SMS König

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le SMS König

Le SMS König est un cuirassé, navire de tête de la classe König, construit pour la Kaiserliche Marine quelques années avant le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Il participe avec les trois cuirassés de sa classe que sont le SMS Großer Kurfürst, le SMS Markgraf et le SMS Kronprinz à différentes batailles durant le conflit mondial. Il est coulé lors du sabordage de la flotte allemande à Scapa Flow le 21 juin 1919.

Historique[modifier | modifier le code]

Le navire est lancé le 1er mars 1913 par les chantiers navals impériaux de Wilhelmshaven et mis en service effectif le 10 août 1914. Il est baptisé du nom de König, ce qui signifie roi en allemand, en l'honneur du roi du Wurtemberg. Il rejoint la IIIe escadre deux jours plus tard et devient après plusieurs combats le navire amiral du vice-amiral Paul Behncke.

En janvier 1915, il est en mer Baltique, mais arrive trop tard pour participer à la bataille de Dogger Bank, il combat ensuite en mer du Nord. Il prend part à la bataille du Jutland le 31 mai 1916 et est endommagé par la flotte anglaise. Ce navire est à la pointe de la flotte de combat allemande.

Le Slava en train de couler (carte postale allemande)

En octobre 1917, le König oblige le Slava, cuirassé de la flotte de la nouvelle république russe, sérieusement touché le 16 octobre à la bataille navale de Moon-Sund pendant l'opération Albion, de quitter le théâtre des combats. Le capitaine russe Antonov fait évacuer ses troupes et le Slava se saborde.

Le König est interné à Scapa Flow en novembre 1918, après l'armistice. L'ordre lui est donné par l'amiral von Reuter de se saborder le 21 juin 1919 à deux heures de l'après-midi. Le navire gît toujours au fond de la mer et n'a pas été renfloué, contrairement à d'autres navires allemands.

Voir aussi[modifier | modifier le code]