Sénat (Cambodge)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sénat.
Politique au Cambodge
Image illustrative de l'article Sénat (Cambodge)

Le Sénat du Cambodge a été créé par la révision constitutionnelle du 4 mars 1999.

  • il a un rôle de modérateur des relations entre le législatif et l'exécutif,
  • il a un rôle d'intermédiaire entre le peuple et les pouvoirs publics,
  • il doit garantir l'utilité des lois dans l'intérêt de la Nation.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nombre de sénateurs ne peut être supérieur à la moitié de celui des députés. Il compte 61 membres :

Le président du Sénat est nommé par le Roi.

Pour sa première législature, le 25 mars 1999, les 61 membres avaient été nommés par le Roi : 2 à sa discrétion, le reste sur proposition du président du Sénat et du président de l'Assemblée nationale parmi les membres des partis représentés à l'Assemblée.

La première élection a eu lieu en janvier 2006.

Le 29 janvier 2012 ont eu lieu les secondes élections pour le 3e mandat des sénateurs[1] auxquelles ont participé les deux premiers partis cambodgiens[2] :

Élection[modifier | modifier le code]

Le collège électoral est composé, dans chacune des 8 régions:

  • des députés élus dans la région;
  • de tous les conseillers communaux en fonction.

Mode de scrutin: représentation proportionnelle à la plus forte moyenne.

Le nombre de sièges attribués à chaque région peut être modifié avant chaque élection par le Sénat.

Durée du mandat: 6 ans.

Éligibilité:

  • avoir 40 ans minimum.

Présidence[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]