Ryōko Mitake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Ryōko Mitake[1],[2],[3]

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ryōko Mitake (1982-)

Naissance 3 décembre 1982 (31 ans)
Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession
Distinctions
2002 Meilleure Actrice aux 3e Takeshi Kitano Awards
2003 Seconde Meilleure Actrice aux X City Grand Prix Awards 2003
Caractéristiques physiques
Taille 1,55
Yeux Marrons
Cheveux Bruns
Carrière
Années d’activité 2001-2004

Ryōko Mitake (美竹涼子, Mitake Ryōko?) est une idole de la vidéo pour adultes japonaise ("AV Idol"). Elle a été plusieurs fois récompensée. Sa brève carrière s'est entièrement déroulée au sein des studios Alice Japan et Max-A. Dès la fin de sa première année de tournage elle a été récompensée par le Prix de la Meilleure Actrice lors de deux cérémonies différentes. À la fin de sa deuxième année, elle reçoit le Prix de la Deuxième Meilleure Actrice. Après deux ans et demi de présence à l'écran, l'actrice se retire de l'industrie du film pornographique pour se consacrer à sa famille.

Aspect physique[modifier | modifier le code]

Taille : 1,55 mètre
Mensurations :
* Tour de poitrine : 90 cm (E)
* Tour de taille : 55 cm
* Tour de hanches : 85 cm
Groupe sanguin : A

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Ryōko Mitake naît à Tokyo, Japon le 3 décembre 1982[2]. Son éveil sexuel n'est pas très précoce. Elle a ses premiers rapports sexuels à l'âge de 17 ans avec un amant qui en a 21[4],[5]. À l'époque de ses débuts dans l'industrie du film pornographique elle a cinq amants simultanément[4],[5]. Mitake porte des soutiens-gorge aux bonnets E mais n'est pas satisfaite par sa poitrine qu'elle juge comme ayant l'aspect d'un « gant de toilette »[5].

Mitake est recrutée dans le quartier d'Ikebukuro par un colleur d'affiches qui travaille pour une société productrice de vidéos pornographiques. Elle est immédiatement sur ses gardes lorsqu'il lui demande si elle accepterait de poser dévêtue. Elle a déjà eu l'occasion de visionner quelques vidéos pornographiques sur des thèmes saphistes ou de satyres et décide de s'essayer au genre[4]. Le premier contrat qu'elle signe la lie aux marques Alice Japan et MaxA/Samansa pour lesquelles elle travaillera alternativement durant toute sa carrière[5],[6].

Elle pose pour des albums-photos: Rose paraît au mois de décembre 2001 puis c'est le tour de Prick en mai 2002[7]. L'un de ces albums est réalisé à Saipan, l'autre à Shimoda[5]. Mitake rapporte n'avoir pas pu visiter les environs de Saipan car le lieu est trop ensoleillé pour elle[8]. Par contre, il faisait frais à Shimoda si bien que l'actrice a été victime d'un refroidissement mais elle a eu la chance de goûter aux fruits de mer, et aux homards[5].

Le premier tournage de Mitake commence au mois de septembre ou octobre 2001[5]. L'actrice se souvient d'avoir été très nerveuse et trouve cette première vidéo pénible à regarder[4]. La première séquence où elle apparaît à l'écran la montre se masturber à l'aide d'un vibromasseur, éjaculer (shiofuki[9]), et avoir des rapports sexuels les yeux bandés[6]. En raison de son inexpérience (toute relative), un acteur a dû montrer à Mitake comment se masturber avant qu'elle ne réalise la scène devant la caméra[5]. Au cours d'une rencontre journalistique au début de sa carrière et après avoir tourné dans neuf vidéos, Mitake déclare que pratiquer un rapport sexuel les yeux bandés est la chose la plus insolite qu'elle ait faite à ce jour[5]. Cette première vidéo intitulée Fever parfois connue sous le titre I'm in Heat[10] (発熱してる, Hatsu nesshiteru?), paraît au mois de janvier 2002 sous la marque Alice Japan[6],[11] et devient immédiatement la vidéo la plus louée[4]. Cette première vidéo de l'actrice est mise en vente au mois d'avril 2002[12].

