São Bartolomeu dos Galegos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir São Bartolomeu.
São Bartolomeu dos Galegos
Blason de São Bartolomeu dos Galegos
Héraldique
Drapeau de São Bartolomeu dos Galegos
Drapeau
Vue générale sur le village
Vue générale sur le village
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Centre
Sous-régions Ouest
District Lisbonne
Concelho Lourinhã
Maire
Mandat
Salvador Leonardo Ferreira (PS)
2009-2013
Démographie
Population 1 011 hab. (2011)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 16′ 33″ N 9° 16′ 46″ O / 39.275833, -9.27944439° 16′ 33″ Nord 9° 16′ 46″ Ouest / 39.275833, -9.279444  
Superficie 1 252 ha = 12,52 km2
Fuseau horaire CST (UTC-1)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
São Bartolomeu dos Galegos

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
São Bartolomeu dos Galegos

São Bartolomeu dos Galegos est, depuis mai 2013, une ancienne paroisse civile (freguesia) portugaise, située dans le district de Lisbonne et la région Centre, à environ 80 km de Lisbonne et de Leiria. Elle fait partie de la municipalité de Lourinhã et se trouve à environ sept kilomètres de la paroisse du même nom[Note 1].

Petit village agricole au début du XXe siècle, le village de São Bartolomeu dos Galegos est restée une ville agricole avec plusieurs entreprises et industries. La population est en baisse depuis plusieurs années : en 1963, il y avait 1 570 habitants contre 1 011 habitants en 2011.

São Bartolomeu dos Galegos est composée de plusieurs lieux-dits : Paço, Carqueija, Pena Seca, Feteira, Casal da Galharda, Reguengo Pequeno, Casal Caldeira, Casal de São Domingos et le centre de São Bartolomeu.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

São Bartolomeu dos Galegos est située dans la région Centre, au nord-ouest de Lisbonne ainsi qu'à l'extrémité nord-ouest du district de Lisbonne. São Bartolomeu est située à 78,5 kilomètres au nord de Lisbonne, à 79,4 kilomètres au sud-ouest de Leiria et à 6,6 kilomètres au nord-est de Lourinhã[Note 2].

La localité possède un miradouro, ce qui permet d'avoir une grande vue sur la ville de Lourinhã[1].

São Bartolomeu est bordée par un autre district, le district de Leiria, avec les paroisses de Atouguia da Baleia et de Serra d'El-Rei. São Bartolomeu dos Galegos est aussi au nord de la commune de Lourinhã, bordée par les paroisses civiles de Moita dos Ferreiros, Moledo, Reguengo Grande et Lourinhã[2].

Communes limitrophes de São Bartolomeu dos Galegos
Atouguia da Baleia Atouguia da Baleia
Moledo
Serra d'El-Rei
Reguengo Grande
Moledo
Lourinhã São Bartolomeu dos Galegos Reguengo Grande
Lourinhã Lourinhã
Moita dos Ferreiros
Moita dos Ferreiros

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Carte de la paroisse et ses localités
Plan de la paroisse de São Bartolomeu

La ville est traversée par la route nationale 247-1, qui permet à ses utilisateurs de relier la voie rapide portugaise IP6 à Peniche et l'Autoroute A8 à Bombarral[3]. Une route secondaire, qui prolonge la route municipale 571, permet de relier le centre de la paroisse civile de Lourinhã à Serra d'El-Rei, via Paço.

São Bartolomeu dos Galegos est également traversée par une ligne de bus qui relie la paroisse civile de Lourinhã et Bombarral, et permet de se rendre à Lisbonne, via le Centro Coordenador de Transportes de Lourinhã[4] et vers l'Europe (Eurolines), via le Central de Camionagem de Bombarral[5].

Les autres localités de la ville sont également desservies par des lignes de bus. Il existe également une ligne scolaire qui permet de rejoindre les établissements scolaires à Lourinhã.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Une maison typique du village
Maisons typiques de la paroisse.

Au début du XXe siècle, São Bartolomeu dos Galegos était encore un petit village agricole. De nos jours, São Bartolomeu a conservé son caractère agricole, mais a connu l'implantation de plusieurs entreprises et industries.

Depuis quelques années, la paroisse connaît l'arrivée de nouvelles constructions immobilières, et compte 659 résidences en 2001[6]. La même année, la commune de Lourinhã a entamé des projets dans plusieurs des paroisses, y compris dans São Bartolomeu, pour détruire les maisons en préfabriqué et construire des quartiers sociaux[7].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Saint Laurent devant l'église
São Lourenço

Le toponyme Galegos vient à l'origine d'une colonie d'immigrants galiciens qui se sont installés dans la région, travaillant dans les carrières de marbre[8]. Ils seraient à l'origine de cette exploitation du marbre qui est encore d'actualité dans la paroisse[9].

