Séverin Lachapelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sévérin Lachapelle)
Aller à : navigation, rechercher

Séverin Lachapelle (né en 1851 à Saint-Rémi, Québec - mort à Montréal le 18 juin 1913) est un médecin, maire et homme politique fédéral du Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Séverin Lachapelle étudie au Collège de Montréal puis en 1870, s’inscrit à l’école de médecine et de chirurgie de Montréal, affiliée au Victoria College de Cobourg, en Ontario. Il obtient son diplôme en 1874 et exercera sa profession à Saint-Henri (Montréal) dès 1876. Il devient maire de la Ville de Saint-Henri (Montréal) en 1886-1887. Il est élu député du Parti conservateur du Canada dans la circonscription fédérale d'Hochelaga (Montréal) en 1892. Il tentera de se faire réélire aux élections de 1896 et de 1900 en vain.

Il milita pour améliorer les conditions d'hygiènes et de nutrition des enfants de son époque et, à cet effet, publia de nombreuses publications. Il est le surintendant de la crêche de la Miséricorde de Montréal (aide aux mères célibataires et leurs enfants) de 1899 à 1907. À la demande d'Irma Levasseur, il devient l'un des fondateurs (1907) et membre du bureau médical (1907-1913) de l'Hôpital Sainte-Justine de Montréal.

Il est considéré comme l’un des pionniers de la pédiatrie chez les Canadiens français. En 1938, pour marquer le vingt-cinquième anniversaire de sa mort, une plaque commémorative a été dévoilée à la crèche de la Miséricorde de Montréal.

Bibliographie de Séverin Lachapelle[modifier | modifier le code]

  • La Santé pour tous ou Notions élémentaires de physiologie et d'hygiène à l'usage des familles ; suivies du Petit guide de la mère auprès de son enfant malade, Montréal, Compagnie d'imprimerie canadienne, 1880, 316 pages
  • Manuel d'hygiène à l'usage des écoles et des familles : rédigé conformément aux instructions du Conseil d'hygiène de la province de Québec. Montréal. Deux éditeurs: Cadieux & Derome libraires et Librairie Granger. Plusieurs rééditions de 1888 à 1912. Plus de 50 000 copies distribuées
  • Femme et nurse ou Ce que la femme doit apprendre en hygiène et en médecine, Éditeur Province du Québec, 1901
  • Le Médecin de la famille : encyclopédie de médecine et d'hygiène publique et privée, contenant la description de toutes les maladies connues, et les meilleures méthodes de les traiter et de les guérir, 1893
  • L'Oeuvre des gouttes de lait à Montréal, Montréal, marque de lait "Laurentia", 1910, 16 p.

Sources[modifier | modifier le code]