Première année de vidéos pornographiques[modifier | modifier le code]

La première vidéo de Mitake pour la marque MaxA/Samansa s'intitule Pride (プライド?) et paraît au mois de février[13]. Son deuxième film, Ecstasy (エクスタシー?, , mars 2002), cette fois pour Alice Japan, retrouve l'actrice en uniforme scolaire, armée d'un godemichet, pratiquant un soapland et ayant des rapports sexuels les yeux bandés[14]

Mitake fait sa première expérience de rapports sexuels dans une voiture à l'occasion de la seconde vidéo, Forbidden Eros (禁断エロス, Kindan eros?, avril 2002), qu'elle interprète pour le compte de Max-A/Samansa sur le mode narratif cher aux japonais[4]. L'actrice est ici une écolière en fuite. Elle a des rapports sexuels alternativement en uniforme d'écolière et en tenue de serveuse[15]. À partir de ce moment, passant d'un studio à l'autre par rotation, constamment en réunion avec les équipes de tournage et les réalisateurs, Mitake se sent plus optimiste pour la suite de sa carrière[4].

Avec Crazy Love (クレイジーラブ?, , Alice Japan, mai 2002) Mitake éprouve un « amour fou » pour deux repris de justice incarcérés. L'un d'entre eux purge une peine d'emprisonnement de trois ans et passe son temps à lire des romans érotiques en se masturbant, l'autre écrit des histoires érotiques qu'il publie sur la toile et n'a pas eu de rapport sexuel depuis 20 ans[16].

Parfum (パルファム?, , MaxA, juin 2002) est une vidéo sur le thème de l'inceste. Mitake y interprète le rôle d'une fille violée, la nuit, par son beau-père. Les séquences du viol en vêtements d'écolière sont remarquables par leur érotisme particulièrement excitant[17].

La vidéo Sleeping Beauty (スリーピング ビューティー?, , Alice Japan, juillet 2002) est tirée d'un roman du prix Nobel de littérature de 1968 Yasunari Kawabata, The House of the Sleeping Beauties. Mitake campe le personnage d'une femme victime d'un satyre au cours de son sommeil[18].

Le 18 juin 2002, Mitake fait son apparition, sur quatre pages, dans la revue Weekly Playboy puis pose à nouveau pour elle au mois d'août 2002[19]. Lors d'une entrevue journalistique accordée au début de l'année 2002, Mitake fait remarquer qu'elle n'a pas tourné de scène réellement extrême jusque là. Elle est l'actrice d'une vidéo ayant pour thème le ménage à trois[5] puis on la découvre à nouveau dans Sexy Nurse (メスナース?, , Alice Japan, septembre 2002) où elle est une infirmière, objet du désir de deux patients et d'un médecin olfactophile. S'ensuivent des scènes d'excitation sexuelle fétichistes axées sur les jambes de l'actrice et l'olfactophilie[20].

Le réalisateur d'une des premières vidéos de l'actrice souhaitait qu'elle paraisse physiquement épuisée pour l'une des scènes de sexe du film. Il lui demande donc de courir pour obtenir cet effet. Mais Mitake est en bonne condition physique, aime nager et ne se fatigue pas facilement. La course n'ayant pas eu l'effet escompté, Mitake s'accroupit puis se relève 160 fois sans paraître très fatiguée[5].

Mitake incarne une femme lutteur professionnelle avec Zone (MaxA, octobre 2002). Cette vidéo est physiquement plus astreignante que les promenades précédentes de l'actrice et nécessite de sa part de bonnes capacités physiques. Elle réalise des accroupissements ainsi qu'une éducation sexuelle poussée sous la houlette d'un entraîneur lubrique[21].

