SK Sint-Niklaas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le K Sint-Niklaasse SK Excelsior matricule 221, un ancien club de football (depuis fusionné avec le KSC Lokeren), ni avec le Royal Excelsior Athletic Club Sint-Niklaas, matricule 239, absorbé par le précédent.

SK Sint-Niklaas

Logo du SK Sint-Niklaas
Généralités
Nom complet Sportkring Sint-Niklaas
Noms précédents FC Nieuwkerken
FC Nieuwkerken-St-Niklaas
Fondation 21 août 1992
Statut professionnel semi-professionnel
Couleurs Jaune et bleu
Stade Stedelijk Sportcentrum
(3 000 places)
Siège Meesterstraat, 112c
9100 Nieuwkerken
Championnat actuel Promotion
Président Drapeau : Belgique Guido Van Lijsebetten
Site web (nl) www.fcnsn.be

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de Belgique de football D4 2014-2015
0

Dernière mise à jour : 1er juillet 2014.

Le Sportkring Sint-Niklaas est un club de football belge basé à Nieuwkerken à Saint-Nicolas en Flandre-Orientale. Porteur du matricule 9264, le club évolue en jaune et bleu. Il joue en Promotion lors de la saison 2014-2015

Ce jeune club a remporté le tour final de D3 à l'issue de la saison 2010-2011 et ainsi gagné le droit de monter en Division 2. Le matricule 9264 n'a donc eu besoin que de 18 ans pour passer de la P4 à la D2, soit du 8e au 2e niveau de la hiérarchie.

En juillet 2010, le club a modifié son nom pour devenir le SK St-Niklaas, en rappel de la glorieuse appellation de l'ancien matricule 221, disparu en 2000.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est créé le 21 août 1992 sous la dénomination de Football Club Nieuwkerken. Il est affilié à l'URBSFA le 24 mars 1994, qui lui attribue le matricule 9264[1]. Le cercle connaît d'emblée une ascension fulgurante, car il remporte à chaque fois le titre de sa division lors de ses trois premières années d'existence! De 1993 à 1996, le FC Nieuwkerken passe de la quatrième à la première provinciale.

En fin de saison 2000-2001, le matricule 9264 fait le grand saut vers les séries nationales. Il entame magnifiquement sa saison inaugurale en Promotion (série B) et remporte le classement de la première « tranche »[note 1]

Le club ne termine finalement que neuvième mais prend donc part au tour final pour la montée en Division 3. Le FC Nieuwkerken élimine le Standaard Wetteren (0-0, puis 4-3 aux tirs au but) puis le Racing Jet Wavre (5-1), pourtant barragiste de D3. Dans le match décisif pour la montée, le club est battu au TK Meldert (2-1). À l'occasion du repêchage entre les battus, il s'incline à nouveau, cette fois face à Spa (1-0). Mais la réussite est du côté du FC Nieuwkerken car des places se libèrent à l'étage supérieur. D'une part, il y a une fusion entre clubs louvanistes qui mène à la création d'Oud-Heverlee Louvain, d'autre part le KFC Schoten SK est rétrogradé en Promotion pour « faits de corruption », et enfin le KV Turnhout est relégué administrativement en Promotion en raison de sa situaiton financière. Nieuwkerken est donc repêché et monte au troisième niveau de la hiérarchie.

En 2003, suite à la disparition du Sint-Niklaasse SK Excelsior, absorbé par le KSC Lokeren, le cercle adapte son nom et devient le « FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas », le plus souvent abrégé en « FCN-St-Niklaas ».

En juillet 2010, le club modifie une nouvelle fois sa dénomination et reprend le nom glorieux et chargé d'Histoire de l'ancien club de la ville : « SK St-Niklaas ». Il reprend aussi les anciennes couleurs du matricule 221, le jaune et le bleu.

