Séminaire de droit européen d'Urbino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le séminaire de droit européen d'Urbino est un séminaire d'été organisé chaque année depuis 1959 par le Centre d'Études Juridiques Européennes d'Urbino. Les cours du séminaire, qui sont donnés en français, en italien et en anglais, au sein de la Faculté de Droit de l'Université d'Urbino, par des professeurs venus de nombreux pays d'Europe, portent sur des questions d'actualité de droit européen, de droit international privé, de droit comparé et de droit italien.

La présence au séminaire donne lieu à la délivrance d'un certificat, et le succès aux examens du séminaire est sanctionné, selon les cas[1], par la collation d'un diplôme de droit comparé, d'un diplôme d'études européennes, d'un diplôme d'études approfondies en droit européen ou d'un diplôme d'études européennes approfondies de la Faculté de Droit de l'Université d'Urbino.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le séminaire de droit européen d'Urbino a été inauguré le 24 août 1959[2] par Henri Batiffol, Phocion Francescakis, Alessandro Migliazza, Francesco Capotorti, Enrico Paleari et Germain Bruillard. Jusqu'en 2004, le séminaire a eu pour mécènes Cino et Simone Del Duca. Depuis 2009[3], les enseignants-chercheurs du Centre d'Études Juridiques Européennes d'Urbino, rassemblés au sein du Groupe Galileo, bénéficient du financement du programme de coopération scientifique franco-italien Galileo[4].

Corps enseignant[modifier | modifier le code]

Dans une proportion importante, les cours du séminaire, depuis sa création, ont été donnés par des professeurs[5] également invités par l'Académie de droit international de La Haye : Riccardo Monaco (La Haye 1949, 1960, 1968, 1977), Piero Ziccardi (1958, 1976), Henri Batiffol (1959, 1967, 1973), Yvon Loussouarn (1959, 1973), Mario Giuliano (1960, 1968, 1977), Phocion Francescakis (1964), Fritz Schwind (1966, 1984), Ignaz Seidl-Hohenveldern (1968, 1986), Edoardo Vitta (1969, 1979), Alessandro Migliazza (1972), René Rodière (1972), Georges Droz (1974, 1991, 1999), Pierre Gothot (1981), Erik Jayme (1982, 1995, 2000), Bernard Audit (1984, 2003), Michel Pélichet (1987), Pierre Bourel (1989), Pierre Mayer (1989, 2007), Tito Ballarino (1990), Hélène Gaudemet-Tallon (1991, 2005), Alegría Borrás (1994, 2005), Francesco Capotorti (1995), Bertrand Ancel (1995), Giorgio Sacerdoti (1997), José Carlos Fernández Rozas (2001), Horatia Muir Watt (2004), Andrea Bonomi (2007), Dário Moura Vicente (2008), Mathias Audit (2012), Christian Kohler (2012), Étienne Pataut (2013).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Règlement du Centre d'Etudes Juridiques Européennes.
  2. Compte rendu de la session inaugurale : [S.N.], «"Corsi estivi" de la Faculté de droit de l'Université d'Urbino», Revue internationale de droit comparé, 1959, pp. 550-751.
  3. Réponse du Centre d'Etudes Juridiques Européennes d'Urbino et du Groupe Galileo au Livre Vert de la Commission européenne sur la révision du règlement «Bruxelles I», sur le site de la Division Générale «Justice, Liberté et Sécurité» de la Commission européenne.
  4. Présentation du programme Galileo sur le site de l'Université Franco-Italienne.
  5. Liste des professeurs du séminaire d'Urbino depuis 1959.

Liens externes[modifier | modifier le code]