Ordre de l'Annonciation de la Vierge Marie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sœurs de l'Annonciade)
Aller à : navigation, rechercher
Sainte Jeanne de Valois, la fondatrice de l'Ordre de l'Annonciation.
Sœur Annonciade peinte par Corot, musée du Louvre (1852)

L'ordre de l'Annonciation de la Vierge Marie (en latin Ordo de Annuntiatione Beatæ Mariæ Virginis, O.Ann.M.) est un ordre religieux catholique de moniales contemplatives (les sœurs de l'Annonciade) fondée à Bourges (Cher) (Berry) en 1501 par sainte Jeanne de Valois, reine de France).

Les origines[modifier | modifier le code]

Les fondateurs[modifier | modifier le code]

Sainte Jeanne de Valois[modifier | modifier le code]

Jeanne de Valois, fille de Louis XI née le 23 avril 1464, était infirme et assez laide. Son père l'avait mariée très jeune à son cousin Louis d'Orléans (futur Louis XII) pour éteindre la maison d'Orléans. Mais, après le décès de Charles VIII, Louis d'Orléans devient roi de France sous le nom de Louis XII. Il obtient le 17 décembre 1498 l'annulation de son mariage pour non-consommation du mariage et vice de consentement (Louis d'Orléans s'était marié sous la menace) pour pouvoir épouser la veuve de Charles VIII, Anne de Bretagne, comme le stipulait le contrat de mariage entre Anne et Charles.

En 1501, celle qui n'est plus que la duchesse de Berry fonde l'ordre contemplatif de l'Annonciade, pour que, dit-elle « sur la terre, chacune de nous, bien consciente de ses propres déficiences, devienne cependant conforme à la vie de la Vierge Marie, pour l'honneur de Dieu et le salut du monde ». À la tête de l'Ordre, elle ne cessera plus de donner l'exemple de la recherche de la perfection évangélique. La règle est approuvée par le pape Urbain VI en 1502.

Elle a été béatifiée le 18 juin 1742, puis canonisée par Pie XII le 28 mai 1950.

Père Gabriel-Maria[modifier | modifier le code]

Gilbert Nicolas, connu sous son nom de robe de père Gabriel-Marie Nicolas, né à Riom en auvergne vers 1462, est un moine franciscain observant, confesseur de sainte Jeanne de Valois. Il l'aide tellement qu'il est considéré comme cofondateur et légistrateur de l'ordre de l'Annonciade. Il meurt le 27 août 1532 au couvent des Annonciades de Rodez. Il sera déclaré bienheureux.

La règle[modifier | modifier le code]

Monastères[modifier | modifier le code]

Actuellement en France on compte cinq monastères de Sœurs de l'Annonciade et trois à l'étranger :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]