En fin de saison 2010-2011, le club ne termine que septième, mais en raison du grand nombre de renconcements, il est repêché et peut participer au tour final pour la montée en Division 2. Le club obtient son accès au niveau supérieur au terme de plusieurs rencontres très indécises. Il obtient un partage (2-2) à Hoogstraten avant de s'imposer de justesse (3-2) à domicile. En demi-finales, le SK Sint-Niklaas s'impose au KV Turnhout (1-2) mais subit une défaite sur le même score au match retour, ce qui le contraint à disputer une prolongation. Il obtient finalement un nul (3-3) qui le qualifie pour la finale. Dans l'affrontement décisif, le club waaslandien gagne au KV Woluwe-Zaventem (0-1) et décroche, à domicile, un nouveau partage (1-1), synonyme de montée en Division 2.

Pour sa première saison en deuxième division, le SK Sint-Niklaas lutte pour son maintien jusqu'à la dernière journée. Toujours menacé par le KVK Tirlemont et le FCV Dender EH, le club décroche un match nul salvateur face à Eupen pour son dernier match et termine avec un point d'avance sur Tirlemont, barragiste. La saison suivante ne débute guère mieux pour le club, englué dans la lutte contre la relégation avec le KSK Heist et le Brussels dès les premières rencontres. À la mi-championnat, le club occupe la lanterne rouge et compte sept points de retard sur le RCS Visé, quinzième. Il engrange plus de points lors du second tour de la compétition et peut encore se sauver mathématiquement à l'entame de la dernière journée. Malgré une victoire 3-2 contre Saint-Trond, les résultats de ses concurrents condamnent le club à la relégation après deux saisons de présence en deuxième division. La saison suivante n'est guère meilleure. Le club ayant vu partir plusieurs de ses joueurs-clés, il ne peut éviter une seconde relégation consécutive, chutant ainsi en Promotion.

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour le 7 mai 2014

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1e nationale 0 0
II 2e nationale 2 0
III 3e nationale 10 0 1
IV 4e nationale 1 0 1
 
  TOTAUX 13 0 2 0
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classements[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 2001-02 FC Nieuwkerken Promotion série A 11e/16 Promu via tour final![saisons 1]
2 2002-03 FC Nieuwkerken Division 3 série A 11e/16
3 2003-04 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 4e/16 Tour final!
4 2004-05 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 5e/16
5 2005-06 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 6e/16
6 2006-07 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 8e/16
7 2007-08 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 9e/16
8 2008-09 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 9e/16
9 2009-10 FC Nieuwkerken-Sint-Niklaas Division 3 série A 9e/19
10 2010-11 SK Sint-Niklaas Division 3 série A 7e/18 Promu via tour final![saisons 2]
11 2011-12 SK Sint-Niklaas Division 2 15e/18
12 2012-13 SK Sint-Niklaas Division 2 18e/18 Relégué![saisons 3]
13 2013-14 SK Sint-Niklaas Division 3 série A 17e/18 Relégué!

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En Belgique, les compétitions de football de la deuxième division à la Promotion sont virtuellement découpées en trois tranches de 10 à 12 rencontres (selon que le nombre d'équipes composant une série). Chaque tranche donne lieu à un classement distinct. Les vainqueurs de tranche participent à un tour final pour la montée en fin de saison. Cela à condition qu'ils ne soient pas en position de barragistes pour la descente ou de relégués, et/ou qu'ils disposent de la licence requise quant il est question d'une montée en Division 2.

Notes sur les classements saison par saison[modifier | modifier le code]

  1. Le club élimine le Standaard Wetteren et le Racing Jet Wavre. Il est ensuite battu par le TK Meldert en finale et par le RFC Spa lors du match pour la troisième place. Mais grâce à une fusion et deux rétrogradations administratives, le club est promu en Division 3.
  2. Le club est autorisé à disputer le tour final suite au renoncement ou la non-admission de trois autres clubs. Il élimine tour à tour le Hoogstraten VV, le KV Turnhout et le KV Woluwe-Zaventem pour accéder à la Division 2.
  3. Le club termine à égalité de points avec le KSK Heist, barragiste, qui compte aussi trente poins mais une victoire de plus. Le KSV Audenarde occupe d'abord la dernière position à la fin du championnat, avec le même nombre de points, mais récupère ensuite trois points sur tapis vert.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Foot 100 ASBL. Dictionnaire des clubs affiliés à l'URBSFA depuis 1895: archives de l'URBSFA

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]