Sénèque l'Ancien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sénèque (homonymie).

Sénèque l'Ancien ou Sénèque le Rhéteur (en latin Lucius Annaeus Seneca[1], v. 54 av. J.-C. - v. 39) est un rhéteur aisé de rang équestre originaire de Corduba en Bétique, installé à Rome au Ier siècle av. J.-C.. Il est l'auteur d'une compilation sur les déclamations titrée Sentences, divisions et couleurs des orateurs et des rhéteurs.

Marié à Helvia, il eut pour fils Gallion et Sénèque dit « le Jeune » ; par un autre de ses enfants, il est grand-père de l'écrivain Lucain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

À la fin de sa vie, Sénèque constitue une compilation des meilleurs extraits de déclamations qu'il a entendus ou lus, intitulée Oratorum et rhetorum sententiae, divisiones, colores (Sentences, divisions et couleurs des orateurs et des rhéteurs). Ces déclamations sont des discours fictifs composés comme exercices de rhétorique, selon deux genres : dix livres portent sur les controverses, composées sur le modèle des plaidoiries prononcées devant un tribunal, et un livre concerne les suasoriae, discours délibératifs pour proposer ou repouser une action ou une mesure. Chaque chapitre prend un sujet de déclamation et cite des extraits de multiples discours, donnant les formules brillantes (sententiae), les articulations de l'argumentation (divisiones) et les points de vue examinés (quaestiones), par exemple le point de vue légal, puis celui de l'équité. Sont également indiqués les couleurs (colores), c'est-à-dire les motivations prêtées aux personnes et aux actes de la cause étudiée. 74 sujets de controverses sont examinés, pour des situations souvent violentes ou romanesques (7 cas de viols, autant d'adultères) ou des situations familiales extravagantes, et 7 sujets de suasoriae, au travers de citations de 120 déclamateurs, Romains pour les trois quarts, Grecs pour le reste. Cet ouvrage à destination pédagogique est un document de premier ordre sur l'art de la déclamation latine et grecque au Ier siècle[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son prénom est incertain ; ce pourrait être aussi Marcus.
  2. Pernot 2000, p. 200-202
  3. Stroh 2010, p. 360 et suiv.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sénèque le Rhéteur, Controverses et suasoires, introduction, traduction et notes d'Henri Bornecque, Paris, Garnier, 1932.
  • S. F. Bonner, Roman Declamation in the Late Republic ans Early Empire, Berkeley & Los Angeles, University of California Press, 1949.
  • Laurent Pernot, La Rhétorique dans l'Antiquité, Paris, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de poche / Antiquité »,‎ 2000 (ISBN 2-253-90553-4)
  • Wilfried Stroh (trad. Sylvain Bluntz), La puissance du discours. Une petite histoire de la rhétorique dans la Grèce antique et à Rome, Les Belles Lettres,‎ 2010 (ISBN 978-2-251-34604-5)