Sándor Veress

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Veress Sándor, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Sándor Veress, où le prénom précède le nom.

Sándor Veress

alt=Description de l'image Sandorveress.jpg.
Naissance 1er février 1907
Kolozsvár
Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès 4 mars 1992 (à 85 ans)
Berne
Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale Compositeur
Lieux d'activité Berne
Formation Académie Franz Liszt de Budapest
Maîtres Béla Bartók, Zoltán Kodály
Élèves György Ligeti, György Kurtág
Distinctions honorifiques Prix Kossuth (1949)

Sándor Veress, né le 1er février 1907 à Kolozsvár en Transylvanie (qui à l'époque faisait partie de la Hongrie) et mort le 4 mars 1992 à Berne en Suisse, est un compositeur d'origine hongroise et naturalisé suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sándor Veress travailla le piano avec Béla Bartók et la composition avec Zoltán Kodály à l'Académie Franz Liszt de Budapest, avant d'y enseigner lui-même la composition de 1943 à 1948. Il fut successivement assistant de László Lajtha au département musical du Musée ethnographique de Budapest, puis assistant de Bartók à l'Académie hongroise des sciences de 1936 à 1940. Il obtint le Prix Kossuth en 1948 et quitta la Hongrie l'année suivante. Il enseigna à l'Université de Berne en 1949 et au conservatoire en 1950, Berne étant devenue sa ville de résidence, puis aux États-Unis dans les années 1960 au conservatoire Peabody (en), enfin au Goucher College de Baltimore. Il a été notamment le maître de György Ligeti et György Kurtág.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Liste partielle des principales compositions de Veress :

  • Quatuor à cordes nº 1 (1931)
  • Trois sonatines pour piano (1932-34)
  • Sonatine pour violon et piano (1932)
  • Sonatine pour violoncelle et piano (1933)
  • Quatuor à cordes nº 2 (1936-37)
  • Concerto pour violon (1937-39)
  • Sonate pour violon et piano (1939)
  • Symphonie nº 1 (1940)
  • Lamentation in memoriam Béla Bartók (1945)
  • Concerto pour piano, orchestre à cordes et percussion (1950-52)
  • Trio à cordes (1952-54)
  • Symphonie nº 2 (1952-53)
  • Symphonie nº 3 Sinfonia Minneapolitana (1952-53)
  • Concerto pour piano et orchestre (1960-61)
  • Passacaglia concertante, pour hautbois et cordes (1961)
  • Sonate pour violoncelle seul (1967)

Liens externes[modifier | modifier le code]