Lors d'une rencontre journalistique qui a eu lieu au mois d'octobre 2002, Mitake se rappelle avoir interprété cinq vidéos à l'étranger - trois fois à Saipan, une fois à Bali et une autre fois à Los Angeles. Elle a espéré, sans succès, aller une fois à Hokkaido[4]. Après avoir déjà été une infirmière dans des films d'anime cosplay, elle a exprimé son désir d'interpréter des rôles dans des vidéos de cosplay. Elle voudrait être une pom-pom girl, une bunny girl ou un chaton[4]. Pour Beautiful Sex Slave (調教美畜, Chōkyōbichikuken?, novembre 2002), Mitake campe le personnage d'une élève frigide que son ami loue à deux hommes âgés d'une quarantaine d'années pour la violer et, espère-t-il, lui faire ainsi découvrir l'orgasme[22]. Elle se fait examiner chacun de ses orifices, y compris les oreilles et le nombril dans Dirty Mouth également publié sous le titre Erotic Mouth ou encore Erotic Holes (淫口, Inguchi?)[23].

Seconde année de vidéos pornographiques[modifier | modifier le code]

Au cours de l'année 2003, Mitake paraît cinq fois dans la revue Weekly Playboy dont elle occupe occupe cinq pages en janvier[24].

Au mois de février 2003, elle est la vedette du cinquième volume de la série Taboo produite par Max-A. Mitake y découvre l'urophilie et la sexualité de groupe avec six autres acteurs[25].

Mitake interprète le rôle d'un esprit de la montagne qui a des rapports sexuels avec les voyageurs dans la vidéo Witch Hunt 2 alias Witch's Home 2 (魔女の棲み家Ⅱ?, , avril 2003)[26].

Elle est encore une esclave sexuelle dans Lady R alias Histoire D'R (R嬢の物語, R-jō no monogatari?, juin 2003), une vidéo dont le scénario est tiré d'Histoire d'O[27].

Oral Infection (口内感染, Kōnaikansen?, , MaxA, octobre 2003) est connu pour ses scènes de fellations au cours desquelles Mitake avale le sperme pour la première fois à l'écran[28].

Beautiful Beast (美女が野獣, Bijo ga yajū?) retrouve Mitake dans le rôle de la secrétaire d'un Président Directeur Général de société. La vidéo renferme des scènes de sexe avec les employés de la société ainsi qu'avec le Président[29].

Ryoko Mitake in Mah-jong Wife (美竹涼子の人妻麻雀, Mitake Ryōko no hitozuma maajan?, décembre 2003) est un jeu vidéo de mahjong dans lequel un adversaire joue contre une Mitake pariant ses vêtements de pilote de ligne, de femme d'intérieur, de professeur et enfin de veuve tout en parcourant le Japon. La récompense ultime du joueur sera la nudité de l'actrice[30].

Welcome to Max Café! (ようこそMax Cafeへ!, Yōkoso Max Cafe-e!?, décembre 2003) est une autre vidéo au thème incestueux dans laquelle Mitake a des rapports sexuels avec son frère. La vidéo contient une séquence cosplay qui a lieu dans un jardin d'enfants. L'actrice porte de vêtements de bunny girl et des culottes bouffantes[31].

Uniform Doll (制服人形, Seifuku ningyō?, mars 2004) est une vidéo au thème cosplay plus innocent. Mitake est tour à tour habillée en lycéenne, en liftière, en serveuse, et arbore également des tenues chinoises. Cette vidéo lui permet de satisfaire son désir de porter un déguisement de chatte[32].

Lors d'une entrevue journalistique, l'actrice a l'occasion de décrire le type d'homme qu'elle aime : « Quelqu'un de plus âgé que moi...peut-être autour de 45 ans. Il devra être grand et grassouillet. Oh, et porter des lunettes... Un homme plus âgé aura plus d'égards pour moi et je parie qu'ils sont meilleurs dans un lit[33]!,[5] ». À la suite de quoi, elle est surnommée la « beauté froide » au sein de l'industrie du film pornographique[34],[35],[36] et considérée, à plusieurs reprises tout au long de l'année 2003, comme la meilleure actrice de film pornographique au Japon[30],[37].

