Sœurs de la Miséricorde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mère Catherine McAuley, RSM, fondatrice des Religieuses de la Miséricorde

Les sœurs de la Miséricorde (en anglais Sisters of Mercy, RSM) forment une congrégation de religieuses catholiques, fondée par Catherine McAuley à Dublin en 1831. Ses membres étaient au nombre de dix mille en 2003, regroupés en communautés indépendantes.

Apostolat[modifier | modifier le code]

La congrégation est une communauté catholique internationale de femmes ayant prononcé leurs vœux de chasteté, d'obéissance et de pauvreté, au service des personnes souffrant de la pauvreté, de la maladie et de manque d'éducation, spécialement les femmes et les enfants. Elles mettent en pratique les conseils ou vertus évangéliques et vivent une vie de communauté. En plus de leur service auprès des pauvres et des nécessiteux, les religieuses assument toute sorte de tâches dans le domaine médical, social, ou éducatif. Elles n'hésitent pas non plus à s'engager en politique et à pratiquer le lobbying dans les pays, comme aux États-Unis, où cet exercice fait partie des usages démocratiques, ce qui leur vaut une certaine inimitié.

Historique[modifier | modifier le code]

Vue du centre international de la Miséricorde

L'histoire de l'ordre a commencé lorsque Catherine McAuley a ouvert en 1824 une « maison de la Miséricorde » à Dublin grâce à une importante fortune reçue en héritage. Cette maison fournissait des services (soin, éducation, secours, etc.) aux femmes et aux enfants démunis, malgré les critiques des autorités locales. Finalement le groupe de femmes au service des pauvres s'organise en une communauté religieuse non-cloîtrée reconnue par l'archidiocèse en 1831. Les religieuses sont surnommées les « religieuses piétonnes », tant elles marchaient dans tous les quartiers environnants pour porter assistance aux nécessiteux. La maison-mère existe toujours; elle s'appelle aujourd'hui le centre international de la Miséricorde (Mercy International Centre).

Outre l'Irlande, les religieuses s'installent rapidement en Angleterre et aux États-Unis, où elles suivent les émigrés anglais. La première fondation en dehors de Dublin est à Tullamore et en Angleterre à Bermondsey[1]. D'autres suivent à Guernesey (1848), Glasgow (1849), en Australie en 1846, aux États-Unis à partir de la Pennsylvanie en 1843. Elles se sont ensuite étendues au Mexique, en Amérique latine, aux Caraïbes, etc.

Établissements fondés par la congrégation[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

  • Academy of Mary Immaculate, Fitzroy (banlieue de Melbourne)
  • All Hallow's School, Brisbane
  • Aranmore Catholic College, Leederville
  • Bunbury Catholic College, Bunbury
  • Marian Catholic College, Griffith
  • Marist College Eastwood, Eastwood
  • Mercedes College, Adélaïde
  • Mercedes College, Perth
  • Mercy College, Koondoola
  • Mercy College, Mackay
  • Mercy Catholic College, Sydney
  • Monte Sant'Angelo Mercy College, Sydney
  • Mount Lilydale Mercy College, Lilydale
  • Our Lady of Lourdes, Dardunup
  • Our Lady of Mercy College, Heidelberg
  • St Aloysius' College, Melbourne
  • St Brigid's College, Lesmurdie
  • St Catherine's Catholic College, Singleton
  • St Mary's College, Gunnedah
  • St Mary's Erskineville, Sydney
  • Sacred Heart College, Kyneton
  • Santa Maria College, Attadale
  • Ursula Frayne Catholic College, Victoria Park
  • Our Lady of Lourdes, Earlwood, Sydney
  • St Augustine Catholic Primary School, Mossman

Bélize[modifier | modifier le code]

Irlande[modifier | modifier le code]

Couvent de la Miséricorde de Templemore

Jamaïque[modifier | modifier le code]

  • Couvent de la Miséricorde, Alpha Academy

Nouvelle Zélande[modifier | modifier le code]

  • Carmel College, Milford
  • McAuley High School, Otahuhu
  • St Philomena's College, Dunedin
  • Moreau College, Dunedin
  • St Mary's College, Christchurch
  • St Catherine's College, Wellington
  • St Mary's College, Auckland
  • St Mary's College, Wellington
  • Villa Maria College, Christchurch
  • St Mary's in the City Primary School, Christchurch
  • Holy Cross School, Auckland
  • St Mary's Primary School, Gore

Royaume Uni[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Universités et collèges[modifier | modifier le code]

Couvent de la Miséricorde de l'université Carlow

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouvert grâce à la Mère Marie de Sales, née Lady Barbara Eyre, fille du comte Newburgh, d'une famille anglaise demeurée catholique. C'est la première Anglaise à avoir prononcé ses vœux dans ce nouvel institut en 1841. Elle meurt en 1849, après une vie édifiante

Liens externes[modifier | modifier le code]