Rye whisky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Histoire[modifier | modifier le code]

Le whisky de seigle est originaire des premiers pionniers du Maryland et de Pennsylvanie.

Type de whisky[modifier | modifier le code]

RyeWhiskey.jpg
  • Aux États-Unis, le rye whiskey (avec un « e ») est, selon la loi, fabriqué avec au minimum 51 % de seigle (les autres ingrédients du moût étant principalement du maïs et de l’orge) et distillé à un maximum de 80 % puis vieilli dans des fûts de chêne fraîchement flambés.

Le rye whisky correspond à deux types de whiskies, théoriquement issus de la distillation du seigle.

  • Le whisky canadien est souvent appelé rye whisky car historiquement on utilisait principalement du seigle pour assaisonner la bière du distilleur. Cependant de nos jours la quasi-totalité du whisky canadien contient plus d'un grain (seigle, maïs, orge et blé). Les marques les plus connues sont Canadian Club et Crown Royal[Note 1]. L'Alberta Premium est fait d'un moût de seigle à presque 100 %.

C’était le principal whisky produit dans les régions du nord-est des États-Unis, principalement en Pennsylvanie. La prohibition a largement contribué à la quasi disparition de ces distilleries. Plusieurs ryes canadiens sont des ancien ryes américain, tel le Gibson's Finest.

En 1993, Fritz Maytag de l'Anchor Brewing Company, à San Francisco en Californie, a commencé à produire un Old Potrero Single Malt Whiskey, fait à partir uniquement de seigle malté.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. le Crown Royal est en fait un blend de whiskys de seigle et de maïs