Départ de l'industrie et héritage[modifier | modifier le code]

Pour l'une de ses dernières apparitions à l'écran, Silent Letter (MaxA, juin 2004), Mitake renoue avec les scènes de ses débuts qu'elle interprétait les yeux bandés. Devenue une actrice expérimentée, à l'apogée de sa carrière, elle y paraît plus « lubrique » que jamais[38].

Au mois d'août 2004, Mitake annonce qu'elle s'est mariée, qu'elle est enceinte et qu'elle abandonne la pornographie[39]. L'hebdomadaire japonais Shūkan Gendai qualifie le départ de l'actrice comme étant l'un des dix plus importants événements de la semaine. L'éditorial conclut en espérant son prompt retour à l'écran[39].

Après que Mitake se soit retirée de l'affiche, de nombreuses vidéos rétrospectives ont vu le jour sous forme de compilations éditées par Max-A et Alice Japan[2]. Certaines d'entre elles mettent l'accent sur ses scènes de fellations, son travail en vêtements cosplay ainsi que sur d'autres genres et techniques. À la demande des inconditionnels de l'actrice, d'autres publications, telles que Max Pink File, Ryoko Mitake (MAXピンクファイル 美竹涼子?, , février 2007), ont été rééditées en fonction d'une censure plus indulgente[40],[41].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Mitake est récompensée par deux fois en tant qu'actrice de vidéo pornographique.

Elle reçoit, avec une confortable majorité des voix, le prix de la Meilleure Actrice du genre aux 3e Takeshi Kitano Awards[42] contre Sora Aoi[7], une nouvelle venue très appréciée du public, et Nao Oikawa, la gagnante du prix de la Meilleure Actrice Débutante[43].

Mitake est à nouveau récompensée par l'industrie du film pornographique en obtenant le Deuxième Prix de la Meilleure Actrice aux X City Grand Prix Awards 2003[44].

Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

La filmographie est extraite des sites internet suivants :
* « (en) Ryoko Mitake », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté le 12-09-2009);
* « (ja) 美竹涼子 (ミタケリョウコ) ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », XCity (consulté le 02-03-2009);
* « (en) Mitake (Ryoko Mitake) », XCity (consulté le 02-03-2009).

2002[modifier | modifier le code]

