Série mondiale 1973

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Athletics d'Oakland sont les champions de la saison 1973.

La Série mondiale 1973 était la 70e série finale des Ligues majeures de baseball, opposant les champions de la Ligue américaine, les Athletics d'Oakland, aux champions de la Ligue nationale, les Mets de New York. Elle débute le 13 octobre 1973 et se termine le 21 octobre par le triomphe des Athletics, quatre victoires à trois sur les Mets. C'est la deuxième de trois victoires consécutives en Série mondiale pour Oakland.

Équipes en présence[modifier | modifier le code]

Le lanceur des Mets, Tom Seaver.

Champions en titre du baseball majeur depuis leur victoire l'automne précédent en Série mondiale 1972 sur les Reds de Cincinnati, les Athletics d'Oakland remportent le troisième de cinq championnats de division consécutifs dans la division Ouest de la Ligue américaine. Ils remportent 94 matchs de saison régulière, un de plus que l'année précédente[1], contre 68 défaites, et terminent six matchs devant leurs plus proches poursuivants, les Royals de Kansas City[2].

En Série de championnat 1973 de la Ligue américaine, Oakland l'emporte trois victoires à deux sur les champions de la division Est, les Orioles de Baltimore, vainqueurs de trois parties de plus que les A's en saison régulière.

Après avoir terminés troisièmes dans la division Est de la Ligue nationale en 1972, les Mets de New York profitent d'une division plus faible que l'année précédente pour remporter le titre de section malgré une moins bonne performance. Les Mets gagnent 82 matchs contre 79 défaites, un match et demi devant l'équipe de seconde place, les Cardinals de Saint-Louis[3]. Leur pourcentage de victoires (,509) est le plus bas par un champion de division dans toute l'histoire du baseball majeur[4]. Ils accèdent aux séries éliminatoires malgré une moyenne au bâton de seulement ,246 et un total de 608 points marqués durant l'année, ce qui les classent dans les deux cas au 11e rang sur 12 équipes dans la Nationale[5]. Leur lanceur Tom Seaver remporte par contre le deuxième de ses trois trophées Cy Young en carrière. En Série de championnat de la Ligue nationale, les Mets, qui participent aux éliminatoires pour la deuxième fois de leur histoire et la première fois depuis leur triomphe en Série mondiale 1969, l'emportent trois victoires à deux sur les Reds de Cincinnati, champions de la section Ouest avec 99 victoires et la meilleure fiche du baseball cette année-là[3].

Les Athletics et les Mets s'affrontent pour la toute première fois.

Déroulement de la Série[modifier | modifier le code]

Calendrier des rencontres[modifier | modifier le code]

Match Date Visiteur Hôte Score
1 13 octobre Mets de New York Athletics d'Oakland 1 - 2
2 14 octobre Mets de New York Athletics d'Oakland 10 - 7
3 16 octobre Athletics d'Oakland Mets de New York 3 - 2
4 17 octobre Athletics d'Oakland Mets de New York 1 - 6
5 18 octobre Athletics d'Oakland Mets de New York 0 - 2
6 20 octobre Mets de New York Athletics d'Oakland 1 - 3
7 21 octobre Mets de New York Athletics d'Oakland 2 - 5

Match 1[modifier | modifier le code]

Samedi 13 octobre 1973 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Mets de New York 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 7 2
Athletics d'Oakland 2 2 0 0 0 0 0 0 0 2 4 0
Lanceurs partants : NYM : Jon Matlack  OAK : Ken Holtzman  
Vic. : Ken Holtzman (1-0)  Déf. : Jon Matlack (0-1)  Sauv. : Darold Knowles (1)  

Match 2[modifier | modifier le code]

Dimanche 14 octobre 1973 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 R H E
Mets de New York 0 1 1 0 0 4 0 0 0 0 0 4 10 15 1
Athletics d'Oakland 2 1 0 0 0 0 1 0 2 0 0 1 7 13 5
Lanceurs partants : NYM : Jerry Koosman  OAK : Vida Blue  
Vic. : Tug McGraw (1-0)  Déf. : Rollie Fingers (0-1)  Sauv. : George Stone (1)  
HRs :   NYM : Wayne Garrett (1), Cleon Jones (1)

