Sécessionnisme linguistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sécessionnisme linguistique est un courant de pensée soutenant la constitution d'une variété linguistique en langue distincte d'autres variétés proches et avec qui elle se trouve traditionnellement regroupée. Dans la terminologie utilisée en typologie sociolinguistique des langues, il s'agit de la constitution d'une langue Abstand ou langue par élaboration par promotion et standardisation séparée d'une variété d'un diasystème. Ce phénomène a été analysé et défini en sociolinguistique catalane[1]. On le retrouve aussi dans d'autres domaines linguistiques.

À l'opposé, on appelle nationalisme linguistique la pratique consistant à annexer à une langue d'autres langues généralement en situation minorée.[Passage problématique]

Domaine anglophone[modifier | modifier le code]

Les tentatives, au début du XIXe siècle, d’élaborer un standard américain distinct de l’anglais (autour de Noah Webster, qui considérait l'anglais britannique comme corrompu par l'aristocratie) ne se sont traduites que par l'adoption de distinctions orthographiques de faible portée.

Domaine roman[modifier | modifier le code]

Dans le domaine des langues romanes, certains mouvements ont été interprétés comme des tentatives de sécessionnisme linguistique :

  • une controverse porte dans certains milieux culturels et politiques sur l'unité linguistique entre catalan et valencien. En 1934, le catalan contemporain avait lui même été proclamé comme une langue distincte de l’occitan[2].
  • en occitan-langue d’oc entre les partisans majoritaires d'une langue unique et les partisans minoritaires de plusieurs "langues d’oc" séparées (comme certains groupes provençaux, auvergnats et gascons, dont l'Institut Béarnais et Gascon). Le sous-dialecte niçois est considéré par certains groupes comme une langue indépendante à la fois de l'occitan et du provençal.
  • en roumain, entre le roumain et le moldave
  • en français, entre les différentes conceptions des dialectes d'oïl (langues séparées, étendue des domaines de chacun...)[réf. nécessaire]

Domaine slave[modifier | modifier le code]

Dans le domaine des langues slaves, on trouve du sécessionnisme linguistique :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Par exemple :
    • STRUBELL Miquel (1991) "Catalan in Valencia: the story of an attempted secession", Swiss Academy of Social Science Colloquium on Standardization: Parpan / Chur (Grisons) 15-20 April 1991
    • PRADILLA Miquel Àngel (1999) "El secessionisme lingüístic valencià", in: PRADILLA Miquel Àngel (1999) (ed.) La llengua catalana al tombant del mil·leni, Barcelona: Empúries, p. 153-202.
    • Article "secessionisme lingüístic", in: RUIZ I SAN PASCUAL Francesc, & SANZ I RIBELLES Rosa, & SOLÉ I CAMARDONS Jordi (2001) Diccionari de sociolingüística, coll. Diccionaris temàtics, Barcelona: Enciclopèdia Catalana.
  2. Manifeste Desviacions en els conceptes de llengua i de pàtria, mai 1934

Liens internes[modifier | modifier le code]