Séminome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séminome
Classification et ressources externes
Seminoma of the Testis.jpg
CIM-10 C62 (ILDS C62.920)
CIM-9 186
ICD-O : M9061/3
OMIM 273300
DiseasesDB 12966
eMedicine med/2250 
MeSH D018239
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Un séminome est un cancer (tumeur maligne) constitué par la prolifération anarchique de cellules dérivées des cellules germinales : les cellules de la reproduction, présentes dans le testicule ou l'ovaire.

Ce sont des cancers qui restent rares, mais dont la prévalence chez les hommes des pays riches est en forte augmentation (cancer du testicule).

Les séminomes les plus fréquents touchent

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

L'incidence des cancers testiculaires est en constante augmentation en Europe, doublant tous les vingt ans. L'incidence mondiale est estimée à 6,3 cas pour cent milles hommes et par an, avec des chiffres encore plus élevés en Europe du Nord, atteignant 6,8 hommes pour cent milles et par an. Parmi ces tumeurs du testicule, 40 % sont des séminomes, 60 % sont des tumeurs non-séminomateuses[1].

Symptômes[modifier | modifier le code]

  • Douleur pelvienne et/ou testiculaire chez l'Homme
  • Sueurs nocturnes
  • Gonflement ou masse testiculaire ou scrotale, éventuellement œdémateuse, indolore ou non
  • Œdème/gonflement du scrotum
  • Syndrome aigu de scrotum
  • Tuméfaction du scrotum

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le diagnostic se fonde sur l'analyse histopathologique de la pièce d'orchiectomie[1].

Si le taux de β-HCG dépasse 200 chez un homme avec un syndrome tumoral extragonadique, il ne s'agit probablement pas d'un séminome[1].

En situation avancée ou très rapidement progressive appelant une chimiothérapie urgente, un diagnostic ne reposant que sur les signes cliniques typiques et des marqueurs tumoraux élevés (AFP, β-HCG et LDH) peut être recevable[1].

Dans de rares cas une tumeur séminomateuse peut être localisée dans le rétropéritoine ou dans le médiastin[1].

Gradation du cancer et évaluation du risque[modifier | modifier le code]

Des analyses biologiques, avec numération formule sanguine, ionogramme, activités enzymatiques hépatiques et marqueurs tumoraux, participent à l'évaluation du stade et du pronostic. L'analyse des marqueurs doit être effectuée avant l'orchiectomie, mais aussi renouvelée au moins une fois, sept après. Dans sa forme habituelle, le séminome ne secrète pas d'AFP ; dans certains cas les β-HCG peuvent être élevées.

Tout patient présentant dans cette situation un taux d'AFP augmenté devrait être traité pour une tumeur non-séminotateuse, même si l'analyse histologique montre un séminome[1].

Une échographie testiculaire, avec mesures de la glande controlatérale, devrait être pratiquée au cours de l'évaluation initiale. Scanners thoraciques, abdominaux et pelviens ne sont pas systématiques. Une IRM cérébrale peut trouver son indication à un stade avancé ou en cas de signes neurologiques d'appel. Aucun scanner ostéo-articulaire n'est systématique, mais il peut être indiqué en cas de signes indirects, par exemple des symptômes.

Traitement[modifier | modifier le code]

C'est un cancer radiosensible et chimiosensible.
Après exérèse chirurgicale — orchiectomie totale, ou partielle lorsque cela est possible — peut être proposé un traitement par radiothérapie et/ou chimothérapie[1], ou surveillance active[réf. souhaitée] (scanner et recherches de marqueurs de manière périodique).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Schmoll HJ, Jordan K, Huddart R, Pes MP, Horwich A, Fizazi K, Kataja V. et al. ESMO Guidelines Working Group, « Testicular seminoma: ESMO Clinical Practice Guidelines for diagnosis, treatment and follow-up », Ann Oncol, vol. 21, no Suppl 5,‎ 2010, v140-6. (PMID 20555065, DOI 10.1093/annonc/mdq176, lire en ligne [html]) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Cancers

Médecine, Recherche

Gonades

Système hormonal

Malformations, anomalies :

Divers ;

Systèmes et organes du corps humain[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Société Française d'urologie, recommandations en cancérologie, régulièrement mises à jour.
  • Testinéo, espace d'échange francophone sur les tumeurs testiculaires, destiné aux hommes atteints et à leur entourage