Sōji-ji Soin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

37° 17′ 10.97″ N 136° 46′ 13.97″ E / 37.2863806, 136.7705472 Sōji-ji Soin (總持寺祖院?, littéralement le temple Sōji-ji originel) est un temple du bouddhisme zen de l'école Sōtō situé dans ville de Wajima à l'ouest de la péninsule de Noto dans la préfecture d'Ishikawa au Japon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Gyoki (668–749) fonda le temple Moro-oka-ji ayant vu sur la mer du Japon dans la péninsule de Noto. Après avoir été un temple du bouddhisme ésotérique, Keizan Zenji l'a transformé en 1321 en temple de l'école Sōtō[1]. Il devint le temple principal de l'école Sōtō avec plus de 16 000 temples affiliés dans le Japon[2].

En 1898 la plupart des monuments du monastère furent détruits par un incendie et le Sōji-ji a été déplacé à Yokohama. À l'emplacement des monuments détruits ont été construits un nouveau temple qui a été renommé en Sōji-ji Soin qui continue d'accueillir des moines bouddhistes de nos jours[1] .

Monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]