Le toponyme São Bartolomeu tire son nom de l’apôtre Barthélemy qui est le patron de la paroisse. La paroisse possède également un deuxième patron qui est São Lourenço, Laurent de Rome en français. Il se trouve dans une petite chapelle en face de l'église de São Bartolomeu[10].

L'ancien toponyme São Lourenço vient des migrants de Galice, d'où le nom du saint Hispanique. Pour que la paroisse ne soit pas confondue avec São Lourenço dos Francos (actuellement appelée Miragaia)[11], la paroisse prend le nom de São Lourenço dos Galegos[10].

Histoire[modifier | modifier le code]

São Bartolomeu dos Galegos, comme la région, fut habitée dès la période du néolithique; il existe encore des traces de cette période avec plusieurs grottes et plusieurs vestiges trouvés. Le principal noyau d'habitation, São Bartolomeu, s'est formé au Moyen Âge[9].

São Bartolomeu est devenue une paroisse civile à la fin du XIVe siècle, avec la séparation de son appartenance à la commune de Santa Maria de Óbidos[9]. La paroisse de Reguengo Grande appartenait également à Santa Maria de Óbidos, elle rejoint la paroisse de São Bartolomeu. En 1525, la paroisse de Reguengo Grande quitte celle de São Bartolomeu, pour devenir indépendante[12]. En 1594, c'est au tour de la paroisse de Moledo de quitter celle de São Bartolomeu, pour également devenir indépendante[10].

La localité de São Bartolomeu dos Galegos appartenait à la municipalité d'Óbidos jusqu'en 1836, après cette année, la paroisse intègre la municipalité de Lourinhã, passant donc du district de Leiria à celui de Lisbonne[6].

Avant la proclamation de la République portugaise en octobre 1910, la paroisse se nommait São Lourenço dos Galegos. C'est après la proclamation qu'elle prend son nom actuel, São Bartolomeu dos Galegos[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La paroisse civile a pour chef-lieu São Bartolomeu dos Galegos (composée de Paço, Carqueija, Pena Seca, Feteira, Casal da Galharda, Reguengo Pequeno, Casal Caldeira, Casal de São Domingos et de São Bartolomeu dos Galegos), représentée par le président de la paroisse, Salvador Leonardo Ferreira (PS). Elle est rattachée à la commune de Lourinhã, représentée par le président José Manuel Custódio (PS)[13].

Assemblée de la paroisse civile de São Bartolomeu dos Galegos
Liste Tendance Président Effectif Statut
Parti socialiste PS Salvador Leonardo Ferreira - Majorité
Parti social-démocrate PPD/PSD - - Opposition
Coalition démocratique unitaire PCP-PEV - - Opposition

Aux élections locales de 2005, il y avait 688 votants pour 929 inscrits, soit un taux de participation de 74,06 %. En 2009, il y avait 650 votants pour 984 inscrits, soit un taux de participation de 66,06 %[13]. Les 984 inscrits sont séparés en trois bureaux de votes : 457 inscrits à São Bartolomeu, 292 inscrits à Paço et 235 inscrits à Reguengo Pequeno[14].

Le 2 novembre 2012, l’État portugais, via l'organisme de l'Unité Technique pour la Réorganisation Administrative du Territoire, a émis la possibilité de réduire le nombre de paroisses civiles au Portugal. En rapport avec São Bartolomeu, le projet est de former une union avec la paroisse civile de Moledo, pour former l' União das Freguesias de São Bartolomeu dos Galegos e Moledo[15]. La réforme de l'administration a fait fusionné en mai 2013 les deux paroisses formant ainsi l'União das freguesias de São Bartolomeu dos Galegos e Moledo.

Population et société[modifier | modifier le code]

La paroisse civile possède un jardin d'enfance et deux écoles maternelles, une à São Bartolomeu et l'autre à Paço[16],[17]. São Bartolomeu dos Galegos possède également quatre cimetières sur son territoire (São Bartolomeu, Paço, Casal da Galharda et Moledo) dont un qui appartient à la paroisse de Moledo.

Démographie[modifier | modifier le code]

São Bartolomeu dos Galegos s'étend sur une superficie de 12,52 km2 et compte 1 011 habitants (2011). La densité de population est de 80,75 hab./km2[18].

Évolution de la population
1963 1991 2001 2011
1 570 1 062 1 041 1 011

São Bartolomeu dos Galegos comptait en 1963 une population de 1 570 habitants. C'est à partir des années 1960 qu'a été enregistrée une baisse de la population dans la paroisse civile, due à l'émigration de la population vers l'étranger. En 1991, la population était de 1 062 habitants et en 2001 la paroisse en comptait 1 041[19].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Place principale du village de Paço
Place principale de Paço.

