Saïdou Bokoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Saïdou Bokoum (né en 1945 à Dinguiraye en Guinée-Conakry) est un écrivain, dramaturge, et metteur en scène français d'origine guinéenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École des hautes études en sciences sociales à Paris, DEA de Philosophie Arts et Spectacles, Saïdou Bokoum est auteur du roman Chaîne en 1974 qui a été nommé pour le Prix Goncourt [1]

Il a écrit et mis en scène des pièces de théâtre qui furent représentées à Avignon, Lagos et Abidjan. Il a enseigné le théâtre et la tradition orale à l'université Paris-VIII de 2002 à 2010, comme assistant-chercheur au département de théâtre du Centre international de créations d'espaces poétiques.

Expérience professionnelle[modifier | modifier le code]

  • en 1966 il participe avec Souleymane Koly à la création à Paris de l'ensemble Kaloum Tam-Tam

Il a écrit et mis en scène plusieurs pièces de théâtre :

Cinq autres pièces ont été créées et représentées en Côte d'Ivoire par la compagnie du Phénix qu'il a fondée et dont il a formé les comédiens (dont Naky Sy Savané, organisatrice du festival Miroirs et cinémas d'Afrique) :

  • en 1984, Opération coup de poing
  • en 1986, En attendant mon groto, prix du premier FESTAD de Côte d'Ivoire.
  • en 1987, Madame le ministre
  • en 1988, Chic choc chèque
  • en 1990, Allocodrames

Saïdou Bokoum a été promu Chevalier de l'Ordre du Mérite national de Côte d'Ivoire après huit ans de coopération France-Côte d'Ivoire où il a participé à la création du CAFAC (devenu l'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle).

Publications[modifier | modifier le code]

références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (archive INA 18/11/1974

Liens externes[modifier | modifier le code]

(Neoleadership, 16/11/2007)]