Sólstafir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sólstafir

Description de cette image, également commentée ci-après

Sólstafir en concert au Substage de Karlsruhe le 05 mars 2013

Informations générales
Pays d'origine Islande
Genre musical Post rock, metal
Années actives Depuis 1995
Site officiel http://solstafir.net/
Composition du groupe
Membres Aðalbjörn Tryggvason (chant, guitare)
Sæþór Maríus Sæþórsson (guitare)
Svavar Austman (basse)
Guðmundur Óli Pálmason (batterie)
Anciens membres Halldór Einarsson

Sólstafir est un groupe de metal islandais formé en 1995. Son nom signifie en islandais : « Rayons crépusculaires ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Sólstafir est formé par trois amis, Aðalbjörn Tryggvason, Halldór Einarsson et Guðmundur Óli Pálmason, en janvier 1995. Plus tard dans l'année, le groupe enregistre sa première démo, Í Norðri, et quelques mois plus tard, il enregistre la deuxième, Til Valhallar. Til Valhallar n'est jamais sorti en tant que démo mais quatre des six chansons paraissent sur un EP signé par Viw Beyond Records. Il ressort en 2002 avec les six chansons.

Aðalbjörn Tryggvason au Hellfest Open Air le 22 juin 2014.

En 1999, Sólstafir entre en studio pour enregistrer son premier album mais, à ce moment-là, Halldór a déjà quitté le groupe. Pour l'enregistrement, Sólstafir recrute ainsi Svavar Austmann pour le remplacer. Bien que l'enregistrement de Í Blóði og Anda ait débuté en 1999, l'album ne sort qu'en 2002, à cause de divers retards et impondérables. Dans le même temps, le groupe commence à se produire sur scène en Islande et fait appel à un second guitariste, Sæþór Maríus Sæþórsson. Cette formation à quatre, enregistre une nouvelle démo en 2002 qui sortira sous le titre : Black Death: The EP.

En 2004, Sólstafir commence à travailler sur son deuxième album studio. Bien que le groupe commence à percer sur la scène metal européenne, le groupe se retrouve sans label. Il envoie par conséquent trois titres à différentes sociétés de productions. Ceci ajouté à leurs premiers concerts hors d'Islande, au Danemark, leur permet de signer chez Spikefarm Records, un sous-label de Spinefarm Records.

Sólstafir sort Masterpiece of Bitterness chez Spinefarm en 2005. L'album est très bien accueilli par la critique et le groupe commence à gagner en notoriété.

En 2007, Sólstafir se rend à Göteborg, en Suède pour enregistrer son nouvel album, Köld.

Köld sort début 2009 et, tout comme le précédent album, il est très bien accueilli par la critique[1]. Leurs concerts enchantent par ailleurs leur auditoire européen, notamment lors du Roskilde Festival, du Wacken Open Air, etc. Sólstafir part également deux fois en tournée en Europe, en 2009 et en 2010.

Le quatrième album du groupe, intitulé Svartir Sandar sort chez Season of Mist le 14 octobre 2011 en Europe, et le 18 octobre aux États-Unis. Une fois encore, l'album est bien accueilli ; le magazine finlandais 'Inferno, le site allemand Metal.de et le journal islandais Morgunblaðið sont enchantés. Le magazine finlandais Soundi le nomme par ailleurs meilleur album heavy de l'année. La chanson « Fjara » se classe en première position dans les classements de ventes islandais. Cet album « tient autant de Motörhead que de Muse ou de Mogwai. »[2].

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Aðalbjörn "Addi" Tryggvason – guitare, chant
  • Svavar "Svabbi" Austmann – basse
  • Guðmundur Óli Pálmason – batterie
  • Sæþór Maríus "Pjúddi" Sæþórsson – guitare

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Halldór Einarsson – basse

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • In Blood and Spirit (2002)
  • Masterpiece of Bitterness (2005)
  • Köld (2009)
  • Svartir Sandar (2011)
  • Ótta (2014)

Démos et EPs[modifier | modifier le code]

  • Í Norðri (Démo - 1995)
  • Til Valhallar (EP - 1996)
  • Demo 1997 (Démo - 1996)
  • Demo Promo 1998 (Démo - 1998)
  • Black Death (EP - 2002)
  • Promo 2004 (EP - 2004)

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Rock Hard n°114, octobre 2011, page 106
  2. Rock Hard n°114, octobre 2011, page 88