Séries de divisions de la Ligue américaine de baseball 1995

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Séries de divisions de la Ligue américaine de baseball 1995 faisaient partie de la première ronde de séries éliminatoires dans les Ligues majeures de baseball, devant mener à la Série mondiale.

Elles étaient constituées de deux séries trois de cinq, opposant les champions des trois divisions de la Ligue américaine de baseball, ainsi qu'une équipe qualifiée comme meilleure deuxième.

Les Séries de divisions 1995 dans la Ligue américaine ont débuté le mardi 3 octobre 1995 et se sont terminées le dimanche 8 octobre. Les deux équipes gagnantes, les Indians de Cleveland et les Mariners de Seattle, se sont ensuite affrontées en Série de championnat de la Ligue américaine de baseball.

Contexte[modifier | modifier le code]

En 1995, les Séries de division étaient présentées pour la première fois depuis le tour éliminatoire ajouté exceptionnellement en 1981, après que la saison eut été écourtée par une grève des joueurs. Cette nouvelle formule de séries d'après-saison devait originalement être instaurée dès 1994, avant qu'une autre grève mène à l'annulation de la fin de la saison régulière et des séries.

Avantage du terrain[modifier | modifier le code]

Le classement entre les quatre équipes de la Ligue américaine ayant accédé aux séries cette année-là avaient été déterminé au préalable, et non en fonction des dossiers victoires-défaites en saison régulière, suivant une procédure hautement contestée qui ne fut utilisée que durant 3 années et abandonnée après les éliminatoires de 1997.

Selon cette méthode, les « têtes de séries » de 1995 étaient dans l'ordre : Boston, Seattle, Cleveland et New York. L'équipe classée première devait affronter celle classée 4e, et l'équipe classée 2e devait se mesurer à la 3e, sauf si un de ces affrontements devait opposer deux clubs d'une même division. Par conséquent, Boston (1) ne joua pas contre New York (4) en Série de division, mais plutôt contre Cleveland (3).

Par ailleurs, l'avantage du terrain accordé à l'équipe la mieux classée signifiait qu'elle jouerait les trois derniers matchs de la série 3 de 5 à domicile. Comme un club doit remporter trois victoires pour accéder à la ronde suivante, il était possible que l'équipe bénéficiant de cet « avantage » ne dispute qu'un match à domicile (le 3e) après avoir joué les deux premiers sur la route.

Également critiquée, cette formule fut plus tard abandonnée et remplacée par celle qui prévaut actuellement (en 2009), alors que l'équipe possédant l'avantage du terrain dispute les parties #1, #2 et #5 (si nécessaire) devant ses partisans.

Red Sox de Boston vs. Indians de Cleveland[modifier | modifier le code]

Les Red Sox de Boston (86-58) ont remporté en 1995 leur premier championnat de division dans l'Est de l'Américaine depuis 1990. Ils étaient négligés face aux Indians de Cleveland, champions de la division Centrale et auteurs du meilleur dossier des ligues majeures avec 100 victoires, contre seulement 44 défaites. Il s'agissait pour les Indians d'une première présence en séries depuis leur championnat de la Ligue américaine en 1954.

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 3 octobre Red Sox de Boston Indians de Cleveland 4 - 5
(13 manches)
2 4 octobre Red Sox de Boston Indians de Cleveland 0 - 4
3 6 octobre Indians de Cleveland Red Sox de Boston 8 - 2

Match 1[modifier | modifier le code]

Mardi 3 octobre 1995 à Jacobs Field, Cleveland, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 R H E
Red Sox de Boston 0 0 2 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 4 11 2
Indians de Cleveland 0 0 0 0 0 3 0 0 0 0 1 0 1 5 10 2
Lanceurs partants : BOS : Roger Clemens  CLE : Dennis Martinez  
Vic. : Ken Hill (1-0)  Déf. : Zane Smith (0-1)  
HRs :   BOS : John Valentin (1), Luis Alicea (1), Tim Naehring (1)  CLE : Albert Belle (1), Tony Pena (1)

Match 2[modifier | modifier le code]

Mercredi 4 octobre 1995 à Jacobs Field, Cleveland, Ohio.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Red Sox de Boston 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 1
Indians de Cleveland 0 0 0 0 2 0 0 2 X 4 4 2
Lanceurs partants : BOS : Erik Hanson  CLE : Orel Hershiser  
Vic. : Orel Hershiser (1-0)  Déf. : Erik Hanson (0-1)  
HRs:  CLE : Eddie Murray (1)

Match 3[modifier | modifier le code]

Vendredi 6 octobre 1995 à Fenway Park, Boston, Massachusetts.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Indians de Cleveland 0 2 1 0 0 5 0 0 0 8 11 2
Red Sox de Boston 0 0 0 1 0 0 0 1 0 2 7 1
Lanceurs partants : CLE : Charles Nagy  BOS : Tim Wakefield  
Vic. : Charles Nagy (1-0)  Déf. : Tim Wakefield (0-1)  
HRs :   CLE : Jim Thome (1)

Mariners de Seattle vs. Yankees de New York[modifier | modifier le code]

Premiers dans la section Ouest avec 79 victoires contre 66 revers, les Mariners de Seattle ont remporté en 1995 le premier championnat de division de leur histoire et participaient aux éliminatoires pour la toute première fois. Ils eurent comme adversaire au premier tour les Yankees de New York, seconds dans l'Est avec un dossier de 79-65, ce qui leur valut une qualification comme wild card (meilleur deuxième). Après avoir dominé la Ligue américaine pendant la saison 1994 écourtée par la grève, les Yankees participaient aux séries pour la première fois depuis 1981.

