S.I.R. John Winston Ono Lennon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

S.I.R. John Winston Ono Lennon

Album par John Lennon, Yoko Ono, Elephant's Memory
Sortie 1995
Enregistré 21-22 août 1972
New York
Durée 60:29
Genre Rock, blues rock, rock n'roll
Producteur Phil Spector
Label Moonlight Records

S.I.R. John Winston Ono Lennon est un bootleg des répétitions précédant un concert du musicien britannique John Lennon et de sa femme Yoko Ono, enregistrées en studio fin août 1972.

Le concert sera donné au Madison Square Garden avec le groupe Elephant's Memory, dans le cadre de leurs deux spectacles de bienfaisance "One to One", qui auront lieu un peu plus d'une semaine après ces enregistrements.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Les séances furent tenues avec le producteur de disques Phil Spector les 21 et 22 août 1972 au Studio Instrument Rentals (SIR Studios), studio de Manhattan à New York qui commençait à opérer cette année-là. Le « S.I.R. » du titre de l'album est un jeu de mots évident qui rappelle tant le nom du studio que le titre honorifique britannique porté par John Lennon.

Les seuls morceaux enregistrés ailleurs furent Honey Hush et les jam sessions de Yoko Ono, enregistrés le 18 août au Butterfly Studio et les 20 et 22 août au Fillmore East, deux lieux de la même ville. Ces dernières séances donnèrent une qualité sonore nettement inférieure.

Comme d'habitude dans ce genre d'enregistrements non officiels, le son non optimal tiré de la bande originale est l'une des principales raisons pour lesquelles les enregistrements n'ont jamais été édités à l'époque. Les répétitions furent éditées en 1995 sur CD par le label italien Moonlight Records, qui avait acheté les droits d'utilisation des enregistrements.

Avec A Toot and a Snore in '74, c'est l'un des bootlegs de répétitions de John Lennon les moins connus, et il n'a jamais fait partie de compilations.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les répétitions furent enregistrées à un moment où John Lennon commençait à donner une tournure radicalement différente à sa carrière après sa période d'activisme politique.

Le changement d'orientation musicale se produisit au milieu de divers événements : l'échec commercial de son album controversé Some Time in New York City (lancé seulement deux mois avant), les divers événements géopolitiques qui secouèrent le monde en 1972 et, enfin, le désir manifeste de Lennon de revenir à la musique rock and roll de ses origines. Après avoir tenté de définir son projet pendant près de deux ans, Lennon le fait aboutir en 1975 en sortant son album Rock 'n' Roll, mais y inclut seulement sa version d'"Ain't That a Shame" parmi les morceaux répétés en 1972.

Il n'est pas évident que ces enregistrements furent créés en prévision du concert du 30 août 1972 au Madison Square Garden (ce concert fut filmé et diffusé sous le titre Live in New York City jusqu'en 1986), car ils comprennent seulement Come Together et Hound Dog parmi les chansons interprétées dans le spectacle. Il est probable que Lennon voulait seulement examiner des thèmes possibles pour de futurs enregistrements en studio, sans trop savoir ceux qui allaient être joués au prochain spectacle.

Ce CD se compose principalement de chansons classiques de rock and roll avec un seul morceau original de Lennon (Come Together). Les chansons attribuées à Yoko Ono se composent de quelques improvisations blues rock avec les cris spontanés de la Japonaise. We're All Water est une chanson de son répertoire incluse dans Some Time in New York City.

L'édition élimina une grande partie du dialogue entre John et le groupe, en se concentrant sur l'interprétation des chansons.

Importance historique[modifier | modifier le code]

En dépit de la mauvaise qualité sonore de ces enregistrements, il n'y a aucun doute que c'est l'une des rares occasions où on peut écouter John Lennon « en direct en studio » au cours de sa carrière solo.

L'enregistrement est aussi important, car presque toutes ces chansons n'ont jamais été interprétées en public, et c'est le seul enregistrement connu de ces chansons par Lennon. De plus, à part quelques concerts sporadiques, l'artiste n'a pas fait de tournée après la séparation des Beatles.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

  1. Roll Over Beethoven (Chuck Berry) - 2:30
  2. Honey Don't (Carl Perkins) - 3:05
  3. Ain't That a Shame (Fats Domino/Dave Bartholomew) - 2:34
  4. Medley : My Babe (Little Walter) et Not Fade Away (Charles Hardin/Norman Petty) - 2:30
  5. Send Me Some Lovin´ (Richard Penniman) - 2:49
  6. Yoko Jam (Yoko Ono) - 2:21
  7. Medley : Whole Lotta Shakin' Goin' On (Dave « Curlee » Williams/James Faye « Roy » Hall) et It'll Be Me (Jerry Lee Lewis) - 5:29
  8. Honey Hush (Big Joe Turner) - 2:13
  9. Medley : Don't Be Cruel (Otis Blackwell) et Hound Dog (Jerry Leiber/Mike Stoller) - 4:27
  10. Carribean (Mitchell Torok) - 3:09
  11. Honky Tonk (Bill Doggett) - 3:11
  12. Mind Train (Ono)- 8:07
  13. Come Together – (Lennon/McCartney)- 7:00
  14. We're All Water (Ono) - 11:04

Interprètes[modifier | modifier le code]

Elephant's Memory

  • Stan Bronstein : saxophone
  • Wayne « Tex » Gabriel : guitare soliste
  • Richard Frank Jr. : batterie, percussions
  • Adam Ippolito : claviers, piano
  • Gary Van Scyoc : guitare basse
  • John Ward : guitare basse

Notes et références[modifier | modifier le code]