SMS Westfalen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SMS Westfalen
Image illustrative de l'article SMS Westfalen
Le Westfalen

Histoire
A servi dans Pavillon de la Kaiserliche Marine Kaiserliche Marine
Quille posée 12 août 1907
Lancement 1er juillet 1908
Armé 16 novembre 1909
Statut Ferraillé en 1924
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé
Longueur 146,1 mètres
Maître-bau 26,9 m
Tirant d'eau 8,9 m
Déplacement 18 570 tonnes normal
21 000 tonnes à pleine charge
Propulsion 3 hélices
3 moteurs à vapeur à triple expansion
12 chaudières à charbon et au mazout
Puissance 22 000 ch
Vitesse 19 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage 300 mm en ceinture
280 mm en tourelles
160 mm en barbette
63 mm en pont
Armement 12 canons de 280 mm (11 ″)
12 canons de 150 mm (5,9 ″)
16 canons de 88 mm (3,5 ″)
5 tubes lance-torpilles de 450 mm (17,7 ″)
Rayon d'action 8 380 milles (15 520 km) à 10 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 40 officiers et 968 hommes
Chantier naval AG Weser Brême

Le SMS Westfalen est un cuirassé dreadnought de classe Nassau construit pour la marine impériale allemande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mis en chantier par AG Weser à Brême à partir d'août 1907, il est lancé le 1er juillet 1908 et mis en service dans la Hochseeflotte. Son armement principal consistait en douze canons de 280 mm sur six tourelles, avec une disposition originale en hexagone.

Ce navire, comme ses sister-ships, a servi pendant la Première Guerre mondiale, dans la mer du Nord. Le Westfalen a participé notamment à la bataille du Jutland les 31 mai et 1er juin 1916, et durement combattu les forces britanniques durant la nuit. Il a conduit la ligne allemande pendant la plus grande partie de la soirée et la journée suivante, jusqu'à ce que la flotte regagne Wilhelmshaven. Lors d'une expédition en août 1916, il est endommagé par une torpille lancée d'un sous-marin britannique.

Le Westfalen a également été engagé dans plusieurs déploiements contre la marine russe en mer Baltique, dont le premier fut la bataille du golfe de Riga. Il retourne en mer Baltique en 1918 pour assister la Garde blanche de Finlande pendant la Guerre civile finlandaise.

Après l'armistice de 1918, le Westfalen reste en Allemagne alors que la majorité de la flotte allemande est internée dans la base écossaise de Scapa Flow. À la suite du sabordage de la flotte, il est cédé aux Alliés en 1919 pour compenser la perte des navires coulés. Il est vendu à des ferrailleurs anglais et démoli en 1924.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]