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 3 octobre Mariners de Seattle Yankees de New York 6 - 9
2 4 octobre Mariners de Seattle Yankees de New York 5 - 7
(15 manches)
3 6 octobre Yankees de New York Mariners de Seattle 4 - 7
4 7 octobre Yankees de New York Mariners de Seattle 8 - 11
5 8 octobre Yankees de New York Mariners de Seattle 5 - 6
(11 manches)

Match 1[modifier | modifier le code]

Mardi 3 octobre 1995 au Yankee Stadium, New York, NY.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Mariners de Seattle 0 0 0 1 0 1 2 0 2 6 9 0
Yankees de New York 0 0 2 0 0 2 4 1 X 9 13 0
Lanceurs partants : SEA : Chris Bosio  NYY : David Cone  
Vic. : David Cone (0-1)  Déf. : Jeff Nelson (0-1)  
HRs :   SEA : Ken Griffey, Jr. (1, 2)  NYY : Wade Boggs (1), Ruben Sierra (1)

Match 2[modifier | modifier le code]

Mercredi 4 octobre 1995 au Yankee Stadium, New York, NY.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 R H E
Mariners de Seattle 0 0 1 0 0 1 2 0 0 0 0 1 0 0 0 5 16 2
Yankees de New York 0 0 0 0 1 2 0 0 0 0 0 1 0 0 2 7 11 0
Lanceurs partants : SEA : Andy Benes  NYY : Andy Pettitte  
Vic. : Mariano Rivera (1-0)  Déf. : Tim Belcher (0-1)  
HRs :   SEA : Vince Coleman (1), Ken Griffey, Jr. (3)  NYY : Ruben Sierra (2), Don Mattingly (1), Paul O'Neill (1), Jim Leyritz (1)

Match 3[modifier | modifier le code]

Vendredi 6 octobre 1995 au Kingdome, Seattle, Washington.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Yankees de New York 0 0 0 1 0 0 1 2 0 4 6 2
Mariners de Seattle 0 0 0 0 2 4 1 0 X 7 7 0
Lanceurs partants : NYY : Jack McDowell  SEA : Randy Johnson  
Vic. : Randy Johnson (1-0)  Déf. : Jack McDowell (0-1)  Sauv. : Norm Charlton (1)  
HRs :   NYY : Bernie Williams (1, 2), Mike Stanley (1)  SEA : Tino Martinez (1)

Match 4[modifier | modifier le code]

Samedi 7 octobre 1995 au Kingdome, Seattle, Washington.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Yankees de New York 3 0 2 0 0 0 0 1 2 8 14 1
Mariners de Seattle 0 0 4 0 1 1 0 5 X 11 16 0
Lanceurs partants : NYY : Scott Kamieniecki  SEA : Chris Bosio  
Vic. : Norm Charlton (1-0)  Déf. : John Wetteland (0-1)  Sauv. : Bill Risley (1)  
HRs :   NYY : Paul O'Neill (2)  SEA : Edgar Martinez (1, 2), Ken Griffey, Jr. (4), Jay Buhner (1)

Match 5[modifier | modifier le code]

Dimanche 8 octobre 1995 au Kingdome, Seattle, Washington.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 R H E
Yankees de New York 0 0 0 2 0 2 0 0 0 0 1 5 6 0
Mariners de Seattle 0 0 1 1 0 0 0 2 0 0 2 6 15 0
Lanceurs partants : NYY : David Cone  SEA : Andy Benes  
Vic. : Randy Johnson (1-0)  Déf. : Jack McDowell (0-1)  
HRs :   NYY : Paul O'Neill (3)  SEA : Joey Cora (1), Ken Griffey, Jr. (5)

Conséquences[modifier | modifier le code]

La victoire des Mariners de Seattle lors de la 5e partie de la série est considérée comme un moment déterminant dans l'histoire du club. Les partisans de l'équipe et les journalistes sportifs ont souvent référé au double victorieux frappé par Edgar Martinez par l'expression « The Double ». Non seulement s'agissait-il du premier haut fait d'armes[1] de l'équipe en séries éliminatoires, mais plusieurs observateurs considèrent que ce coup sûr a fait beaucoup pour sauver la franchise.

Entrés dans les ligues majeures en 1977, les Mariners peinaient à sortir de leur médiocrité, n'ayant jamais participé aux séries d'après-saison et n'ayant connu, au cours de leurs 18 premières années d'existence, que deux saisons gagnantes. De plus, le 19 juillet 1994, une partie du toit du Kingdome de Seattle s'était effondré[2], forçant l'équipe à jouer une vingtaine de matchs consécutifs dans des stades adverses pendant les réparations. Tous ces éléments, auxquels il faut ajouter le cynisme des partisans, échaudés par la grève des joueurs de 1994, mettaient en péril la survie de l'équipe. En 1995, les résidents de du compté de King avaient d'ailleurs voté contre une loi qui prévoyait une hausse de taxe de 0,1 % pour financer un nouveau stade de baseball[3].

Les succès des Mariners en 1995 et leur accession à leur première Série de championnat renversèrent la vapeur, ce qui mena à la construction d'une enceinte plus adéquate pour les matchs locaux, le Safeco Field, et à l'intérêt renouvelé des amateurs.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Greatest Division Series Moment, Sports Illustrated / CNN. Consulté le 12 mars 2009.
  2. Tile Threat Costs Seattle Homestand, New York Times, 21 juillet 1994.
  3. Safeco Field History, site des Mariners de Seattle. Consulté le 12 mars 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]