SK-105 Kürassier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SK-105 Kürassier
SK-105 Kürassier au musée d'Histoire Militaire de Vienne en Autriche.
SK-105 Kürassier au musée d'Histoire Militaire de Vienne en Autriche.
Caractéristiques de service
Service 1969-1998
Utilisateurs Argentine, Autriche, Bolivie, Botswana, Brésil, Maroc, Tunisie
Production
Concepteur Steyr-Daimler-Puch AG
Année de conception 1963-1969
Constructeur Steyr-Daimler-Puch AG
Production 152
Variantes SK 105/A1, SK 105/A2, SK 105/A3
Caractéristiques générales
Équipage 3
Longueur 5,58 m (7,74 m avec le canon)
Largeur 2,50 m
Hauteur 2,88 m
Masse au combat 17,7 tonnes
Armement
Armement principal un canon rayé GIAT L/44 de 105 mm (43 obus dont 12 chargé dans deux barillets), 10/12 cps/min.
Armement secondaire 1 mitrailleuse coaxiale 74 Pz de 7.62 mm et 2x3 fumigènes
Mobilité
Moteur moteur diesel Steyr 7FA (6 cylindres)
Puissance 320 ch (238 kW)
Suspension barre de torsion
Vitesse sur route 70 km/h sur route
Puissance massique 18,1 ch/tonne
Autonomie 500 km

Le SK-105 Kürassier est un char léger ou chasseur de chars autrichien armé d'un canon rayé de 105 mm dans une tourelle oscillante. Environ 700 exemplaires ont été construits. Il est nommé Jagdpanzer "Kürassier" par la Bundesheer[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le SK-105 a été développé par Saurer-Werk, ensuite racheté par Steyr-Daimler-Puch, en réponse à une demande de la Bundesheer pour un véhicule antichar. Le premier prototype est construit en 1967 et la livraison des véhicules de pré-production débute en 1971[2],[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La construction du SK-105 est basée sur le transport de troupe Saurer. En raison de son faible poids, le SK-105 est transportable par un avion de transport C-130 Hercules. L'épaisseur du blindage en acier varie de 8 mm à 40 mm.

La conception de la tourelle, fabriquée par Giat industries, est dérivée du design Fives-Cail Babcock FL-12 de l'AMX-13. Elle peut accomplir des rotations de 360 degrés. Le chef de char est assis à gauche et le canonnier à droite. Le canon de calibre 105 mm est capable de tirer des obus explosifs standards ou antichars ainsi que des fumigènes. Après modification, il est aussi possible de tirer des pénétrateurs à énergie cinétique. Le canon peut être incliné de -8 degrés à 12 degrés verticalement. L'approvisionnement en munitions est fourni par deux magasins de type revolver contenant chacun trois obus[3] semblables à ceux qu'on trouve sur l'AMX-13.

Le SK-105 est capable de traverser à gué jusqu'à une profondeur de 1 m, de franchir des tranchées de 1,41 m et de grimper des pentes de 75 %[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

  • SK-105/A1
  • SK-105/A2 : Moteur de 370 ch, nouveau système de contrôle de feu et système automatique de chargement des munitions[3].
  • SK-105/A2 AR : Mise à niveau des SK-105A1 argentins au standard A2.
  • SK-105/A3 : Nouvelle tourelle, blindage renforcée, canon rayé M68 de 105 mm capable de tirer les munitions OTAN[3].
  • Bergepanzer "Greif" A1 : Véhicule blindé de dépannage[4].
  • Pionierpanzer 4KH7FA-SB 20 : Véhicule blindé du génie[5].
  • Fahrschulpanzer 4KH7FA-FA : Véhicule spécial pour la formation des pilotes au SK-105. La tourelle est remplacée par une superstructure plus adaptée[3].
  • TAN Patagon : Variante argentine du SK-105 livrée entre 2005 et 2009[6].

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]