Sükhbaataryn Batbold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sükhbaataryn Batbold
Сүхбаатарын Батболд
Sükhbaataryn Batbold, en 2010.
Sükhbaataryn Batbold, en 2010.
Fonctions
Président du Parti du peuple mongol
8 avril 201025 juillet 2012
Prédécesseur Sanjaagiin Bayar
Successeur Olziisaikhan Enkhtuvshin
27e Premier ministre mongol
29 octobre 200910 août 2012
(4 ans, 10 mois et 22 jours)
Président Tsakhiagiyn Elbegdorj
Prédécesseur Sanjaagiin Bayar
Successeur Norovyn Altankhuyag
Biographie
Date de naissance 24 juin 1963
Lieu de naissance Oulan-Bator (Mongolie)
Diplômé de Institut d'État des relations
internationales de Moscou
Profession Homme d'affaires

Sükhbaataryn Batbold
Premiers ministres de Mongolie

Sükhbaataryn Batbold (en mongol : Сүхбаатарын Батболд), né le 24 juin 1963 à Oulan-Bator, est un homme politique mongol, membre du Parti du peuple mongol et Premier ministre de Mongolie du 29 octobre 2009 au 10 août 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et carrière[modifier | modifier le code]

Batbold étudie au lycée d'Oulan-Bator, puis à l'Institut d'État des relations internationales de Moscou entre 1980 et 1986. Plus tard, il fréquente également la London Business School en 1991 et l'académie diplomatique du ministre des Affaires étrangères russe en 2002[1].

Il travaille à partir de 1986 comme expert au ministère des Relations économiques extérieures, puis dirige la coopérative étatique d'exportation mongole Impex de 1988 à 1992. De 1992 à 2000, Batbold dirige l'entreprise Altai Trading Co. Ltd., qui détient en particulier l'hôtel Gengis Khan et l'opérateur de téléphonie mobile Skytel. L'entreprise est depuis dirigée par sa femme[2]. Altai Trading a mis sur pied une coentreprise avec Centerra Gold[3].

Batbold est considéré comme l'un des hommes les plus riches de Mongolie[3].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Batbold a divorcé et a cinq enfants avec sa seconde femme.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Batbold est élu à deux reprises au Grand Houral et est vice-ministre des Affaires étrangères entre 2000 et 2004, puis ministre d'État chargé du Commerce et de l'Industrie entre 2004 et 2006[1]. Il est enfin ministre des Affaires étrangères entre septembre 2008 et octobre 2009, date de sa nomination au poste de Premier ministre.

Ministre des Affaires étrangères[modifier | modifier le code]

En tant que ministre des Affaires étrangères, il rencontre le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à Oulan-Bator pour discuter des changements climatiques en Mongolie[4]. Batbold remplace le Premier ministre Sanjaagiin Bayar à la rencontre des chefs de gouvernements de l'Organisation de coopération de Shanghai[5].

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Après la démission de Bayar pour raisons de santé, Batbold est proposé comme candidat au poste de Premier ministre par son parti. Il est nommé par le président Tsakhiagiin Elbegdorj et confirmé par le Grand Houral le 29 octobre 2009[6],[7]. Il est élu président du PPM le 8 avril 2010, en remplacement de Bayar.

Les élections législatives du 28 juin 2012 sont un échec pour le PPM et le 10 août suivant, Batbold cède son poste de Premier ministre à Norovyn Altankhuyag, chef du Parti démocrate.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) The Minister for External Relations, S.Batbold’s Resume, 26 septembre 2008.
  2. (en) Ganbat Namjilsangarav, « Mongolia ruling party nominates new prime minister », Associated Press (consulté le 28 octobre 2009)
  3. a et b (en) Mongolia nominates a new leader, BBC News, 29 octobre 2009.
  4. (en) « Activities of the secretary-general in Mongolia, 26-28 july », Organisation des Nations unies (consulté le 28 octobre 2009)
  5. (en) « Chinese vice premier meets Mongolian FM », China Daily,‎ 12 octobre 2009 (lire en ligne)
  6. (en) Mongolian parliament confirms tycoon as new PM, Associated Press, 29 octobre 2009.
  7. (en) Mongolia approves new PM Batbold, Agence France-Presse, 29 octobre 2009.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]