Sa Ding Ding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sa Dingding

SA Dingding (Chinois: 萨顶顶) est une chanteuse chinoise d'origine han et mongole née le 23 décembre 1983. Elle chante aussi bien en mandarin qu'en sanskrit, en tibétain, et dans un langage qu'elle a elle-même créé afin d'évoquer au mieux les émotions dans ses chansons. Elle joue également de plusieurs instruments traditionnels tels que le guzheng ou le matou (morin khuur mongol).

Nom d'artiste[modifier | modifier le code]

SA Dingding, est une chanteuse chinoise. Son nom SA, n'est pas en réalité un nom de la nation Chinoise Han (la principale nation chinoise). Son vrai nom est ZHOU Peng (Chinois: 周鹏). Elle l'utilise pour chanter son premier succès : Dong Ba La (咚巴啦) [1] en 2001. Le style de cette chanson est moderne,  et même si elle a reçu un grand succès, ce style musique est très dur à garder populaire, surtout puisqu'il lui est difficile d'y montrer tout son talent musical et artistique. Elle décide donc de tracer son propre chemin musical. Pendant plusieurs années elle brillera moins sur la scène musicale.

Elle refait son apparition en 2006 avec une chanson qui s'intitule : La vie (万物生), celle-ci possède désormais un style musical très particulier, et surtout inédit. La chanteuse change son nom pour SA Dingding. ZHOU Peng change ainsi son nom, et change aussi le style de sa musique. Elle utilise alors le nom de sa grand-mère, qui faisait partie de la nation mongole contrairement à son père qui fait partie de la nation Han. Elle prend ainsi beaucoup d’inspiration musicale de sa grand-mère, c'est la raison pour laquelle elle change pour le nom de sa grand-mère. De fait sa grand mère à une grande influence pour elle. SA Dinding lui à même consacré une chanson en hommage. Celle-ci s'intitule une vielle femme le long de la rivière Xilin[2] par sa propre langue.

Sa carrière[modifier | modifier le code]

SA Dingding utilise plusieurs années pour visiter l'Inde, l'Europe, la province du Yunnan et le Tibet, elle tire son inspiration de la nature, de l'histoire et des coutumes traditionnelles.

古格遗址: Gu Ge

Son premier nouvel album s'intitule La Vie, et sort en 2007. La chanson du même titre est une musique, qui raconte une histoire de grande tribu de Gu Ge (古格[3])

dans l'ancien territoire du Tibet il y a 1300 ans, celle-ci a existé durant 700 années et disparue au 17e siècle. La vie est l'histoire de l'amour entre une femme et le propriétaire de cette ville. La vie, c'est aussi la transmigration de la vie dans la doctrine Bouddhiste, ainsi un instant est aussi une éternité. Cette chanson se fonde sur l'histoire, l'amour, l'atrocité de la guerre, la religion, le mystère de cette ancienne ville, etc. Cela nous donne le sentiment de traverser le temps. SA Dingding acquière un grand succès avec cette chanson. En 2008, elle gagne ainsi les BBC Radio 3 World Music Award for the Asia-Pacific region, se procurant ainsi la chance de se produire sur la scène du Royal Albert Hall face à un publique Occidental. La même année, elle visite la Grand Bretagne pour participer l'activité musicale de la BBC, et puis elle visite à Paris, et Berlin pour se produire en concert.

Elle fait un deuxième album qui s'appelle Harmonie (天地合)[4] en 2010. C'est aussi le nom du principal titre, qui est un conte sur la naissance de l'humanité. C'est une chanson qui rencontre également un grand succès, et cette même année elle réussit son premier concert dans la grande ville de Shenzhen (la province de Canton) en Chine.

Langage de la musique[modifier | modifier le code]

Il existe deux version de la chanson La Vie, l'une de ces versions est en langue mandarine[5], l'autre est une version de l'ancienne langue indienne: le sanskrit[6]. De nos jours, il existe très peu de personnes capable de comprendre le sanskrit. SA Dingding et l'unique chanteuse au monde qui chante en sanskrit. Mise à part le mandarin[7] et le sanskrit, elle utilise aussi la langue mongole, tibétaine, anglaise, et a même sa propre langue. Elle a ainsi créer de tout pièce une langue. On l'appelle communément « sa propre langue[8] », c'est-à-dire la chanteuse qui chante avec son propre langage, Il ne s'agit pas d'une langue connue des autres, c'est la chanteuse qui suit la musique et prononce quelque sons avec sa voix, et intonations pour suivre la mélodie. Lorsque le public écoute cette chanson, même s'il ne comprend pas les paroles, il comprend quand même bien la mélodie de la musique et le sentiment qu'elle dégage. « sa propre langue » ne possède pas de formes grammaticales, pas de règles, et peut-être sur la même musique, mais avec à chaque fois une intonation de voix différente, elle est donc totalement libre et dépasse la frontière de la linguistique.

C'est une autre forme de communication, sa musique se montre par le sentiment et le rythme, elle ne peut pas être expliqué par une quelconque vraie langue, mais le public la comprend quand même. SA Dingding pense que « sa propre langue » est une langue complètement libre, chaque auditeur peut trouver l'imagination musicale et ressentir ses propres émotions à travers elle.

Enya Brennan, une chanteuse irlandaise recherche aussi « sa propre langue » dans son univers musical, mais elle souligne toujours les règles du langage comme construction d'une nouvelle langue, ce n'est donc pas la même conception de « la propre langue » de SA Dingding.

Sa marque culturelle[modifier | modifier le code]

La musique de SA Dingding se forme sur un style propre. Elle n'est pas seulement chanteuse, mais elle est aussi auteur-compositeur. La musique de la chanson La vie a été composée avec un autre compositeur ensemble. Elle est aussi une danseuse, et à créer un nouveau style de danse avec son ami danseur Xiao Yu (小宇), qui s'appelle « La Danse par L'impression des mains »[9]. Maintenant le nom de SA Dingding n'est plus seulement un nom de chanteuse, il est aussi signe d'une culture musicale. Elle tire son influence de la culture bouddhiste, des coutumes de différentes nations. Chez elle, la musique n'a ni de forme concrète, ni de limite[10],[11]. Elle affirme que tous les rythmes peuvent être considéré comme de la musique. La musique n'a pas de frontière. Il faut garder l'esprit musical libre.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums
  • (2001) Dong Ba La (咚巴啦)
  • (2007) Alive (万物生)
  • (2010) Harmony (天地合)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.youtube.com/watch?v=_xIAyI25SnI
  2. https://www.youtube.com/watch?v=DJ7DPwLcWwc
  3. https://zh.wikipedia.org/wiki/%E5%8F%A4%E6%A0%BC%E7%8E%8B%E5%9B%BD%E9%81%97%E5%9D%80
  4. https://www.youtube.com/watch?v=w8byPwvQzTA
  5. https://www.youtube.com/watch?v=uL2Rb-9DqDk
  6. https://www.youtube.com/watch?v=l8Z8gpoF4x8
  7. https://www.youtube.com/watch?v=8_xEZph0Qz0
  8. https://www.youtube.com/watch?v=bo_s2tEU5p4
  9. https://www.youtube.com/watch?v=ojxFSQm48ik
  10. https://www.youtube.com/watch?v=pVACuaLuJk8
  11. https://www.youtube.com/watch?v=6LIP6u0wEjY