Saïd Naciri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naciri.

Saïd Naciri

Nom de naissance Said Doghmiri Naciri
Surnom weld derb, lbbandi "le bandit", Said Lfennan
Naissance 1960
Marrakech (Maroc)
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Profession Acteur
Humoriste
Producteur
Réalisateur

Saïd Naciri, né à Casablanca en 1960[1], est un acteur, humoriste, producteur, et réalisateur marocain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il effectue des Études supérieures aux États-Unis, en Belgique[réf. nécessaire] (obtenant un MBA (Master of Business Administration), un BBA (Bachelor of Business Administration) et un BIS (Bachelor of information Science)[réf. nécessaire]) et à l'Institut royal de formation des cadres de la jeunesse[réf. nécessaire] à Rabat au Maroc

En 2000, il joue au théâtre dans sa pièce Voleur mais honnête. Son premier long-métrage est Ouled Derb (en français Le Pote) réalisé par Hassan Benjelloun et produit par Saïd Naciri. Il joue également dans Les Bandits.

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Art of Love
  • 2002 : The Keys
  • 2003 : Les Bandits
  • 2005 : Jeu avec les loups
  • 2006 : Abdou chez les almohades
  • 2010 : Al khattaf (Le clandestin)
  • 2011 : Dabayji moul chi
  • 2011 : Rass l7erba
  • 2011 : Un Marocain à Paris
  • 2013 : Saraa

Pour la télé[modifier | modifier le code]

Saïd Naciri réalise de nombreux téléfilms et débats télévisés pour la télévision marocaine.

  • Ana ou khouya ou Mratou en 1998 sur TVM
  • Ana ou Mrati ou Nsabi en 1999 sur la TVM
  • Rbib en 2004 sur 2M, avec la participation de Mustapha El Atrassi.
  • Al Awni en 2005 sur 2M, avec la participation de Siham Assif, Amina Rachid.
  • Al Awni Deuxième partie en 2007 sur 2M
  • Nsiib Al Haj Azzooz en 2009 sur 2M
  • Le Bandit(la série) en 2011 sur 2M

Débats télévisés[modifier | modifier le code]

  • Alach la en 1999 sur la TVM
  • Ataja en 2000 sur la TVM
  • Marocain 100 % en 2007
  • Dabaiji Moul Chi en 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]