La paroisse compte six associations portant sur la culture, les loisirs et le sport. Elles sont réparties dans les différents lieux-dits de la paroisse de São Bartolomeu[20].

Ancien moulin partiellement rénové
Moulin à vent partiellement rénové[Note 3].

De plus, les associations organisent plusieurs manifestations culturelles et festives. Elles se déroulent dans toutes les localités de la paroisse civile[21].

São Bartolomeu dos Galegos[modifier | modifier le code]

Paço[modifier | modifier le code]

  • Fête en l'honneur de São Brás - 3 février
  • Fête de Santíssimo Sacramento - 1er dimanche de juillet

Autres localités[modifier | modifier le code]

  • Fête en l'honneur de Santo Antão - Casal de São Domingos - 2e dimanche de janvier
  • Fête en l'honneur de Santo António - Pena Seca - 13 juin
  • Fête en l'honneur de Nossa Senhora dos Anjos - Feteira - 15 août

Économie[modifier | modifier le code]

La population est principalement spécialisée dans la construction civile et dans l'exploitation agricole de petite et moyenne taille. L'extraction et la transformation de pierre et de marbre est la principale industrie de la paroisse civile[6]. L'élevage est également une des activités économiques de la paroisse[22].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Église de la paroisse
Église à São Bartolomeu
La chapelle de Feteira
Chapelle de Feteira

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

La paroisse civile possède cinq lieux de culte catholiques (une église et quatre chapelles).

  • L'église de São Bartolomeu dos Galegos est située dans le centre de São Bartolomeu, elle est dédiée à l'apôtre Barthélemy et a été édifiée au XVIe siècle. Elle a été construite sur l'ancienne église, qui fut certainement détruite à cause du coût élevé des travaux ou de sa petite taille[23]. En face de l'entrée, se situe une petite chapelle dédiée à São Lourenço, deuxième patron de la paroisse civile[10].
  • La chapelle de Santo António de Pena Seca est située dans le lieu-dit de Pena Seca, elle est dédiée à Saint-Antoine de Lisbonne. C'est une chapelle de petite taille datant du XVIe siècle[24].
  • La chapelle de Nossa Senhora dos Anjos est située dans le lieu-dit de Feteira, elle est dédiée à Notre-Dame des Anges[25].
  • La chapelle de São Domingos est située entre les lieux-dits de Casal da Galharda et Reguengo Pequeno. Elle est dédiée à saint Dominique et se trouve à proximité du cimetière de Casal da Galharda[26].
  • La chapelle de São Brás est située dans le lieu-dit de Paço, elle est dédiée à Blaise de Sébaste. C'est une chapelle de taille moyenne datant du milieu du XXe siècle. Elle possède une tour assez imposante et a la particularité de ne posséder qu'une seule cloche[27].

Patrimoine civils et naturels[modifier | modifier le code]

  • Les Grottes de São Bartolomeu sont un ensemble de trois grottes, utilisées à l'origine comme nécropoles. La grotte principale est localisée près de la route, la deuxième est située en face de la première, et la troisième, au long des demeures à Reguengo Pequeno. Elles sont classées comme Immeuble d'intérêt public[28],[29].
  • La Bomba de água est une pompe à eau située dans le centre de Paço, en face de la chapelle de São Brás. Elle possède une grande roue permettant de verser de l'eau dans un grand bac, via deux becs. Il existe également un robinet qui est connecté au réseau d'eau municipal. La pompe à eau permet également l'alimentation en eau du lavoir, qui se trouve juste derrière[30].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de São Bartolomeu dos Galegos

Les armes de São Bartolomeu dos Galegos se blasonnent ainsi : (pt) Escudo de verde, barca medieval com mastro e verga com vela ferrada de três bolsas, tudo de ouro, realçado e cordoado de negro; em chefe, à dextra um pico de pedreiro e à sinistra um compasso, ambos de prata; em contra-chefe, um monte de oito cômoros de prata, realçados de negro, alinhadas em duas faixas, cinco e três. Coroa mural de prata de três torres. Listel blanc avec la légende en noir, en majuscules : S. BARTOLOMEU DOS GALEGOS [31].

Le blason possède plusieurs significations[31] :

L'association des archéologues portugais a approuvé les éléments du blason le 5 septembre 2000, ils ont été enregistrés par la direction générale des municipalités, n.º 141/2001, le 9 mai 2001, et ont été publiés officiellement dans le Diário da República, n.º 287 - III Série, le 14 décembre 2000[31].

