Séléniure d'hydrogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séléniure d'hydrogène
Hydrogen-selenide-2D-dimensions.png     Hydrogen-selenide-3D-vdW.png
Molécule de séléniure d'hydrogène
Identification
No CAS 7783-07-5
No EINECS 231-978-9
No RTECS X1050000
PubChem 533
ChEBI 16503
SMILES
InChI
Apparence gaz incolore
Propriétés chimiques
Formule brute H2Se  [Isomères]
Masse molaire[1] 80,98 ± 0,03 g/mol
H 2,49 %, Se 97,5 %,
pKa 3,89 à 25 °C
Propriétés physiques
fusion −66 °C [2]
ébullition −41,4 °C [2]
Solubilité 9,7 g·l-1 (eau,20 °C) [2]
Masse volumique 1,974 g·cm-3 à −41,4 °C [2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Très toxique
T+
Extrêmement inflammable
F+



Transport[2]
263
   2202   
NFPA 704[3]

Symbole NFPA 704

 
SIMDUT[4]
A : Gaz compriméB1 : Gaz inflammableD1A : Matière très toxique ayant des effets immédiats graves
A, B1, D1A,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le séléniure d'hydrogène est un composé chimique de formule H2Se. Composé du sélénium le plus toxique (dès 50 ppb sur 8 h)[réf. nécessaire], c'est un gaz incolore très inflammable à l'odeur particulièrement irritante.

La molécule H2Se adopte une structure coudée comme celle du sulfure d'hydrogène H2S, avec un angle H-Se-H égal à 91°. On le prépare le plus souvent par action de l'eau H2O sur du séléniure d'aluminium Al2Se3 en produisant de l'hydroxyde d'aluminium Al(OH)3, c'est-à-dire de l'alumine hydratée Al2O3•3H2O :

Al2Se3 + 6 H2O \begin{smallmatrix}\rightleftharpoons\end{smallmatrix} 2 Al(OH)3 + 3 H2Se.

H2Se peut également être produit en faisant agir de l'eau H2O et du monoxyde de carbone CO sur du sélénium Se en présence de triéthylamine N(C2H5)3. Il peut également être formé par action directe d'hydrogène H2 sur Se.

Le sélénium élémentaire peut être obtenu à partir de H2Se à partir de dioxyde de soufre SO2 en solution aqueuse :

2 H2Se + SO2 \begin{smallmatrix}\rightleftharpoons\end{smallmatrix} 2 H2O + 2 Se + S

Le séléniure d'hydrogène est notamment utilisé pour introduire des atomes de sélénium pour le dopage de matériaux semiconducteurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e et f Entrée de « Hydrogen selenide » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 10 janvier 2011 (JavaScript nécessaire)
  3. UCB Université du Colorado
  4. « Séléniure d'hydrogène » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 6 janvier 2011