Titre du film Producteur/no  d'identification Réalisateur Parution Notes
Fever alias I'm in Heat
初熱してる。 (?)
Hatsu nesshiteru.
Alice Japan
KA-2055
Futoshi Kamino janvier 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
25 avril 2002 (DVD destiné à la vente)
Debuts de l'actrice dans la pornographie
Pride
プライド (?)
MaxA
XS-2250
Hitoshi Osamaru 25 février 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
24 mai 2002 (DVD destiné à la vente)
Ecstasy
エクスタシー (?)
Alice Japan
KA-2065
Kyosuke Murayama 29 mars 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
21 juin 2002 (DVD destiné à la vente)
Forbidden Eros
禁断エロス (?)
Kindan eros
MaxA
XS-2256
Futoshi Kamino 23 avril 2002
Crazy Love
クレイジーラブ (?)
Alice Japan
KA-2072
Rokuro Mochizuki 31 mai 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
23 août 2002 (DVD destiné à la vente)
Parfum
パルファム (?)
MaxA
XS-2264
Hideaki Hirano 25 juin 2002
Eros
エロス
MAX-A/Samansa 19 juillet 2002
Sleeping Beauty
スリーピング ビューティー (?)
Alice Japan
KA-2079
Toshiharu Ikeda 26 juillet 2002
Dirty Mouth aka Erotic Mouth aka Erotic Holes
淫口 (?)
Inguchi
MaxA
KXS-2267
Kyosuke Murayama 23 août 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
20 décembre 2002 (DVD destiné à la vente)
Ryoko Mitake
美竹涼子 (?)
20 septembre 2002
Sexy Nurse
メスナース (?)
Alice Japan
KA-2090
Yosuke Urata 27 septembre 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
11 octobre 2002 (DVD destiné à la vente)
DVD includes Sleeping Beauty
Zone MaxA
XS-2276
Rokuro Mochizuki 29 octobre 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
21 février 2003 (DVD destiné à la vente)
Beautiful Sex Slave
調教美畜 (?)
Chōkyōbichikuken
Alice Japan
KA-2096
Yosuke Urata 22 novembre 2002
MAX-A Anniversary 3 MAX-A
XV098
6 décembre 2002 Avec 23 autres actrices dont Hijiri Sayaka, Ami Ayukawa, Rin Nohara, et Sora Aoi
Alice Japan 2003
アリスJAPAN 2003 (?)
Alice Japan
DV200
13 décembre 2002 Avec 22 autres actrices dont Chiharu Aoyama, Nami Ozawa, and Chiharu Aoyama
The Confined Bodydoll
監禁ボディドール (?)
Kankin bodydoll
MaxA
XS-2279
Futoshi Kamino 27 décembre 2002 (DVD exclusivement destiné à la location)
