SMS Zrínyi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SMS Zrínyi
Image illustrative de l'article SMS Zrínyi
SMS Zrínyi

Autres noms USS Zrínyi (1919-20) Drapeau des États-Unis États-Unis
Histoire
A servi dans Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Marine austro-hongroise
Quille posée 15 novembre 1908
Lancement 12 avril 1910
Armé 22 novembre 1911
Statut détruit en 1921
Caractéristiques techniques
Type cuirassé Pré-Dreadnought
Longueur 137,45 m
Maître-bau 24,57 m
Tirant d'eau 8,14 m
Déplacement 14 279 tjb
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion
(12 chaudières - 2 hélices)
Puissance 20 000 ch
Vitesse 20,2 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 230 mm
pont = 48 mm
kiosque = 250 mm
casemate = 120 mm
tourelle = 200 et 250 mm
Armement 2 × 2 canons de 305 mm (Cal.45 Skoda)
4 × 2 canons de 240 mm (Cal.40 Krupp)
20 canons de 100 mm (Cal.50 Skoda)
6 canons de 70 mm (Skoda)
3 tubes lance-torpille de 450 mm
Rayon d'action 5 200 milles nautiques à 10 nœuds (2 042 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 30 officiers et 860 marins
Chantier naval Stabilimento Tecnico Trieste, Drapeau du Royaume d'Italie Italie

Le SMS Zrínyi est un cuirassé pré-Dreadnought de 1re classe (Schlachtschiff) de classe Radetzky construit pour la Marine austro-hongroise (K.u.K. Kriesgmarine), et baptisé du nom de la famille Zrinski.
Il fut brièvement appelé USS Zrínyi, dans la marine américaine, entre la fin de la guerre et sa remise à l'Italie pour démentèlement.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Zrínyi et ses deux sister-ships Erzherzog Franz Ferdinand et Radetzky furent les trois derniers pré-dreadnoughts construits avant la première classe de type Dreadnought, la classe Tegetthoff.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant la Première Guerre mondiale il opéra avec ses deux sister-ships dans la 2e division austro-hongroise en mer Adriatique dans le cadre de la Triple-Entente en soutien des SMS Goeben et SMS Breslau de la Kaiserliche Marine en début de conflit.
Il participa à plusieurs offensives de bombardement des ports italiens de Senigallia et Ancôme et au blocus du canal d'Otrante pour la défense de l'Empire austro-hongrois.
À la fin de la guerre il devait être transféré à la Yougoslavie mais il sera arraisonné par la marine américaine. Le traité de Paix de Saint-Germain-en-Laye du 10 septembre 1919 ne reconnaîtra pas le transfert de la flotte austro-hongroise à la Yougoslavie. Il servira dans la marine américaine avant d'être cédé à l'Italie pour démantèlement en 1921.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Conway's All the World's Fighting Ships : 1906–1922 (ISBN 0870219073).