Sâlih

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saleh.


Sâlih ou Çâlih (صالح [āli]) est le prophète arabe de la tribu des Thamûd, ainsi que rencontré dans le Coran. Il est identifié par certains au personnage de Shélah dans la Bible.

L'histoire de Sâlih[modifier | modifier le code]

Venu après Hud (paix et bénédiction sur lui) lorsque de nouveau la désobéissance envers Allah, exalté soit-Il, s’est propagé de nouveau dans une région au nord ouest de la péninsule arabique (Hijr) « Et aux Tamud, leur frère Salih « O mon peuple, dit-il adorez Allah, pour vous pas d’autre divinité que Lui. » Sourate 7 verset 65

Le peuple de Thamûd qui habitait cette région, taillait les montagnes. Allah, exalté soit-Il, leur a donné la force de pouvoir tailler les pierres et les rochers des montagnes « Et rappelez-vous quand Il vous fit succéder aux Aad et vous installa sur la terre. Vous avez édifié des palais dans ses plaines, et taillé en maison les montagnes. Rappelez-vous donc les bienfaits d´Allah et ne répandez pas la corruption sur la terre "comme des fauteurs de trouble". » Sourate 7 verset 74 « Creusez-vous habilement des maisons dans les montagnes? Craignez Allah donc et obéissez-moi. » Sourate 26 verset 149/150 « …et avec les Tamud qui taillaient le rocher dans la vallée? » Sourate 89 verset 9

Salih (paix et bénédiction sur lui) est venu pour leur rappeler d’adorer Allah, exalté soit-Il, mais ils lui répondirent « Ils dirent : O Salih, tu étais auparavant un espoir pour nous… » il était un espoir un noble un homme généreux un exemple pour eux mais dés qu’il les appela à Allah ils changèrent d’avis. « …Nous interdis-tu d’adorer ce qu’adoraient nos ancêtres ? Cependant nous voila bien dans un doute troublant au sujet de ce que vers quoi tu nous invites » Les Tamud disaient aux croyants qui suivaient Salih « Ceux qui s´enflaient d´orgueil dirent: "Nous, nous ne croyons certainement pas en ce que vous avez cru". » Sourate 7 verset 76

C’est l’orgueil, l’arrogance, ils sont venus le voir pour essayer de le tester ils ont dit o Salih, si tu veux qu’on te croit et qu’on adore Allah uniquement comme tu le demande sors de ce rocher une chamelle, une chamelle enceinte de 10 mois » Salih , car il voulait le bien pour son peuple commença a invoqué Allah, exalté soit-Il, il priait Notre Seigneur Le Très Haut afin qu’Il exalté soit’il réalise le miracle.Et soudain le rocher s’est mis à trembler, se fissure devant le regard témoin des gens, une chamelle sort du rocher « Ô mon peuple, voici la chamelle d´Allah qu´Il vous a envoyée comme signe. Laissez-la donc paître sur la terre d´Allah, et ne lui faites aucun mal sinon, un châtiment proche vous saisira!" » Sourate 11 verset 64

Malgré cela ils sont arrogants, ils n’ont toujours pas cru. Après quelque jours Allah, exalté soit-Il, a mis à l’épreuve ce peuple de nouveau, la chamelle doit boire l’eau du puits un jour et le jour suivant c’est eux qui boivent. Ils pourront boire de son lait le jour ou ce n’est pas leur tour pour l’eau.

« Nous leur enverrons la chamelle, comme épreuve. Surveille-les donc et sois patient. Et informe-les que l´eau sera en partage entre eux [et la chamelle]; chacun boira à son tour. » Sourate 54 verset 27/28. Les jours passèrent, les gens été irrité, agacé et se disait comment Salih a osé les défier. La rancœur et la haine grandissaient dans leur cœur…

Deux femmes, l’une avec beaucoup d’argent et l’autre des filles ont dit « Celui qui tue cette chamelle, nous lui donnerons tant qu’il veut d’argent et de femmes » alors 2 hommes Misra et Qidar ibn Salif sont venus les voir et ont proposé d’abattre la chamelle et comme prévu 7 hommes les ont rejoint. « Ils ourdirent une ruse et Nous ourdîmes une ruse sans qu’ils s’en rendent compte » Sourate 27 verset 50 « Puis ils appelèrent leur camarade et prit son épée et la tua » et ils dirent « O salih, fait nous venir ce dont tu nous menaces… » ils tuèrent la chamelle, désobéirent au commandement de leur Seigneur.

Salih (paix et bénédiction sur lui) se mit à pleurer et compris que le châtiment d’Allah, exalté soit-Il, était proche et ils leur dit « Alors, il leur dit: "Jouissez (de vos biens) dans vos demeures pendant trois jours (encore)! Voilà une promesse qui ne sera pas démentie". »Sourate 11 verset 65

Le peuple voulut donc tuer « Ils dirent: "Jurons par Allah que nous l´attaquerons de nuit, lui et sa famille. Ensuite nous dirons à celui qui est chargé de le venger: "Nous n´avons pas assisté à l´assassinat de sa famille, et nous sommes sincères". » Sourate 27 verset 49

Mais en allant le soir pour le tuer, des pierres commencèrent à tomber du ciel sur les neuf et ont écrasé leur tête à eux tous. Le lendemain, les gens les ont vus tous morts, à terre  « …Regarde donc ce qu’a été la conséquence de leur stratagème : Nous les fîmes périr »

Le peuple a donc compris après avoir vu les 9 autres tués que le châtiment allait arriver, ils sont restés dans leur maison et ont creusé leurs tombes dedans. « Puis, lorsque Notre ordre vint, Nous sauvâmes Salih et ceux qui avaient cru avec lui, - par une miséricorde venant de Nous - de l´ignominie de ce jour-là. En vérité, c´est ton Seigneur qui est le Fort, le Puissant. » Sourate 11 verset 66 Allah, exalté soit'Il, fit sortir Salih (paix et bénédiction sur lui) et ceux qui ont cru  du village et le matin du 4e jour, l’ange Gabriel à crié un seul cri et ils sont tous morts foudroyés. « Et Nous lâchâmes sur eux un seul cri et voilà qu’ils furent réduits à l’état de paille d’étable » « Et le Cri saisit les injustes. Et les voilà foudroyés dans leurs demeures, comme s´ils n´y n’avaient jamais prospéré. En vérité, les Tamud n´ont pas cru en leur Seigneur. Que périssent les Tamud! » Sourate 11 verset 67/68

On passe par leur demeures et leur montagnes jusqu’à nos jours au Madian de Salih (paix sur lui) au nord ouest de la péninsule arabique une région nommé Hegra (Al- Hijr), de nos jours leurs traces sont présentes demeures palais taillé en montagnes…

« Alors il se détourna d’eux et dit : O mon peuple, je vous avais communiqué le message de mon  Seigneur et vous avais conseillé sincèrement. Mais vous n’aimez pas les conseiller sincères ! » Salih (paix et bénédiction sur lui) est mort quelque temps après et de nouveau après quelque temps le shirk à commencer à se propager sur une autre partie de la terre, le pays des 2 fleuves (L’Irak de nos jours) Allah, exalté soit-Il, leur a, de nouveau envoyé un prophète, Ibrahim (Abraham) l’ami d’Allah , exalté soit-Il[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tabari (trad. Hermann Zotenberg), La Chronique, Histoire des rois et des prophètes (2 volumes), vol. I, Actes-Sud/Sinbad, coll. « Thésaurus »,‎ 2001 (ISBN 978-2742-73317-0)