25 avril 2003 (DVD destiné à la vente)

2003[modifier | modifier le code]

Titre du film Producteur/no  d'identification Réalisateur Parution Notes
Sex Trip
発情トリップ (?)
Hatsujō trip
Alice Japan
KA-2106
Kyosuke Murayama 31 janvier 2003
Taboo MaxA
XS-228
Yoshiho Fukuoka 21 février 2003 (DVD exclusivement destiné à la location)
20 juin 2003 (DVD destiné à la vente)
Sexy Butt
女尻 (?)
Mejiri
MaxA
KA-2113
Takumi Iwasaki 28 mars 2003
Witch Hunt 2 aka Witch's Home 2
魔女の棲み家Ⅱ (?)
MaxA
XS-2289
Kyosuke Murayama 22 avril 2003
Forced Strip
剥ぐ。 (?)
Hagasu.
Alice Japan
KA-2119
Yosuke Urata 30 mai 2003
Lady R alias Histoire D'R
R嬢の物語 (?)
R-jō no monogatari
MaxA
XS-2293
Yosuke Urata 24 juin 2003 (DVD exclusivement destiné à la location)
24 octobre 2003 (DVD destiné à la vente)
Dangerous Looked-Up Room aka A Dangerous Room
危ない密室 (?)
Abunai misshitsu
Alice Japan
KR-9187
Yosuke Urata 25 juillet 2003
Witch Hunt
魔女の棲み家 (?)
MAX-A
XV135
22 août 2003
More Beauty MaxA
XS-2300
Kyosuke Murayama 29 août 2003 (DVD exclusivement destiné à la location)
19 décembre 2003 (DVD destiné à la vente)
Ryoko Mitake Secret Edition
美竹涼子 秘蔵痴態集 (?)
Alice Japan
KA-2135
26 septembre 2003 Compilation d'extraits de Fever, Ecstasy, et Crazy Love
Ryoko Mitake 2 Video Package
美竹涼子 2本セット (?)
Alice Japan
KA-2136
26 septembre 2003 Teased et Ryoko Mitake Secret Edition sont sur ce DVD
Teased
焦らし責め (?)
Alice Japan
KA-2134
Kyosuke Murayama 26 septembre 2003
Oral Infection
口内感染 (?)
Kōnaikansen
MaxA
XS-2307
Jin Nomaru 31 octobre 2003
Sexy Butt CLIMAX 2003 VOL.2
女尻CLIMAX 2003 VOL.2 (?)
Alice Japan
DV295
21 novembre 2003 Avec Asuka Ozora, Naho Ozawa, Anna Suzukaze, et Saori Kamiya
Beautiful Beast
美女が野獣 (?)
Bijo ga yajū
Alice Japan
KA-2147
Yosuke Urata 28 novembre 2003
Ryoko Mitake in Mah-jong Wife
美竹涼子の人妻麻雀 (?)
Mitake Ryōko no hitozuma maajan
Alice Japan
DDI001
19 décembre 2003
MAX-A Anniversary IV MAX-A
XV149
19 décembre 2003 Avec Maria Takagi, Sora Aoi, Akiho Yoshizawa, et Yuna Mizumoto
Welcome to Max Café!
ようこそMax Cafeへ! ({{{2}}}?)
Yōkoso Max Cafe-e!
MaxA
SRXV-076
Taira Takano 26 décembre 2003

