Sécurité globale (concept)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les attentats du 11 septembre 2001, leur ampleur et l’incapacité des services américains à les anticiper d’une part, l’irruption au centre des préoccupations publiques de nouveaux risques et menaces (terrorisme international, catastrophes naturelles, crises sanitaires internationales, crime organisé et réseaux mafieux à l’efficacité renforcée grâce aux nouvelles technologies et à l’effacement progressif des frontières nationales, etc.) d’autre part, ont conduit les États occidentaux à repenser leur sécurité en des termes plus globaux - associant problématiques de sécurité intérieure et enjeux stratégiques internationaux - et, par voie de conséquence, à réorganiser leurs architectures nationales de sécurité pour en tenir compte.

La notion de sécurité globale – qui correspond aussi au concept américain de Homeland Security - est née de cette prise de conscience. Elle représente la capacité d’un État ou d’une collectivité humaine quelconque à assurer à l’ensemble de ses membres un niveau minimum de sécurité face à quelque risque ou menace que ce soit et à permettre la pérennité des activités collectives, la protection des hommes et des infrastructures critiques, sans rupture dommageable en cas de catastrophe majeure.

La revue Sécurité globale, codirigée par Jean-François Daguzan et Pascal Lorot, est publiée par l’Institut Choiseul depuis 2007.

Articles connexes[modifier | modifier le code]