Sîq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La façade de grès rose du « Khazneh », à l'embouchure du Sîq.

Le Sîq, (de l'arabe السيق al-Siq, « le fossé »), est un défilé long, étroit et sinueux qui forme l'entrée à la ville antique de Pétra en Jordanie.

La largeur du Sîq ne dépassant pas une dizaine de mètres[1], avec des parois de près de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, cela en fait un endroit facile à défendre[1].

Le cours d'eau Wadi Mousa y coulait jusqu’à Gaia, bordé par des lauriers roses[1] mais son cours a été dévié juste avant le Sîq pour éviter des crues aussi meurtrières que celle de 1963[1].

À l'extrémité de la gorge, après une demi-heure de marche[1], se trouve la Khazneh, l'un des plus beaux monuments de Pétra, à la façade taillée directement dans la roche. La pénombre et l'étrangeté du lieu donnent l'impression d'une voie processionnaire importante.

Ce passage est protégé, car depuis le 6 décembre 1985, le site de Pétra est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Augé et Jean-Marie Dentzer, Pétra, la cité des caravanes, Paris, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard / Archéologie »,‎ avril 1999 (réimpr. 2001, 2004, 2006), 96 p. (ISBN 2-07-053428-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Christian Augé et Jean-Marie Dentzer, Pétra, la cité des caravanes, Gallimard, 1999.