SHARK

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shark.

En cryptographie, SHARK est un algorithme de chiffrement par bloc utilisant des clés de 128 bits[1]. C’est un des prédécesseurs de Rijndael (l’algorithme de chiffrement symétrique employé par le standard AES[2]).

SHARK est un système de chiffrement symétrique qui fait partie de la famille des chiffrements itératifs par blocs. Il travaille sur des blocs de 64 bits en 6 itérations.

Une version modifiée de SHARK à 5 itérations peut être cassée en utilisant une attaque par interpolation[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Vincent Rijmen, Joan Daemen, Bart Preneel, Anton Bosselaers, Erik De Win (Février 1996). « The Cipher SHARK » (PDF/PostScript) Springer Verlag 3rd International Workshop on Fast Software Encryption (FSE '96): p. 99–111, Cambridge: Springer Verlag. Consulté le 6 mars 2007. .
  2. (en) Joan Daemen, Vincent Rijmen, The Design of Rijndael: AES–The Advanced Encryption Standard, Springer Verlag,‎ 2002 (ISBN 3-540-42580-2).
  3. (en) T. Jakobsen, L.R. Knudsen (Janvier 1997). « The Interpolation Attack on Block Ciphers » (PDF/PostScript) Springer Verlag 4th International Workshop on Fast Software Encryption (FSE '97): p. 28–40, Haïfa: Springer Verlag. Consulté le 23 janvier 2007. .

Voir aussi[modifier | modifier le code]