Sérénade en ré mineur, op. 44

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Sérénade en ré mineur, op. 44, B.77 pour vents, violoncelle et contrebasse, dite Grande sérénade, est une œuvre de musique de chambre du compositeur tchèque Antonín Dvořák.

Genèse[modifier | modifier le code]

Composée en 1878 parallèlement à son opéra Šelma sedlák (Le Fermier rusé ou Coquin de paysan), la Sérénade fut jouée au théâtre de Prague, le 17 novembre 1878, lors d'un concert présentant exclusivement des œuvres de l'auteur et sous sa baguette. Écrite peu de temps avant les Danses slaves, elle en a déjà le style, utilisant des thèmes et des rythmes évocateurs des musiques traditionnelles de Bohème et de Moravie, inspirations relativement nouvelles s'éloignant délibérément des écritures « à la hongroise » à la mode de l'époque.

Orchestration[modifier | modifier le code]

L'œuvre est composée pour 10 instruments à vent, un violoncelle et une contrebasse :

Structure[modifier | modifier le code]

Écrite en quatre mouvement d'une durée approximative de 25 minutes :

I. Moderato, quasi marcia (4/4, ré mineur)
II. Minuetto - Tempo di minuetto (3/4, fa majeur), Trio - Presto (si♭ majeur), Tempo primo
III. Andante con moto (4/4, la majeur)
IV. Finale - Allegro molto (2/4, ré mineur)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Paris, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique »,‎ 1998 (1re éd. 1986), 896 p. (ISBN 2-213-01638-0), p. 236

Lien externe[modifier | modifier le code]