Sébastien Truchet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Truchet.
Portrait du Père Sébastien

Jean Truchet, en religion le Père Sébastien, (1657–1729) est un inventeur français dans le domaine des mathématiques, de l'hydraulique, du graphisme et de la typographie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lyon, il entre entra chez les Carmes à l'âge de dix-sept ans. Il se forme dans le cabinet de Nicolas Grollier de Servière à Lyon, objet de curiosité alors pour les voyageurs et les étrangers.

Sa renommée franchit les frontières, et lorsque Pierre le Grand vient à Paris en 1717, il va voir le père Sébastien, et veut boire avec lui dans le même verre.

Il est admis comme membre honoraire à l'Académie des sciences en 1699. Fontenelle a fait son Éloge[1]

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Il prend une grande part dans l'établissement de la conduite des eaux dans les jardins de Versailles. Consulté sur tous les canaux construits depuis en France, il dirige l'exploitation du canal d'Orléans (1691).
  • Il crée le point typographique dit point Truchet, égal à 1/1728e pied du Roi[2] (1728 = 26 x 33 ; de la nécessité du facteur 5 ?).
  • Il invente d'innombrables machines (canons, machines à transplanter les arbres, cadrans solaires, décors de théâtre, etc.) ; il fabrique une rampe de chute sur un paraboloïde[3].
  • En combinatoire, il donne également une analyse exhaustive d’un pavage non trivial, à travers la mise en œuvre d’une méthode combinatoire dite pavages de Truchet[4],[5],[6]. Il réussit aussi à ouvrir des montres à secret que Charles II avait offertes à Louis XIV, et reçoit pour cet exploit une pension de 600 livres de Colbert.

Références[modifier | modifier le code]

  1. éloge par Fontenelle
  2. description du point Truchet
  3. Costabel : chute des graves
  4. Truchet tiles, belles illustrations sur la WP:en
  5. une illustration avec animation
  6. tableaux animés