Sequoia sempervirens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Séquoia à feuilles d'if)
Aller à : navigation, rechercher

Le Séquoia sempervirent ou Séquoia à feuilles d'if, (Sequoia sempervirens ) est un conifère originaire de Californie, appartenant au genre Sequoia et à la famille des Taxodiacées, englobée aujourd'hui dans celle des Cupressacées.

Dénomination et étymologie[modifier | modifier le code]

Il est appelé Séquoia sempervirent du fait de la persistance de ses feuilles en hiver et Séquoia à feuilles d'if du fait de la forme de ses feuilles rappelant celles du Taxus.

Description[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Feuillage
Cônes femelles.
Cônes mâles

Ce sont des arbres de très grande taille à port conique et à cime arrondie. À l'âge adulte l'arbre est dépourvu de branches sur un tiers ou la moitié de sa hauteur. Son écorce épaisse et crevassée est rouge orangé et d’une texture souple et fibreuse. Il est plus fin et plus élancé que le séquoia géant.

Les feuilles persistantes sont disposées sur les rameaux secondaires en deux rangs d’aiguilles aplaties, longues, vertes dessus, blanchâtres dessous. Les feuilles placées sur les rameaux principaux sont des écailles appliquées.

Il existe dans le monde une cinquantaine de sequoia albinos[réf. nécessaire]. Ce sont des sujets mutants sans chlorophylle. Ils poussent comme parasites, en croisant leurs racines avec celles d'arbres normaux. Ils peuvent atteindre 20 m de haut. C'est le seul cas connu de conifère albinos[réf. nécessaire].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

L’arbre est monoïque. Les cônes mâles mesurent environ 2 mm et sont en forme de gouttelettes jaunâtres. Ils sont situés en position terminale sur les rameaux. Les cônes femelles sont verdâtres et mesurent environ 4 mm avant fécondation. Au cours de la maturation, les cônes femelles fécondés deviennent ligneux et bruns, et mesurent à maturité environ 1,8 cm de long[réf. nécessaire]. Ils atteignent leur maturité au bout d’un an. Ces cônes sont constitués de 12 à 20 écailles ligneuses[réf. nécessaire], à écusson losangiques et terminé en pointe.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Séquoia sempervirent dans le brouillard du Parc national de Redwood

Son habitat naturel est une bande étroite de 750 km de long et 75 km de large le long de la côte Pacifique des États-Unis, de 0 à 900 m d'altitude. Les arbres les plus imposants poussent dans des vallées très arrosées avec de nombreuses périodes de brouillard. Un arbre jeune dans ces conditions favorables peut s'accroître en hauteur d'un mètre par an. On a trouvé des fossiles de 5 millions d'années environ en Europe et en Asie[réf. nécessaire].

De nos jours, ce séquoia a été planté un peu partout dans le monde à des fins ornementales.

Arbre des records[modifier | modifier le code]

À l'entrée de la Galerie de Botanique du Muséum de Paris est présentée la tranche, offerte par l'American Legion, d'un Sequoia sempervirens de plus de 2200 ans (les deux plaquettes le plus au centre signalent la destruction de Pompéi par le Vésuve et la naissance présumée de Jésus-Christ).

C'est un des arbres les plus grands du monde.

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Le plus haut spécimen, Hypérion, mesure 115,55 mètres[1]. Il a été seulement identifié à l'été 2006 par Chris Atkins et Michael Taylor dans le Parc national de Redwood. C'est l'arbre le plus haut du monde.

On connaît 15 séquoias de plus de 110 m et 47 de plus de 105 m. A titre de comparaison, l'arbre le plus haut du monde autre qu'un séquoia est un Eucalyptus regnans de 101 m près de Hobart en Tasmanie[réf. nécessaire].

Le séquoia à feuilles d'if le plus large, Lost Monarch, atteint 7,9 m de diamètre[réf. nécessaire] et se trouve au Jedediah Smith Redwoods State Park, une des zones du Parc national de Redwood.

Europe[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Les plus hauts en France se trouvent dans la forêt de Ribeauvillé en Alsace, dans l'Aisne (52 m, planté en juillet 1856 en l'honneur de la naissance du fils de Napoléon III) et dans le Doubs, commune du Russey (55 m). En Europe, les plus hauts mesurent environ 70 m mais il est rare que l’arbre dépasse 45-50 m. A Paris, le Sequoia sempervirens le plus important se trouve au parc des Buttes-Chaumont, il atteint plus de 40 mètres[réf. nécessaire].

Allemagne[modifier | modifier le code]

Certaines plantations de séquoia ont été réalisées avec succès en Forêt-Noire.

Croissance du Séquoia en France[modifier | modifier le code]

La vitesse de croissance moyenne en hauteur d'un séquoia sempervirens est de 0,8 à 0,9 mètres par an. L'accroissement moyen sur la circonférence est de 5 cm par an[2].

Utilisation[modifier | modifier le code]

Séquoia en bonsai

Le bois est d'excellente qualité, assez léger et esthétique. Il est imputrescible, résiste bien aux insectes, et comme il est dépourvu de canaux résinifères, il résiste également bien aux incendies.

En raison de sa bonne résistance à la pourriture, il a beaucoup été utilisé aux États-Unis pour les traverses de chemin de fer.

Il est surtout utilisé en menuiserie. Il est parfois cultivé en bonsaï.

Le séquoia sempervirent dans la culture[modifier | modifier le code]

On peut observer dans le film Star Wars, épisode VI : Le Retour du Jedi sur la planète des Ewoks, que le décor choisi est une forêt de séquoias sempervirents dans le parc naturel de Redwood.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :