Sébastien Gérardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sébastien Gérardin est un naturaliste et prêtre français, né le 9 mars 1751 à Mirecourt[1] et mort le 17 juillet 1816 à Paris.

Il était fils d'un luthier[2]. Il se passionne pour l’histoire naturelle et l'enseigne à l’École centrale d’Épinal en 1776. Il y constitue un cabinet de curiosités ainsi que le jardin botanique. Il devient chanoine à Poussay en 1790. Il est employé par le Muséum national d'histoire naturelle à partir de 1803.

Publications[modifier | modifier le code]

Selon le Michaud, il a également laissé des manuscrits : Les papillons de Lorraine et Abrégé de l'ornithologie de Buffon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Jaussaud et Édouard R. Brygoo (2004), Du Jardin au Muséum en 516 biographies, Muséum national d’histoire naturelle de Paris, 630 p. (ISBN 2-85653-565-8) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Z., « Gerardin (Sébastien) sur Google Livres », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers , 2e éd., 1843-1865, vol. 65

Notes[modifier | modifier le code]