SMS Graudenz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SMS Graudenz
Image illustrative de l'article SMS Graudenz

Autres noms Ancona
Histoire
A servi dans Pavillon de la Kaiserliche Marine Kaiserliche Marine
Pavillon de la Regia Marina Regia Marina
Commanditaire Empire allemand
Quille posée 1912
Lancement 25 octobre 1913
Armé 10 août 1914
Statut 1920 : récupéré par l'Italie
1937 : retiré du service
Caractéristiques techniques
Type croiseur léger
Longueur 142,7 m
Maître-bau 13,8 m
Tirant d'eau 5,75 m
Déplacement 4 912 tonnes
Port en lourd 6 382 tonnes
Propulsion 2 turbines à vapeur
2 arbres
Puissance 26 000 ch
Vitesse 27,5 nœuds (50,9 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ceinture : 60 mm
Château : 100 mm
Pont : 60 mm
Armement Origine :
12 canons de 105 mm SK L/45
2 tubes lance-torpilles de 500 mm
Après refonte :
7 canons de 150 mm SK L/45
2 canons de 88 mm SK L/45
4 tubes de 50m mm
120 mines marines
Rayon d'action 5 500 miles à 12 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 21 officiers
364 marins
Chantier naval Kaiserliche Werft, Kiel

Le SMS Graudenz est un croiseur léger de classe Graudenz mis à l'eau en 1913 pour la Kaiserliche Marine. Sa construction commence en 1912 au chantier naval Kaiserliche Werft (en), à Kiel. Mis en le 10 août 1914, il intègre la Hochseeflotte (en français : « flotte de haute mer »). Il porte le nom de la ville de Grudziądz (en allemand : Graudenz) en Pologne, Le navire est armé d'une batterie principale de douze canons de 105 mm et possède une vitesse maximale de 27,5 nœuds (50,9 km/h).

Service[modifier | modifier le code]

Marine allemande[modifier | modifier le code]

Il sert d'abord de croiseur de reconnaissance pour les croiseurs de bataille lors du raid sur les villes anglaises de Scarborough, Hartlepool et Whitby le 16 décembre 1914 . il prend part à la bataille de Dogger Bank du 24 janvier 1915 et à la bataille du golfe de Riga en août 1915.
Il est endommagé par une mine et ne peut participer à la bataille du Jutland en mai 1916. Pour le reste de la guerre il est affecté comme leader une flottille de torpilleurs.
Après la fin de la guerre il rejoint la Reichsmarine et est rayé du service le 10 mars 1920.

Marine italienne[modifier | modifier le code]

Il est transféré à la Regia Marina au titre des dommages de guerre. Il prend le nom de Ancona et subit une refonte entre 1921 et 1924.
Il est remis en service le 6 mai 1925 comme croiseur éclaireur et il est doté d'un Hydravion Macchi M.7 en 1926. Sa proue et son gaillard sont rallongés entre 1928-29 pour recevoir une catapulte. Il reste en service jusqu'en 1932, puis il est placé en réserve à Tarente. Il est détruit en 1937.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) José E. Álvarez, The Betrothed of Death : The Spanish Foreign Legion During the Rif Rebellion, 1920–1927, Westport, CT, Greenwood Press,‎ 2001 (ISBN 0-313-30697-4)
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships: 1906–1922, Annapolis, MD, Naval Institute Press,‎ 1984 (ISBN 0-87021-907-3)
  • (en) Erich Gröner, German Warships : 1815–1945, Annapolis, MD, Naval Institute Press,‎ 1990 (ISBN 0-87021-790-9)
  • (de) Hans H. Hildebrand, Albert Röhr et Hans-Otto Steinmetz, Die Deutschen Kriegsschiffe, vol. 7, Ratingen, Allemagne, Mundus Verlag,‎ 1993
  • (en) Robert K. Massie, Castles of Steel : Britain, Germany and the winning of the Great War at sea, Vintage Random House,‎ 2003, 865 p. (ISBN 978-0-099-52378-9)
  • (en) Gary Staff, Battle for the Baltic Islands, Barnsley, South Yorkshire, Pen & Sword Maritime,‎ 2008 (ISBN 978-1-84415-787-7)
  • (en) V. E. Tarrant, Jutland : The German Perspective, London, UK, Cassell Military Paperbacks,‎ 1995 (ISBN 0-304-35848-7)
  • (en) David Woodward, The Collapse of Power : Mutiny in the High Seas Fleet, London, UK, Arthur Barker Ltd,‎ 1973 (ISBN 0-213-16431-0)
  • (en) « The Daily News Almanac and Political Register », Chicago Daily News, Chicago, Chicago Daily News Co., vol. 45,‎ 1929 (OCLC 7509776)

Liens externes[modifier | modifier le code]