3)(sv)
  3. a et b (en) « S.Arabia seeks technology transfer in defence sector: Super Mushak handing over ceremony held », sur Dawn,‎ 13 octobre 2004 (consulté le 1er septembre 2014).
  4. Pakistan Aeronautical Complex / Aircraft Manufacturing Factory - http://www.pac.org.pk/amfsite-final/supermushshak.html(en)
  5. (en) Farhan Bokhari, « PAC to supply Iraq with Super Mushshak basic trainers », sur Jane's,‎ 11 février 2014 (consulté le 1er septembre 2014).