Observatoire de neutrinos de Sudbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SNOLAB)
Aller à : navigation, rechercher

46° 28′ 00″ N 81° 10′ 22″ O / 46.46667, -81.17278 ()

Vue extérieure de la sphère des photo-multiplicateurs

L'Observatoire de neutrinos de Sudbury (ONS ou SNO pour Sudbury Neutrino Observatory) est un détecteur de neutrinos solaires construit sous deux kilomètres de roche dans une mine de nickel active située à 25 kilomètres du centre-ville de Grand Sudbury, en Ontario, au Canada. C'est un détecteur Tcherenkov à eau lourde, c'est-à-dire qu'il est sensible à la lumière de l'effet Tcherenkov émise par les électrons accélérés lors de réactions avec les neutrinos.

Les réactions principales ayant lieu dans le détecteur sont : la diffusion élastique sur les électrons atomiques, la dissociation des noyaux de deutérium (dite de courant neutre), et la transformation d'un neutron en proton liée à l'émission d'un électron (dite de courant chargé).

Le détecteur est composé d'une sphère d'acrylique contenant 1 000 tonnes d'eau lourde entourée de 1 700 tonnes d'eau légère, plus 5 300 autres tonnes d'eau légère utilisée comme blindage contre la radioactivité ambiante. La sphère est entourée de près de 10 000 détecteurs de lumière (photo-multiplicateurs).

Dernièrement, quarante détecteurs constitués de tubes contenant de l'hélium 3 ont été installés dans l'eau lourde, de manière à améliorer la sensibilité de SNO aux réactions de courant neutre.

SNO est aussi capable de détecter une supernova qui exploserait dans notre Galaxie.

SNOLAB[modifier | modifier le code]

SNOLAB est une extension des installations existantes construites pour l'Observatoire de neutrinos de Sudbury (ONS). Situé à une profondeur de 2 km sous la surface, il est le laboratoire souterrain le plus profond du monde depuis la fermeture du centre Kolar Gold Fields en 1992[1]. Il restera le laboratoire le plus profond du monde jusqu'à la création du laboratoire DUSEL prévu pour 2012[2].

Les expériences d'origine du Sudbury Neutrino Observatory (SNO) sont aujourd'hui terminées, mais les opérations ont été prolongées sur les installations permanentes.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, une grande cavité profonde a été construit pour l'expérience SNO, mais d'autres groupes expérimentaux ont été intéressés par l'emplacement très profond. En 2002, le financement a été approuvé par la Fondation canadienne pour l'innovation afin d'agrandir les installations du SNO pour en faire un laboratoire à des fins générales[3] et plus de financement a été reçu en 2007[4] et en 2008[5].

La construction a été achevée en 2009.

Particularité[modifier | modifier le code]

Bien qu'accessible via une mine commerciale contaminée, le propreté est maintenue en tant que classe-2000 salle blanche, donc avec un très faible niveau de poussière et de bruit de fond. Les 2 070 mètres de roche stériles équivalant 6 010 mètres d'équivalent en eau de blindage contre les rayons cosmiques offre un environnement de faible bruit de fond pour des expériences nécessitant des sensibilités élevées et très faible taux de comptage.

Source[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « SNOLAB » (voir la liste des auteurs).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Naba K. Mondal, « Status of India-based Neutrino Observatory (INO) », Proc Indian Natn Sci Acad, vol. 70, no 1,‎ January 2004, p. 71–77 (lire en ligne)
  2. Welcome to deep science, South Dakota Science and Technology Authority (lire en ligne) :

    « La construction du laboratoire DUSEL ne débutera pas avant l'année fiscale 2012. Aussi, le projet devra obtenir l'approbation finale de la NSF, le Congrès et la Maison Blanche. »

  3. (en) « Canada selects 9 projects to lead in international research », Canada Foundation for Innovation,‎ 20 juin 2002 (consulté le 21 septembre 2007)
  4. (en) « Province Supports Expansion of World's Deepest Lab Administered by Carleton University », Carleton University,‎ 21 août 2007 (consulté le 21 septembre 2007)
  5. (en) « New Funding will Support Underground Lab Operations as SNOLAB nears Completion », SNOLAB,‎ 18 janvier 2008 (consulté en 26 février 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]