Sélibabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sélibabi
(ar) سيلبابي
Une rue commerçante du centre de Sélibabi
Une rue commerçante du centre de Sélibabi
Administration
Pays Drapeau de la Mauritanie Mauritanie
Région Guidimakha
Département Département de Sélibabi
Démographie
Population 33 084 hab. (2009)
Géographie
Coordonnées 15° 09′ 33″ N 12° 11′ 00″ O / 15.1592611, -12.1833694 ()15° 09′ 33″ Nord 12° 11′ 00″ Ouest / 15.1592611, -12.1833694 ()  
Altitude 65 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte administrative de Mauritanie
City locator 14.svg
Sélibabi

Géolocalisation sur la carte : Mauritanie

Voir la carte topographique de Mauritanie
City locator 14.svg
Sélibabi

Sélibabi (ou Sélibaby, en arabe سيلبابي) est la capitale de la 10e région administrative de Mauritanie, le Guidimakha. Cette région se situe au sud du pays et fait frontière avec le Mali et le Sénégal.

L’agglomération est divisée en plusieurs quartiers, comme celui du « collège », du « silo », « Bambaradougou », « Cochincolé » ou « Ferlo », certains d’entre eux étant séparés par des oueds ou des plantations agricoles. La chanteuse Sira Dramé a consacré une chanson à la ville et à ses différents quartiers. Au Nord de la ville se trouve le quartier de l’hôpital régional, financé par le gouvernement chinois.

Sélibaby sert notamment de base pour les ONG travaillant dans la région.

La ville est connue pour sa forte pluviométrie. Le Guidimakha est habité par les Peuls, les Soninkés et les Haratins (maures noirs). La ville de Sélibabi est un carrefour où Sénégalais, Maliens et Mauritaniens se trouvent dans un cadre commercial. Sélibabi est ainsi une ville de mélange culturel et intellectuel.

À l'instar des villes sœurs de la sous-région, comme Tambacounda (Sénégal), Gabou (Guinée-Bissau), Kayes (Mali), Basse Santa Su (Gambie) et Boké (Guinée Conakry), Sélibabi organise la SAFRA (Semaine de l'Amitié et de la Fraternité) qui regroupe chaque année les jeunes de la sous-region pour une rencontre éducative, culturelle et sportive.

Note[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Anthony G. Pazzanita, « Sélibaby », in Historical dictionary of Mauritania, Scarecrow Press, Lanham (Maryland) ; Toronto, Plymouth (Royaume-Uni), 2008 (3e éd.), p. 453 (ISBN 9780810855960)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :