S.G. Sender

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sender.

Sender Wayntraub (1930-2009) est un maître pâtissier et confiseur mondialement connu dans le monde de la gastronomie par les initiales : S.G. Sender[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 20 décembre 1930 à Mont-sur-Marchienne (Belgique), exactement au 20 rue St. Jacques et décédé le 12 juillet 2009 à l'âge de 78 ans en France.

S.G. Sender est issu d'une belle lignée de pâtissiers. Son ancêtre Gustave Wayntraub, né en 1812, travailla avec Antonin Carême à partir de 1830. Il fut son fidèle compagnon, jusqu'à la mort du maître, en 1833.

Durant plus de cinquante ans de carrière, il officia auprès de différentes cours : Suède, Danemark, Grande-Bretagne, Hollande, Norvège, Iran ..., ce qui lui valut le surnom pompeux de "pâtissier des rois". S.G. Sender servit également deux présidents de la République et assura des extras auprès de diverses personnalités, tels Alec Guinness, le baron Rothschild, Aristote Onassis.

Il fut le créateur de deux lieux mythiques de la gastronomie française, malheureusement disparus : la Bibliothèque culinaire de France, dite Bibliothèque Sender et le musée de la Gastronomie autrefois situé au château de Thoiry[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Membre de l'Académie culinaire de France
  • Officier des Arts et des lettres,
  • Officier du Mérite agricole
  • Médaille d'or de l'Académie culinaire de France
  • Médaille d'or de la Confédération nationale de la Boulangerie et de la Pâtisserie de Belgique
  • Médaille d'or de la Société de Cuisiniers de Paris
  • Médaille d'or de la Société de Cuisiniers français
  • Médaille d'or des pâtissiers-confiseurs
  • 3 Médailles d'or de la Ville de Paris et d' Arpajon
  • 2 Médailles d'or concours international de Nice
  • Membre d'Honneur des Toques Blanches de New-York
  • Membre des maîtres Cuisiniers de France
  • plusieurs médailles d'or britanniques
  • 1968, Meilleur Ouvrier de France, catégorie pâtissier
  • 1970, Meilleur Ouvrier de France, catégorie glacier
  • 1970, Meilleur Ouvrier de France, catégorie confiseur-chocolatier

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.expatica.com/be/news/belgian-news/Belgian-_cakemaker-to-the-kings_-dies_54655.html
  2. La Grande Histoire de la Pâtisserie-Confisserie Française. S.G. Sender et Marcel Derrien. Ed. Minerva. 2003, p.11 (ISBN 2-8307-0725-7)