Séfrou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séfrou
صفرو
Sefrou
Vue de la médina
Vue de la médina
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Fès-Boulemane
Province Séfrou
Maire Abdellatif Mâazouz[réf. nécessaire]
Code postal 31000
Démographie
Population 64 006 hab.
Densité 6 096 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 49′ 50″ N 4° 50′ 15″ O / 33.830671, -4.8374533° 49′ 50″ Nord 4° 50′ 15″ Ouest / 33.830671, -4.83745  
Altitude 848 m
Superficie 10,50 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Séfrou

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Séfrou

Séfrou (en arabe :صفرو) est une commune et villemunicipalité — du Maroc, chef-lieu de la province de Sefrou, dans la région de Fès-Boulemane.

Géographie[modifier | modifier le code]

Passage de l'oued Agay dans la ville

Sefrou est située à 28 km de Fès et 73 km de Boulemane, au pied du Moyen Atlas.

Elle est traversée par une rivière, l'oued Agay, ou Assif N'Aggay en amazigh, rivière du groupe ou de la tribu qui correspond à la tribu des Ihinagènes faisant partie des Aït Youssi (population autochtone et propriétaire de la zone de l'oued Agay et de Séfrou avant l'arrivée des juifs et des Arabes au Ier et au VIe siècle)[réf. nécessaire]. Il existe une cascade au sein même de la ville, qui compte parmi les nombreuses sources et cascades de la province[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Séfrou, en amazigh, se dit Assefrou. As désigne « le lieu » et efrou signifie « la cachette » : c'est donc « le lieu de la cachette ».[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Érigée en municipalité depuis 1917, Séfrou a été élevée au rang de chef-lieu de la nouvelle province de Séfrou le 1er janvier 1991.

Festival des cerises[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Festival des cerises de Séfrou.

La ville est connue par son Festival des cerises, dit aussi Fête des cerises ou Moussem Hab Al-Moulouk, créé en 1920 et inscrit en 2012 par l'Unesco sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Laïdi Parjou, « Traversée de l'Atlas : Sefrou, la triple bénédiction », Le Matin,‎ 2 février 2002 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]