Rutigliano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rutigliano
Le château
Le château
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Apulia.svg Pouilles 
Province Provincia di Bari-Stemma.png Bari  
Code postal 70018
Code ISTAT 072037
Code cadastral H643
Préfixe tel. 080
Démographie
Gentilé rutiglianesi
Population 18 108 hab. (31-12-2010[1])
Densité 342 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 56′ 00″ N 16° 54′ 00″ E / 40.93333, 16.9 ()40° 56′ 00″ Nord 16° 54′ 00″ Est / 40.93333, 16.9 ()  
Altitude Min. 128 m – Max. 128 m
Superficie 5 300 ha = 53 km2
Divers
Saint patron San Nicola
Fête patronale 6 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pouilles

Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Rutigliano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Rutigliano

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Rutigliano
Liens
Site web http://www.comune.rutigliano.ba.it

Rutigliano est une commune de la province de Bari dans les Pouilles en Italie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de la cité sont assez obscures mais probablement assez anciennes. Le nom de Rutigliano viendrait du prénom romain Rutilius auquel serait ajouté le suffixe -anus. Rutigliano se serait développée à partir des habitats préexistants d'Azetium (dans le quartier de Castiello) et de Bigetti (dans le quartier de Purgatorio) qui se trouvaient sur les marécages.

À partir de la seconde moitié du XIe siècle, à l'époque normande, la cité prend une certaine importance. Ainsi au début du XIIe siècle, on trouve un certain Hugues de Basseville, dit « fils Asgot »[2],[3]), 1er comte de Rutigliano. Il fait fortifier la cité, construire une tour, et restaurer l'église Santa-Maria-della Colonna. La tour, remaniée au XIIe siècle, est toujours présente de nos jours. C'est l'une des tours médiévales les mieux conservées d'Italie méridionale. Dans l'église de Rutigliano, se trouve la pierre tombale de ce noble italo-normand avec l'inscription : « UGO FIL.US ASGOT DINASTA FUNDATOR »[4]).


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
14 juin 2004 en cours Lanfranco Di Gioia Centro-Destra  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Casamassima, Conversano, Mola di Bari, Noicattaro, Turi

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Asgot était un prénom médiéval typiquement normand, d'origine scandinave (Asgautr).
  3. En italien : Ugo di Bassavilla, detto figlio di Asgot
  4. Hugues fils de Asgot, fondateur de la dynastie : cf. héraldique