STAT

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les protéines STAT, pour Signal Transducers and Activators of Transcription en anglais, sont impliquées dans la régulation de différents processus cellulaires tels la croissance, la différenciation, la survie ou l'apoptose. Elles sont mises en œuvre lors de l'activation de la voie de transduction du signal JAK-STAT au cours de laquelle les protéines sont activées par phosphorylation sur résidus tyrosine par les kinases de la famille JAK. Cette phosphorylation des STAT entraîne leur dimérisation et leur entrée dans le noyau où elles ont un rôle de facteur de transcription.

Famille STAT[modifier | modifier le code]

La caractérisation et la compréhension des mécanismes d'action des protéines STAT repose en grande partie sur les travaux, au début des années 1990, du groupe de James Darnell de la Rockefeller University à New York. La famille STAT se compose, chez les mammifères, de 7 membres : STAT1, STAT2, STAT3, STAT4, STAT5a, STAT5b et STAT6.

Structure[modifier | modifier le code]

Les effecteurs protéiques de la famille des STAT se caractérisent par la présence à l'extrémité N-term de domaines coiled-coil assurant leur dimérisation ainsi que leur ancrage aux récepteurs des cytokines. Cet arrimage est permis également par une région SH2 permettant la fixation d'un acide aminé Tyrosine phosphorylé sur le récepteur, phosphorylation catalysée par un domaine de JAK.

L'extrémité N-term présente une région d'autophosphorylation des Tyrosines de STAT, le récepteur des cytokines fixé alors ne possédant aucune activité enzymatique. Cette extrémité permet également la translocation nucléaire de STAT.

On trouve en C-term de cette protéine un domaine de transactivation, qui, une fois dans le noyau, fixe les facteurs généraux de la transcription, et active l'expression de gènes impliqués dans la différenciation des lymphocytes, par exemple (STAT4).

Fonction[modifier | modifier le code]

Activation[modifier | modifier le code]

Rôle dans le cancer[modifier | modifier le code]

STAT1 serait un suppresseur de tumeur, ce qui signifie que sa surexpression permettrait de faire perdre à une lignée de cellules cancéreuses leur caractère prolifératif.

Références[modifier | modifier le code]