Sânmartin (Bihor)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sânmartin.
Sânmartin
Blason de Sânmartin
Héraldique
Château et  église dans la centre du Sânmartin
Château et église dans la centre du Sânmartin
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Transylvanie
Département Bihor
Maire
Mandat
Lucian Popuș PD-L
2008-2012
Code postal 417 495
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 8 390 hab. (2007)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 00′ 19″ N 21° 58′ 30″ E / 47.005266, 21.97513 ()47° 00′ 19″ Nord 21° 58′ 30″ Est / 47.005266, 21.97513 ()  
Altitude 152 m
Superficie 6 175 ha = 61,75 km2
Divers
Fondation 1214
Localisation
Localisation de Sânmartin dans le județ de Bihor
Localisation de Sânmartin dans le județ de Bihor

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Sânmartin

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Sânmartin
Liens
Site web http://www.sanmartin.ro

Sânmartin est une commune roumaine du județ de Bihor, en Transylvanie, dans la région historique de la Crișana et dans la région de développement du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Sânmartin est située dans le centre du județ, dans la plaine de la Crișana, à 5 km au sud-est d'Oradea, le chef-lieu du județ. depuis 2005, la commune fait partie de la nouvelle zone métropolitaine d'Oradea.

La municipalité est composée des villages suivants, nom hongrois, (population en 2002)[1] :

  • Băile 1er mai ;
  • Băile Felix, Felixfürdő (663) ;
  • Betfia, Betfia (474) ;
  • Cihei, Váradcsehi (949) ;
  • Cordău, Kardó (1 334) ;
  • Haieu, Hájó (898) ;
  • Rontău, Rontó (956) ;
  • Sânmartin, Váradszentmárton (2 650), siège de la commune.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village de Sânmartin date de 1214.

La commune, qui appartenait au royaume de Hongrie, en a donc suivi l'histoire.

Les premiers bains à Băile Felix ont lieu au XVIIIe siècle.

Après le compromis de 1867 entre Autrichiens et Hongrois de l'Empire d'Autriche, la principauté de Transylvanie disparaît et, en 1876, le royaume de Hongrie est partagé en comitats. Sânmartin intègre le comitat de Bihar (Bihar vármegye).

À la fin de la Première Guerre mondiale, l'Empire austro-hongrois disparaît et la commune rejoint la Grande Roumanie au Traité de Trianon.

En 1940, à la suite du Deuxième arbitrage de Vienne, elle est annexée par la Hongrie jusqu'en 1944, période durant laquelle sa petite communauté juive est exterminée par les nazis. Elle réintègre la Roumanie après la Seconde Guerre mondiale au traité de Paris en 1947.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Conseil Municipal de Sânmartin compte 15 sièges de conseillers municipaux. À l'issue des élections municipales de juin 2008, Lucian Popuș (PD-L) a été élu maire de la commune[2].

Élections municipales de 2008[3]
Parti Nombre de conseillers
Parti démocrate-libéral (PD-L) 9
Parti national libéral (PNL) 3
Parti de la Nouvelle Génération - Chrétien-démocrate 1
Parti de la Grande Roumanie (PRM) 1
Parti social-démocrate (PSD) 1

Religions[modifier | modifier le code]

En 2002, la composition religieuse de la commune était la suivante[4] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1910, à l'époque austro-hongroise, la commune comptait 3 222 Roumains (86,64 %), 372 Hongrois (10,00 %) et 48 Slovaques (1,29 %)[1].

En 1930, on dénombrait 4 080 Roumains (93,13 %), 209 Hongrois (4,77 %), 27 Juifs (0,62 %) et 56 Tsiganes (1,28 %)[1].

En 1956, après la Seconde Guerre mondiale, 4 267 Roumains (90,63 %) côtoyaient 280 Hongrois (5,95 %), 5 rescapés juifs (0,11 %) et 153 Tsiganes (3,25 %)[1].

En 2002, la commune comptait 6 821 Roumains (86,06 %), 698 Tsiganes (8,80 %), 375 Hongrois (4,73 %) et 12 Allemands (0,15 %)[4]. On comptait à cette date 2 932 ménages et 2 854 logements[5].

Évolution démographique
1880 1890 1900 1910 1920 1930 1941 1956 1966
2 403 2 867 3 310 3 719 3 892 4 381 4 833 4 708 5 486
1977 1992 2002 2007 - - - - -
6 424 7 550 7 924 8 390[6] - - - - -


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la commune repose sur l'agriculture, l'élevage et le tourisme. la commune dispose de 2 213 ha de terres arables (blé, maïs, orge, légumineuses, tournesol, betterave à sucre, légumes, pommes de terre), de 964 ha de pâturages, de 275 ha de prairies et de 2 021 ha de forêts[7].

la commune est un des plus importants centres thermaux du pays et dispose d'une infrastructure importante : hôtels, pensions de famille, centres de cure, centres de soins, hôpitaux, le tourisme thermal y est donc une activité essentielle et en plein développement.

Sânmartin bénéficie aussi de sa proximité avec la grande ville d'Oradea.

Communications[modifier | modifier le code]

Routes[modifier | modifier le code]

Sânmartin est située sur la route nationale DN76 (route européenne 79) Oradea-Deva.

Voies ferrées[modifier | modifier le code]

Sânmartin est le terminus de l'ancienne ligne de chemin de fer Oradea-Holod.

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

L'ancienne église de Brusturi reconstruite à Băile Felix
  • Sânmartin, église orthodoxe datant de 1600[8] ;
  • Sânmartin, réserve naturelle de la rivière Pețea (4 ha) ;
  • Băile Felix, station thermale (eaux naturelles entre 20 °C et 48 )C, plage Apollo datant de 1896 ;
  • Haieu, église catholique romaine St Ladislas datant de 1883 ;
  • Haieu, église orthodoxe de la Naissance de la Vierge datant de 1856, classée monument historique[8] ;
  • Băile Felix, église orthodoxe datant de 1740[8] ;
  • Băile Felix, église orthodoxe en bois du village de Brusturi, transportée et remontée à Băile Felix au début du XXe siècle ;
  • Betfia, église orthodoxe datant de 1857[8].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]