SS Léopoldville (1929)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SS Léopoldville.

49° 45′ N 1° 34′ O / 49.75, -1.567

Léopoldville
Type Paquebot
Histoire
Lancement 1929
Caractéristiques techniques
Longueur 151 m
Tonnage 11 439 tjb
Vitesse 16,5 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 180 (1re classe)
180 (2e classe)
Équipage 237
Chantier naval Cockerill, Hoboken (Belgique)
Armateur Compagnie maritime belge
Pavillon Drapeau de la Belgique Belgique

Le Léopoldville (Léopoldville 5) est un paquebot de la Compagnie maritime belge construit en 1929 et coulé en 1944 au large de Cherbourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Affiche publicitaire pour les croisières à bord du SS Léopoldville 5

Le navire effectue la liaison avec le Congo belge, mais il est aussi utilisé par la Compagnie pour organiser des croisières Ténériffe - Madère - Portugal - Maroc et Norvège - Suède - Spitzberg - Islande - Danemark - Finlande.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il est mis au service de la Grande-Bretagne ; transformé en transport de troupes en 1940, il est torpillé par le sous-marin allemand U-486 le 24 décembre 1944 au large de Cherbourg alors qu'il conduit 2 235 hommes de la 66e division américaine (262e et 264e régiments d'infanterie US) en provenance de Southampton. 802 soldats, 5 matelots et le capitaine ont perdu la vie.

Le commandant Charles Limbor est resté sur le pont et a coulé avec son navire[1].

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Le Leopoldville est le navire que dessina Hergé sur la première planche de son Tintin au Congo à l'époque où il assurait des liaisons maritimes au Congo belge[2]..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. uboat.net
  2. [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Allan Andrade, S.S. « Leopoldville » Disaster : December 24, 1944, Tern Book Company,‎ 1999, 268 p. (ISBN 1890309540)

Liens externes[modifier | modifier le code]