Arabic (paquebot de 1921)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SS Arabic (1921))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arabic.
Arabic
Image illustrative de l'article Arabic (paquebot de 1921)

Autres noms Berlin (1909 - 1919)
Arabic (1920 - 1931)
Type Paquebot transatlantique
Histoire
Lancement 7 novembre 1908
Mise en service 1er mai 1909
Statut Démoli en 1931
Caractéristiques techniques
Longueur 186,7 m
Maître-bau 21,3 m
Tonnage 16 786 tjb
Propulsion Machines à quadruple expansion, deux hélices
Vitesse 19 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 3 212
Équipage 410
Chantier naval A.G. Weser, Brême
Armateur Norddeutscher Lloyd (1909 - 1919)
White Star Line (1920 - 1931)
Pavillon Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand (1909 - 1919)
Pavillon civil du Royaume-Uni Royaume-Uni (1920 - 1931)

L'Arabic est un paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, qui servait à l'origine la compagnie allemande Norddeutscher Lloyd en faisant des traversées entre New York et la Méditerranée sous le nom de Berlin. C'est sous ce nom qu'il a servi, durant la Première Guerre mondiale, de poseur de mines. Cédé en dommage de guerre à la White Star Line, il effectue un service transatlantique pendant une dizaine d'années avec d'être démoli en 1931.

C'est le troisième navire de la White Star à porter ce nom.

Carrière[modifier | modifier le code]

L’Arabic

Construit dans les chantiers allemands A.G. Weser, le Berlin est lancé le 7 novembre 1908 à Brême. Ce paquebot de 16 786 tonneaux est propulsé par deux hélices et pourvu de deux mâts et de deux cheminées[1]. Exploité par la Norddeutscher Lloyd, il sert tout d'abord entre New York et la Méditerranée, puis entre Gênes ou Bremerhaven et New York.

Pendant la Première Guerre mondiale, il servit de poseur de mines, notamment entre l'Irlande du Nord et l'Écosse[2]. Le 26 octobre 1914, le navire britannique HMS Audacious heurte l'une de ces mines et sombre[3]. À court de charbon, il est obligé de faire escale à Trondheim, en Norvège, où il est interné[1]. Le 13 décembre 1919, suite à la défaite de l'Allemagne, il devient transport de troupes au service des alliés.

En novembre 1920, le Berlin est cédé à la White Star Line comme dommage de guerre, et est renommé Arabic, du nom d'un des paquebots perdus par la compagnie. Il subit une refonte à Portsmouth et effectue sa première traversée sous ce nom le 7 septembre 1921 entre Southampton et New York. Par la suite, il voyage à nouveau entre la Méditerranée et New York jusqu'en 1924, date à laquelle il subit une refonte[1]. Ces emménagements sont alors changés, avec 500 places en classe cabine et 1 500 places en troisième classe. Il voyage ensuite entre Hambourg et New York.

En 1926, l’Arabic change d'affréteur au profit de la Red Star Line (une compagnie sœur de la White Star Line au sein de l’International Mercantile Marine Co.). Il est cependant rendu à la White Star en 1930. Après une ultime refonte, il est vendu pour être détruit à Gênes en décembre 1931[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) L’Arabic sur White Star Liners.com. Consulté le 17 mai 2009
  2. a et b (en) L’Arabic sur whitestarships. Consulté le 17 mai 2009
  3. (en) L'incident de l’Audacious, RMS Olympic Archive. Consulté le 17 mai 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]