SMS Prinz Eugen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prinz Eugen.
SMS Prinz Eugen
Image illustrative de l'article SMS Prinz Eugen
SMS Prinz Eugen

Histoire
A servi dans Marine austro-hongroiseAustria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg
Quille posée 16 janvier 1912
Lancement 30 novembre 1912
Armé 8 juillet 1914
Statut détruit en 1922
Caractéristiques techniques
Type Cuirassé Dreadnought
Longueur 152 m
Maître-bau 27,9 m
Tirant d'eau 8,7 m
Déplacement 19 684 tjb
Propulsion 4 turbines à vapeur
(12 chaudières)
Puissance 27 000 ch
Vitesse 20,4 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 280 mm
pont = 48 mm
kiosque = 250-356 mm
casemate = 180 mm
tourelle = 150-280 mm
Armement (4 × 3) canons de 305 mm
12 canons de 150 mm
18 canons de 70 mm
2 canons de 47 mm (anti-aérien)
4 tubes lance-torpille de 533 mm
Rayon d'action 4 200 miles nautiques à 10 nœuds (tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 50 officiers et 993 marins
Chantier naval Stabilimento Tecnico Triestino Trieste Drapeau de l'Italie Italie

Le SMS Prinz Eugen est un cuirassé Dreadnought de 1re classe (Schlachtschiff) de classe Tegetthoff construit pour la Marine austro-hongroise (K.u.K. Kriesgmarine), et baptisé du nom du Prince de Savoie Eugène de Savoie-Carignan (1663-1736).

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires de classe Tegetthoff ont été parmi les premiers à utiliser des tourelles triples pour l'artillerie lourde.
Sa quille fut posée le 16 janvier 1912 et il fut lancé le 30 novembre, onze mois après.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été affecté à la 1re division de cuirassés austro-hongrois. En raison du barrage d'Otrante l'interdisant de quitter la mer Adriatique il est resté essentiellement au port de Pula. Lors du raid sur le Canal d'Otrante en 1918, il perdit son sister-ship le SMS Szent István.
À la fin de la guerre il fut remis à la France. Son armement principal fut débarqué. Il servit alors pour des exercices de bombardements aériens puis termina comme navire-cible. Il fut coulé en Méditerranée (au sud de l'île de Porquerolles) par les cuirassés France et Bretagne le 28 juin 1922. Une de ses ancres est encore visible, exposée sur un rond point à Fréjus (Var).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Robert Gardiner : Randal Grey edition (1984) Conway's All the World's Fighting Ships: 1906–1922 (ISBN 0-85177-245-5).