2004 et après[modifier | modifier le code]

Titre du film Producteur Réalisateur Parution Notes
Improper Porno
不穏なポルノ (?)
Fuonna poruno
Alice Japan
KA-2156
Kyosuke Murayama 30 janvier 2004
Ryoko Mitake in Oral Infection
美竹涼子 口内感染 (?)
Mitake Ryōko: Kōnaikansen
MAX-A
XV159
21 février 2004
Ryoko Mitake in Sexy Teacher Hunt
女教師狩りin美竹涼子 (?)
Jokyōshikari in Mitaki |

Ryōko

MaxA
XS-2326
Hirofumi Isobe 27 février 2004
Uniform Doll
制服人形 (?)
Seifuku ningyō
Alice Japan
KA-2163
Kyosuke Murayama 19 mars 2004
Welcome to Max Café!
Max Cafeへようこそ!美竹涼子 (?)
Yōkoso Max Cafe-e!
MAX-A
XS-2315
Hirofumi Isobe 23 mars 2004
Ryoko Mitake in Exhibitionistic Girls
露出姉 in 美竹涼子 (?)
Roshutsu ane in Mitake Ryōko
MaxA
XS-2334
Jin Nomaru 30 avril 2004
The Contribution
投稿 (?)
Tōkō
Alice Japan
KA-2172
Kyosuke Murayama 21 mai 2004
Boin Mix BOMB MAX-A
XS2340
Toshi-o 18 juin 2004 Avec Yukimi Tōno, Miho Fukada, Ayaka Fujisaki, Sora Aoi, Sayaka Hijiri, Yuki Maioka, Natsumi Morimura et Ami Ayukawa
Silent Letter MaxA
XS-2344
Hirofumi Isobe 29 juin 2004 (DVD exclusivement destiné à la location)
28 septembre 2004 (DVD destiné à la vente)
MORE MAX VI MAX-A
XS2345
Toshioh 23 juillet 2004 Avec Naho Ozawa, Sora Aoi, Sakurako Tokiwa et Akiho Yoshizawa
Ryoko in Sucking Paradise
涼子のフェラづくし (?)
Ryōko no ferazukushi
Alice Japan
KA-2197
Tatsuyoshi Jinbo 19 novembre 2004
Perfect Uniform Part 1
完全制服 上巻 (?)
Kanzen seifuku: jokan
MaxA
Hajime Shibuya 21 décembre 2004
Ryoko in Sucking Paradise 2
涼子のフェラづくし 2 (?)
Ryōko no ferazukushi 2
Alice Japan
KA-2203
Tatsuyoshi Jinbo 21 janvier 2005
Perfect Uniform Part 2
完全制服 下巻 (?)
Kanzen seifuku: gekan
MaxA
XS-2381
Hajime Shibuya 28 février 2005
All About Ryoko Mitake
オール・アバウト・美竹涼子 (?)
Alice Japan
KA-2213
Tatsuyoshi Jinbo 18 mars 2005 Extraits de 15 des vidéos de l'actrice
BEST / Ryoko Mitake Alice Japan
KA-2213
Tatsuyoshi Jinbo 22 avril 2005 Une collection d'extraits des meilleures vidéos avec des retours sur la carrière de Mitake
Ryoko Mitake
美竹涼子 (?)
Mitake Ryoko
MaxA
PMX-004
28 juin 2005
Uniform Doll Dress Up Collection 2005
制服人形 着せ替えコレクション 2005 (?)
Seifukuningyō: kisekae korekushon 2005
Alice Japan
KA-2227
Usagi Kanda 22 juillet 2005 Avec Kaede Matsushima, Sora Aoi, Akiho Yoshizawa, Yuna Mizumoto, Sumire Aida et Hikaru Hozuki
Alice Pink File
アリスピンクファイル (?)
Alice Japan
DV-748
Kanda Usagi 16 février 2007
Max Pink File, Ryoko Mitake
MAXピンクファイル 美竹涼子 (?)
MAX-A
XV503
Max Nakamoto 16 février 2007 Extraits de Fever, Ecstasy, Crazy Love, Sleeping Beauty et Beast Nurse réédités avec les nouveaux standards de la censure
Alice Pink File, Ryoko Mitake 2
アリスピンクファイル 美竹涼子2 (?)
16 mars 2007 Extraits de Training Pretty Animal, Lustful Trip, Butt Woman, Forced Strip et Dangerous Private Room réédité avec les nouveaux standards de la censure
MAX Pink File, Ryoko Mitake Part 2
MAXピンクファイル 美竹涼子Part2 (?)
MAX-A
XV503
Max Nakamoto 16 mars 2007
Alice Pink File, Ryoko Mitake 3
アリスピンクファイル 美竹涼子3 (?)
Alice Japan
PDV032
Ed. of Usagi Kanda 11 janvier 2008 Quatre heures d'extraits de vidéos antérieures réédités avec les nouveaux standards de la censure

