SMS Admiral Spaun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SMS Admiral Spaun
Image illustrative de l'article SMS Admiral Spaun
SMS Admiral Spaun

Histoire
A servi dans Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Marine austro-hongroise
Quille posée 30 mai 1908
Lancement 30 octobre 1909
Armé 15 novembre 1910
Statut détruit en 1922
Caractéristiques techniques
Type croiseur rapide
Longueur 130,6 m
Maître-bau 12,8 m
Tirant d'eau 5,3 m
Déplacement 3 500 tjb
Propulsion 4 turbines à vapeur
(16 chaudières)
Puissance 25 130 cv
Vitesse 27,1 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 60 mm
pont = 20 mm
kiosque = 50 mm
casemate = 40 mm
Armement principal :
10 canons de 100 mm (Skoda-Cal.50)
secondaire:(refonte 1915-1916)
1 canon antiaérien de 70 mm (en 1916)
6 tubes lance-torpille de 533 mm (en 1915)
Autres caractéristiques
Équipage 327
Chantier naval Arsenal Pula

Le SMS Admiral Spaun est un croiseur léger, ou (croiseur rapide - Rapidkreuzer) construit pour la Marine austro-hongroise (K.u.K. Kriesgmarine).
C'est un modèle unique qui porte le nom de l'amiral autrichien Hermann von Spaun (1833-1919).

Conception[modifier | modifier le code]

La Marine austro-hongroise a demandé à l'ingénieur naval hongrois Siegfried Popper de concevoir un nouveau type de croiseur rapide en liaison avec les destroyers pour avoir une flotte de combat à l'équivalence des flottes étrangères.
Le navire fut équipé d'un blindage léger et d'une forte propulsion pour garder une vitesse de 27 nœuds. Son armement principal en calibre de 100 mm demeura faible malgré les plans de rénovations.

Ce mono-modèle est à l'origine de la classe Novara (amélioration Admiral Spaun) bénéficiant des innovations nécessaires pour rester en compétition face aux bâtiments étrangers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au début de la Première Guerre mondiale le SMS Admiral Spaun et les trois croiseurs légers de classe Novara furent les navires les plus modernes de la flotte austro-hongroise.
En 1911 et 1912 il fut intégré à la flotte de démonstration du Levant.
Le 7 août 1914 il participa à la fuite du croiseur de bataille SMS Goeben et du croiseur léger SMS Breslau de la Kaiserliche Marine vers le port de Pula.
À cause du blocus du canal d'Otrante il servit essentiellement en mer Adriatique pour des raids rapides de torpillage sur les ports italiens. Le 9 juin 1918 il participa à l'attaque contre le Barrage d'Otrante où le cuirassé SMS Szent István coula.

En novembre 1918 il se trouve au port de Pula. Après la guerre il est transféré le 25 mars 1919 au port de Venise. Il sera mis à la ferraille en 1922.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]