La ville possède également ses propres drapeaux reprenant en ses centres les armoiries de la freguesia :

Drapeaux Proportions Description
Drapeau de S. Bartolomeu 2:3 Le drapeau officiel. Il est présent dans les bâtiments de la paroisse.
Drapeau de S. Bartolomeu 1:1 Ce drapeau est utilisé lors des cérémonies et cortèges municipaux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Carlos Alberto Ferreira de Almeida, In memoriam, Porto : Faculdade de Letras da Universidade do Porto,‎ 1999 (ISBN 9789729350313). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (pt) Rui Marques Cipriano, Vamos falar da Lourinhã, Câmara Municipal da Lourinhã,‎ 2001 (ISBN 9729500541). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (pt) Filipe Costa Pinto, Enciclopédia das Festas Populares e Religiosas de Portugal - Volume 3, Primeira Edição,‎ 31 octobre 2008, 740 p. (ISBN 9789892013930). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Distante de sept kilomètres par réseaux routiers.
  2. Toutes les distances sont par réseaux routiers
  3. Le moulin est situé à la Traversa do Moinho à São Bartolomeu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Miradouro de São Bartolomeu dos Galegos », igogo.pt (consulté le 12 avril 2013).
  2. « Carte sur les paroisses avoisinantes de S. Bartolomeu », adegacooplourinha (consulté le 10 avril 2013).
  3. « Cadastre de toutes les localités portugaises », igeoe.pt (consulté le 11 avril 2013).
  4. « Transports Lourinhanenses », cm-lourinha.pt (consulté le 11 avril 2013).
  5. « Pass Europe », touring.de/eurolines (consulté le 11 avril 2013).
  6. a, b, c et d « Junta de Freguesia de S. Bartolomeu dos Galegos », alvorada.pt (consulté le 8 avril 2013).
  7. « Logements sociaux à Lourinhã », cm-lourinha.pt (consulté le 10 avril 2013).
  8. « Toponymie ; Galegos e Minhotos », ler.letras.up.pt (consulté le 10 avril 2013).
  9. a, b et c « Freguesia de São Bartolomeu », cm-lourinha.pt (consulté le 10 avril 2013).
  10. a, b, c et d « Histoire de S. Bartolomeu », itinerariosribamar (consulté le 9 avril 2013).
  11. « Histoire de Miragaia », itinerariosribamar (consulté le 12 avril 2013).
  12. « Igreja de São Domingos do Reguengo Grande », digitarq.dgarq.gov.pt (consulté le 8 avril 2013).
  13. a et b « Élections de 2009 et 2005 », autarquicas2009.mj.pt (consulté le 8 avril 2013).
  14. « Élections de 2009 », cm-lourinha.pt (consulté le 10 avril 2013).
  15. « Projet réduction des paroisses », app.parlamento.pt (consulté le 11 avril 2013).
  16. « Estabelecimentos do Ensino Básico - Agrupamento de Escolas da Lourinhã », cm-lourinha.pt (consulté le 14 mars 2013).
  17. « Escolas do Paço », eb1-paco (consulté le 12 avril 2013).
  18. (pt)« 1.01 - POPULAÇÃO RESIDENTE, POPULAÇÃO PRESENTE, FAMÍLIAS, NÚCLEOS FAMILIARES, ALOJAMENTOS E EDIFÍCIOS », sur Instituto Nacional de Estatística (consulté le 18 avril 2013)
  19. (pt)« São Bartolomeu dos Galegos », sur le site de la municipalité de Lourinhã (consulté le 18 avril 2013).
  20. « Associations de la paroisse », afcl.pt (consulté le 10 avril 2013).
  21. « Fêtes de la commune », cm-lourinha.pt (consulté le 12 avril 2013).
  22. « La paroisse en général », afcl.pt (consulté le 12 avril 2013).
  23. « Patrimoine culturel », itinerariosribamar (consulté le 11 avril 2013).
  24. « Chapelle de Pena Seca », igogo.pt (consulté le 11 avril 2013).
  25. « Capelle de Feteira », igogo.pt (consulté le 11 avril 2013).
  26. « Chapelle de São Domingos », igogo.pt (consulté le 11 avril 2013).
  27. « Chapelle de Paço », waymarking.com (consulté le 11 avril 2013).
  28. « Três grutas situadas na freguesia de São Bartolomeu », igespar.pt (consulté le 11 avril 2013).
  29. « Conjunto de Três Grutas na Lourinhã », lifecooler.com (consulté le 11 avril 2013).
  30. « Bomba de agua do Paço », waymarking.com (consulté le 11 avril 2013).
  31. a, b et c « Héraldique de São Bartolomeu dos Galegos », alvorada.pt (consulté le 12 avril 2013).
Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 29 avril 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.