Albums Photos[modifier | modifier le code]

Titre de l'album Éditeur Photographe Parution
Rose[45] Eichi Publishing Hiroyuki Yoshida 20 décembre 2001
Prick[46] Eichi Publishing Hiroyoshi Saiki 10 mai 2002
Lovex 08 Ryoko Mitake[47] Bauhaus
Lovex Photobooks
février 2005

Revues[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Données de l'Infobox tirées de « (ja) 美竹 涼子 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », 'Web I-dic' (Idol Dictionary),‎ 14 août 2003 (consulté le 12 février 2009).
  2. a, b et c (en) « Mitake (Ryoko Mitake) », XCity (consulté le 02-03-2009).
  3. « (ja) プロフィール ((Profile)[[Aide:Japonais|?]]) », Ryoko Mitake's blog (consulté le 05-03-2009).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i « (ja) Welcome to Ryoko Mitake's Room (interview) - 美竹涼子の部屋へようこそ - Mitake Ryoko no heya e yokoso », Best video (consulté le 19-02-2009).
  5. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Ryoko Mitake Interview », www.jsexnetwork.com (consulté le 19-02-2009)
  6. a, b et c (en) « Fever », XCity (consulté le 23-02-2009).
  7. a et b « (en) Ryoko Mitake (Profile) », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté le 01-03-2009).
  8. Les actrices japonaises évitent de s'exposer au soleil afin de garder une carnation la plus blanche possible.
  9. Le mot japonais Shiofuki se traduit littéralement par « jet de baleine ». Lorsque l'éjaculation féminine est abondante, elle est comparée au jet d'eau qu'émet la baleine par son évent en regagnant la surface.
  10. Fièvre ou Je suis en chaleur
  11. (en) « 2002 », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté le 12-02-2009).
  12. (en) « Fever (DVD) », XCity (consulté le 23-02-2009).
  13. (en) « Pride », XCity (consulté le 23-02-2009).
  14. (en) « Ecstasy », XCity (consulté le 23-02-2009).
  15. (en) « The Forbidden Eros », XCity (consulté le 23-02-2009).
  16. (en) « Crazy Love », XCity (consulté le 23-02-2009).
  17. (en) « Parfum », XCity (consulté le 23-02-2009).
  18. (en) « Sleeping Beauty », XCity (consulté le 23-02-2009).
  19. a et b « (ja) 週プレ2002 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », tisen.jp/pukiwiki (consulté le 05-03-2009).
  20. (en) « Sexy Nurse », XCity (consulté le 23-02-2009).
  21. (en) « ZONE », XCity (consulté le 23-02-2009).
  22. (en) « Beautiful Sex Slave », XCity (consulté le 23-02-2009).
  23. (en) « Erotic Mouth », XCity (consulté le 23-02-2009).
  24. a et b « (ja) 週プレ2003 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », tisen.jp/pukiwiki (consulté le 05-03-2009).
  25. (en) « TABOO », XCity (consulté le 23-02-2009).
  26. (en) « Witch's Home 2 », XCity (consulté le 23-02-2009).
  27. (en) « Lady R », XCity (consulté le 23-02-2009).
  28. (en) « Oral Infection », XCity (consulté le 23-02-2009).
  29. (en) « Beautiful Beast », XCity (consulté le 23-02-2009).
  30. a et b (en) « Ryoko Mitake in Mah-jong Wife », XCity (consulté le 23-02-2009).
  31. « (en) Costume Play Café: Welcome to Max Cafe!/Ryoko Mitake », XCity (consulté le 23-02-2009).
  32. « (en) Costume Play Doll: Uniform Doll/ Ryoko Mitake », XCity (consulté le 23-02-2009).
  33. « Someone older than me...maybe up to around 45. He'd have to be tall and slightly chubby. Oh, and wears glasses!... older men will treat me better and I bet they're better at sex! »
  34. (ja) « 美竹涼子「アリスピンクファイル 2」 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », www.alicejapan.co.jp
  35. « (en) Pinkish File, Ryoko Mitake », XCity (consulté le 01-03-2009).
  36. « (en) Pinkish File, Ryoko Mitake », XCity (consulté le 01-03-2009)
  37. « (en) More Beauty Ryoko Mitake », XCity (consulté le 23-02-2009).
  38. « (en) Silent Letter », XCity (consulté le 23-02-2009).
  39. a et b « (ja) 【週間BEST10】 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », Shūkan gendai,‎ 28 août 2004 (consulté le 12-02-2009).
  40. La représentation des organes génitaux pubiens étant prohibée par la censure japonaise, on les cache sous une pixellisation. Très importante au début, cette dernière est devenue très discrète avec l'assouplissement de la censure.
  41. « (en) Max Pink File, Ryoko Mitake », XCity (consulté le 01-03-2009).
  42. « (ja) 東京スポーツ映画大賞 過去の受賞者、作品一覧 (Tokyo Sports Film Awards - Winners) », Tokyo Sports (consulté le 16-11-2008).
  43. « (en) A.V.G.P. Adult Video Grand Prix 2002 », X City (consulté le 16-11-2008).
  44. « (ja) X City AVGP 2003 », X City (consulté le 16-11-2008).
  45. « (en) ROSE », Urabon Navigator (consulté le 19-02-2009).
  46. « (en) PRICK », Urabon Navigator (consulté le 19-02-2009).
  47. « (en) Ryoko Mitake: Lovex 08 Ryoko Mitake », Urabon Navigator (consulté le 19-02-2009).
  48. « (ja) デラべっぴん:2000~2009 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », tisen.jp/pukiwiki (consulté le 05-03-2009).
  49. « (ja) Top Ten Mate », Tokyo Topless (consulté le 19-02-2009).
  50. « (ja) 週プレ2004 ({{{2}}}[[Aide:Japonais|?]]) », tisen.jp/pukiwiki (consulté le 05-03-2009).