Match 3[modifier | modifier le code]

Mardi 16 octobre 1973 au Shea Stadium, New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 R H E
Athletics d'Oakland 0 0 0 0 0 1 0 1 0 0 1 3 10 1
Mets de New York 2 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 10 2
Lanceurs partants : OAK : Catfish Hunter  NYM : Tom Seaver  
Vic. : Paul Lindblad (1-0)  Déf. : Harry Parker (0-1)  Sauv. : Rollie Fingers (1)  
HRs:  NYM : Wayne Garrett (2)

Match 4[modifier | modifier le code]

Mercredi 17 octobre 1973 au Shea Stadium, New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1 5 1
Mets de New York 3 0 3 0 0 0 0 0 0 6 13 1
Lanceurs partants : OAK : Ken Holtzman  NYM : Jon Matlack  
Vic. : Jon Matlack (1-1)  Déf. : Ken Holtzman (1-1)  Sauv. : Ray Sadecki (1)  
HRs:  NYM : Rusty Staub (1)

Match 5[modifier | modifier le code]

Jeudi 18 octobre 1973 au Shea Stadium, New York, New York.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Athletics d'Oakland 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 3 1
Mets de New York 0 1 0 0 0 1 0 0 0 2 7 1
Lanceurs partants : OAK : Vida Blue  NYM : Jerry Koosman  
Vic. : Jerry Koosman (1-0)  Déf. : Vida Blue (0-1)  Sauv. : Tug McGraw (1)  

Match 6[modifier | modifier le code]

Samedi 20 octobre 1973 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Mets de New York 0 0 0 1 0 0 0 1 0 1 6 2
Athletics d'Oakland 1 0 1 0 0 0 0 1 0 3 7 0
Lanceurs partants : NYM : Tom Seaver  OAK : Catfish Hunter  
Vic. : Catfish Hunter (1-0)  Déf. : Tom Seaver (0-1)  Sauv. : Rollie Fingers (2)  

Match 7[modifier | modifier le code]

Dimanche 21 octobre 1973 au Oakland-Alameda County Coliseum, Oakland, Californie.

Équipe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 R H E
Mets de New York 0 0 0 0 0 1 0 1 1 2 8 1
Athletics d'Oakland 0 0 4 0 1 0 0 1 0 5 9 1
Lanceurs partants : OAK : Jon Matlack  MET : Ken Holtzman  
Vic. : Ken Holtzman (2-1)  Déf. : Jon Matlack (1-2)  Sauv. : Darold Knowles (2)  
HRs:  MET : Bert Campaneris (1), Reggie Jackson (1)

Les A's prennent une avance de 4-0 contre Jon Matlack en frappant leurs deux premiers coups de circuit de la série, des claques de deux points chacun réussies par Bert Campaneris et Reggie Jackson en troisième manche.

Joueur par excellence[modifier | modifier le code]

Reggie Jackson, qui sera nommé joueur par excellence de la saison 1973 dans la Ligue américaine, est nommé joueur par excellence de la Série mondiale. La vedette des Athletics d'Oakland frappe pour ,310 de moyenne au bâton au cours de ces sept matchs contre les Mets, avec neuf coups sûrs (quatre simples, trois doubles, un triple et un circuit), six points produits et trois points marqués[6]. Celui qu'on surnommera Monsieur Octobre gagne sa deuxième Série mondiale et il sera de nouveau élu meilleur joueur d'une série finale lorsqu'il contribuera à la victoire des Yankees de New York en octobre 1977.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Oakland Athletics Team History & Encyclopedia, baseball-reference.com.
  2. (en) 1973 American League Team Statistics and Standings, baseball-reference.com.
  3. a et b (en) 1973 National League Team Statistics and Standings, baseball-reference.com.
  4. (en) '73 Team: Mets Gotta Believe Can Go From Worst To First, T.J. Quinn, New York Daily News, 13 juillet 2001.
  5. (en) The 10 Least Likely World Series Teams of the Divisional Era, Phil Watson, Yahoo! Sports, 10 octobre 2012.
  6. (en) Reggie Jackson Postseason Batting, baseball-reference.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]